A Story About Pokémon
Bienvenue étranger sur A Story About Pokémon !
Ce forum RPG est spécial car on y incarne uniquement des Pokémon. Ceux-ci peuvent également avoir des métiers, des vêtements et des armes en rapport avec l'époque Médiéval. Il y a des courses entre camps pour savoir qui sera le meilleur !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand le besoin se fait sentir [Syrius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zahax

avatar

Date d'inscription : 09/03/2016
Messages : 33

Parchemin
Arme:
Infos sur le personnage:
Points: 0

MessageSujet: Quand le besoin se fait sentir [Syrius]   Sam 26 Mar - 15:08

Une journée de plus était passée sur le Silberwelle,  l’équipage et le Laggron commençaient tous à regretter l’absence de navires. Pour le capitaine c’était une mauvaise nouvelle car il ne pouvait pas offrir de butin à ses membres et amis afin de leurs laisser avoir une vie correcte, et les membres du navire semblaient tous souffrir d’un mot terrible : le manque de rhum. Cette terrible épidémie faisait peu à peu tomber les membres dans une fatigue irrépressible, les rendant plus mous que des Tadmorv, cette seule vision choqua Zahax le capitaine fier et vaillant n’eut d’autre idée que d’aller trouver de nouveaux navires sur la mer plongeon. En effet depuis quelques temps, les gens ne se déplaçaient plus vers Silfiur et les explorateurs vers Ahoris se faisaient vraiment désirer, malgré qu’ils n’aient que très rarement des rations de rhum. La décision aurait pu plaire aux membres du navire si ceux-ci n’étaient pas ramollis par le stock de rhum se vidant de plus en plus. Malgré un petit navire ne contenant à peine plus de  3 bouteilles, la journée semblait tout aussi riche en rebondissement qu’un combat Magicarpe contre Barpau. Heureusement le vent semblait tourner sur la vaste étendue d’eau lorsqu’au loin l’ombre d’un navire de grande envergure fit son apparition. La première chose qui est venue à la tête du capitaine était une idée qui il l’espérait, aller remonter le moral de ses troupes afin de les ragaillardir. Le fier Pokémon reptilien pointa alors de ses gros doigts le navire qui se trouvait à l’horizon et cria suffisamment fort pour que tout l’équipage puisse l’entendre :

« Moussaillons, mes chers camarades, regardez cette ombre mouvante. Il s’agit de la fin de nos soucis, ce navire a une suffisamment grande envergure pour contenir du rhum. Et quand je dis contenir du rhum je veux dire contenir des tonneaux et des tonneaux complets de votre élixir de vie. Alors qui est avec moi pour piller les malheureux qui nous ont rencontrés ? »

À ce moment une vague d’enthousiasme secoua les frères Tortank, les canonniers Ludicolo, et Aligatueur, sans compter les multiples mousses Mateloutres, et le Baggaïd de la vigie. Tous s’exclamèrent d’une seule et même voix pour clamer à leur capitaine le moral qu’ils ont su retrouver en quelques instants grâce aux mots de Zahax. Cette force d’éloquence lui était surtout due au fait que la plupart des membres l’ont connu depuis son arrivée sur le navire lorsqu’Ediaska le recueilli. C’est donc le cœur et les tripes ragaillardies et surmotivées que l’équipage fit voile à toute vitesse vers le navire qui se dessinait peu à peu à l’horizon…

_________________
Vous ne passerez pas ... Sans payer au moins un lourd tribut !!

Zahax vous coule en #ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrius

avatar

Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 206

Parchemin
Arme: Ironshot, une gueule-de-feu.
Infos sur le personnage:
Points: 64

MessageSujet: Re: Quand le besoin se fait sentir [Syrius]   Sam 23 Avr - 23:30



At the world's end



Et un jour de plus avec ce grand vide ...

Je me levais de mon lit douillé encore une fois avec la tête lourde. Depuis de longs mois maintenant le cauchemar de la mort des mes amis et du départ d'Etix me hantaient. Je n'arrivais pas à les oublier, et Darkrai ne me lâchait pas non plus. Le sort s'acharne contre moi, s'en est désespérant. Mais le moment n'était pas à la morosité, aujourd'hui, je devais faire le stock de marchandise pour partir vers Silfiur Terrariar, et rentrer immensément riche. Alors je pris mon courage à deux mains, et sortais de me cabine. Le vent était frais, le soleil printanier doux, et les Géolises étaient de sortie. Sans doute qu'un bateau de pêche venait de rentrer. J'étais un des seuls à ne pas avoir voulu passer la nuit de hier dans une taverne ou entre les jambes d'une belle, j'avais d'autres Miaouss à fouetter pour l'instant. Je descendais du navire, et me dirigeais d'un pas ferme vers la demeure d'un usurier. Ce n'était pas le plus honnête, mais au moins, il me faisait des intérêts un peu plus bas, car il savait que l'Arcadie reviendrait sur Aizora en seul morceau, et avec de nombreuses marchandises. Cela faisait assez longtemps maintenant qu'il avait appris à croire en mes capacités, et je savais qu'il garderait toujours un peu d'argent pour moi.

Je poussais la porte de son échoppe, et deux gros bras me demandèrent de patienter quelques instants. Le métier de préteur était très dangereux par les temps qui courent, je trouvais ça judicieux d'engager des gardes du corps. Puis ils me firent enfin entrer dans l'enseigne, où un grand Capidextre comptait ses pièces avec ses queues, et écrivait sur un grand livre de compte. Il leva à peine ses lunettes pour regarder qui venait d'arriver.

"-Hola Kyle !"dis-je avec un enthousiasme hypocrite "Comment marche les affaires ?
-Ne joue pas les plus malins avec moi Syrius, tu veux combien cette fois ?"

Voilà pourquoi ce cher Capidextre me plaisait : toujours concis, il ne laisse jamais amadouer avec des faux-semblants, et va droit au but.

"-Bien" repris-je "Il me faut 4 500 pièces d'or pour réaliser un achat de marchandise, que nous irons vendre sur Silfiur Terrariar, où les gens sont très friand de babioles aizoriennes.
-Hum ... C'est une belle somme ..." dit-il en réflechissant "J'accepte, avec un intérêt à 40%
- 10%" continuais-je
"- 35%
- 15%
-30%, et pas moins." dit-il fermement
"- 20%, avec la garantie que je vais tout vendre à la Cité Noire pour faire des profits maximum. C'est ma dernière offre." annonçais-je finalement pour conclure le débat
"... Très bien, j'accepte, mais pour chaque jour de retard, l'intérêt augmente de 10%.
- Marché conclut"

Je signais alors une charte de prêt, et nous nous serrâmes la mains. Je sortis escorté par les malabars, et me dirigeais vers mon grossiste préféré en me frottant les mains.

Quelques jours plus tard, je regardais mes matelots charger notre gagne-pain sur l'Arcadie, et fut très content de ces achats. Des achats de baie de pleine saison était franchement une bonne chose, et du rhum pourrait servir à délier la bourse de certains marchands silfiuriens, tant ils ne tenaient pas cet alcool d'ici. J'observais aussi un autre navire, le Foudroyant, qui partait lui aussi pour Silfiur. Son capitaine, un Dimoret plus que pédant, avait corrompu un de mes matelots pour obtenir une des mes précieuses cartes, et se faisait une joie d'emprunter une route que j'avais moi même découverte. Je savais sa route, et rien que l'idée qu'il puisse arriver à Silfiur avant moi me mettait dans une rage impossible à contrôler. Je me serais fait un plaisir de l'envoyer dans le palais de Lugia, mais j'avais une réputation à tenir. De plus, cet abruti allait certes partir avec le double de ma cargaison, mais il avait du enlever ses canons pour pouvoir tout prendre. Il était une proie de choix, mais savait que je n'oserais pas l'attaquer, et que personne d'autre que moi ne connaissais le chemin qu'il avait choisi. Je serrais les dents, et montais sur l'Arcadie, en donnant les instructions sur le cap à prendre.

Puis nous prîmes la mer, en direction de Silfiur. J'observais avec une lueur morne cette étendue bleu qui m'avait fait rêver des années durant, et qui ne me prodiguait plus qu'un sentiment amer.

(c) Alyss (Kanade A. J. Rye)

_________________
Je rêve en #66cc66


Ironshot in your face !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zahax

avatar

Date d'inscription : 09/03/2016
Messages : 33

Parchemin
Arme:
Infos sur le personnage:
Points: 0

MessageSujet: Re: Quand le besoin se fait sentir [Syrius]   Sam 4 Juin - 15:10

Le navire du pirate fendait les flots à pleine vitesse afin de rejoindre sa future victime, lorsque ce dernier fut à bonne distance Zahax fit lever la bannière noire et donna l’ordre aux canonniers de se tenir prêt à tirer si besoin est, pendant ce temps tous les autres membres du bateau étaient prêts à s’élancer afin de récupérer tout le rhum qui leur étaient indispensable pour la survie. Le navire qui leur faisait désormais face était presque aussi imposant que le Silberwelle, mais ne semblait pas avoir plus de défense que ça. Le Laggron en profita pour lancer l’assaut, et aborda le navire en premier suivit de près par une bonne moitié de son équipage. La puissance de Zahax était un sacré avantage en mer, et son équipage semblait tout aussi motivé, ils donnaient ainsi une impression de dominer tout le navire. Toutefois aucune victime ne fut à déplorer, ce n’était pas la façon de faire du pirate, il préférait les attacher au mât ou à tout autre endroit disponible afin de pouvoir prendre le strict nécessaire. Ne voyant aucune trace du capitaine après cet assaut éclair l’amphibien questionna les passagers du navire sur un ton à la fois rassurant mais ferme :

« Jeunes gens, rassurez-vous, mon équipage et moi-même ne vous ferons aucun mal, tout ce que nous souhaitons savoir est où se trouve votre capitaine. Il s’avère que je dois lui parler urgemment, alors coopérez et vous serez libérés. Et oh tant que j’y suis si jamais un ou plusieurs d’entre vous souhaitait rejoindre les rangs de la piraterie qu’il parle maintenant où se taise à jamais. Donc maintenant je vous écoute … »

Un membre de l’équipage prisonnier montra timidement une porte en expliquant qu’il s’agissait de la loge du capitaine, ce dernier ajouta qu’ils n’étaient que de pauvres marchands venant apporter du rhum et des baies dans les îles. Zahax approcha donc de la porte et l’ouvrit d’un grand coup afin de voir s’il mentait ou non. La porte alla directement se fracasser dans le mur dans un bruit assourdissant. Puis voyant que le capitaine était là, le pirate entra dans la loge et referma la porte avec sa douceur habituelle qui se claqua encore une fois dans un vacarme pas possible. Le Laggron interpella alors le capitaine du navire et fut très direct et clair, mais néanmoins avec un ton n’inspirant aucune animosité ou méchanceté :

« Alors monsieur le capitaine j’ai le regret de vous annoncer que je récupère ce navire ainsi que sa cargaison, vous n’y voyez pas d’inconvénient j’espère ? Car voyez-vous mon équipage à besoin de se réhydrater et j’ai cru comprendre que vous cachiez quelques tonneaux intéressants dans votre navire. Alors soyez bien aimable et n’essayez pas de m’opposer une quelconque résistance, après tout il serait dommage que vous périssiez dans un affrontement, et cela n’est pas dans mes habitudes. Je vous rassure votre équipage est entier et aucun d’entre eux n’est blessé. »

Zahax attendait désormais de voir la réaction du Farfaduvet qui lui faisait face, il savait bien qu’en combat il serait légèrement désaventagé malgré sa force physique et sa méga-gemme qui scintillait sur un petit bracelet que lui avait offert son père il y a de cela quelques années. Tout allait se jouer dans la réponse du Capitaine de ce navire …

_________________
Vous ne passerez pas ... Sans payer au moins un lourd tribut !!

Zahax vous coule en #ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrius

avatar

Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 206

Parchemin
Arme: Ironshot, une gueule-de-feu.
Infos sur le personnage:
Points: 64

MessageSujet: Re: Quand le besoin se fait sentir [Syrius]   Jeu 7 Juil - 21:52



At the world's end


Il ne manquait plus que ça : des pirates !!

Le chemin se déroulait tranquillement, le mer était calme, je suivais avec ma longue vue le départ du Foudroyant, et pensais avec rage qu'il pourrait arriver avant moi. Dire qu'il me suffisait d'un ordre pour le faire disparaître de la surface des mers … Je descendis alors dans ma cabine pour me calmer, et l'observait comme pour la première fois. Des cartes qui sont toutes ma vie, des souvenirs tristes comme joyeux avec mon ami de toujours, Eviro. Mort pour une cause que j'admirais, et que je n'ai pas eu le courage de suivre … Jamais je ne me le suis pardonné. L'argent me permettra de racheter cette faute, je le sais, ou plutôt, je le voudrais. Une grande cape rouge était étendue au mur, signe du sang qui a coulé et du royaume de Priméra, mon orgue qui me venait de ma grande découverte : Silfiur Terrariar. Il faudrait peut-être que je termine un jour mon livre sur sa nouvelle politique d'ailleurs … Mon journal de bord, fidèle compagnon muet, mon lit soyeux, qui m'offre aujourd'hui des cauchemars terribles, qui m'offre le remord d'avoir perdu un fils toutes les nuits. Pourquoi avais-tu dû partir ?! Pourquoi ?!? Je hurlais aux flots ces mots dès que je pouvais, et ils restaient silencieux. Les légendaires m'avaient abandonnés. Moi qui les avaient honorés comme personne … Lugia, Kyogre, Shaymin, pourquoi m'avez vous oubliés ?! Pourquoi restez vous muets à mes demandes ?! Je vous le demande du fond du cœur !!! Pour calmer cette fureur qui me hantait alors, je me mis à l'orgue, et jouait :



Le temps continua son chemin, et, alors que je venais juste de finir mon morceau, un matelot déboula en grand fracas, et m'annonça avec terreur que des pirates approchaient. Je réfléchis quelques instants, lui dis de ne rien faire, de continuer notre chemin, et ne surtout pas sortir les canons, ni de se défendre, sauf bien sûr si ils attaquaient très violemment. Je venais d'avoir une idée. « L'abordage » se déroula sans encombre, et il n'y eut pas de blessé, enfin je n'ai pas entendu de cris. Je préparais Ironshot en cas de tentative d'intimidation sur ma personne. Sans grande cérémonie, un pokémon entra dans ma cabine en défonçant la porte. Quand je pense qu'elle était d'origine … Un vrai chef d'oeuvre de la précision primèrienne, réduite en lambeau. J'en fus quelque peu chagriné, j'y tenais, et j'aurais pu la revendre à bon prix. Continuant dans sa superbe de capitaine de pirate bourru, il entama la conversation :

« Alors monsieur le capitaine j’ai le regret de vous annoncer que je récupère ce navire ainsi que sa cargaison, vous n’y voyez pas d’inconvénient j’espère ? Car voyez-vous mon équipage à besoin de se réhydrater et j’ai cru comprendre que vous cachiez quelques tonneaux intéressants dans votre navire. Alors soyez bien aimable et n’essayez pas de m’opposer une quelconque résistance, après tout il serait dommage que vous périssiez dans un affrontement, et cela n’est pas dans mes habitudes. Je vous rassure votre équipage est entier et aucun d’entre eux n’est blessé. »

« Hum, voyez vous, je tiens à ce navire, alors, je ne vois pas d’inconvénient à ce que vous y restiez quelques moments, tant qu'il ne subit que peu de dégradation et que mon équipage reste sauf » dis-je en regardant la porte « Et concernant un affrontement, cela serait dommage pour vous que vous périssiez dans un duel mon cher alors que vous avez eu la sympathie d'épargner mes fidèles amis. Mais excusez mon incivilité, permettez moi de vous offrir un verre de notre cargaison. » dis-je en sortant une bouteille de rhum

Les discussions allaient pouvoir commencer.

(c) Alyss (Kanade A. J. Rye)

_________________
Je rêve en #66cc66


Ironshot in your face !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le besoin se fait sentir [Syrius]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le besoin se fait sentir [Syrius]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le besoin se fait sentir [Syrius]
» Quand le linge se fait sentir [LIBRE][Terminé]
» Quand l'envie se fait urgente. ♠ Le 19-10 2010 à 3 heures 38
» Quand l'attente se fait longue [PV : Holly] [Clos]
» Quand l'ennui se fait ressentir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Story About Pokémon :: ☛ Territoire Neutre ☚ :: Mer Plongeon-