A Story About Pokémon
Bienvenue étranger sur A Story About Pokémon !
Ce forum RPG est spécial car on y incarne uniquement des Pokémon. Ceux-ci peuvent également avoir des métiers, des vêtements et des armes en rapport avec l'époque Médiéval. Il y a des courses entre camps pour savoir qui sera le meilleur !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Mini-RP Solo] La perle ne grandit que lorsqu'on l'enveloppe d'un drap noir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etix

avatar

Date d'inscription : 28/08/2014
Messages : 323

Parchemin
Arme: Deux Kamas
Infos sur le personnage:
Points: 75

MessageSujet: [Mini-RP Solo] La perle ne grandit que lorsqu'on l'enveloppe d'un drap noir.   Jeu 14 Avr - 0:07

Avant-propos:
 

Il avait faim. Cette ennemi cruelle lui serrait l'estomac et il se forçait à traîner sa sacoche et avancer. Avancer vers où? Vers quoi? Dans quel but? Il n'en savait rien.

Voila une semaine; à moins que ce ne soit plus? ; qu'il avait quitté la seule chose auquel il tenait. Son père: Syrius. Mais ce n'était pas sa faute! Depuis que cette goupelin était arrivé, tout avait changé. Tout allait pour le mieux pourtant: il était libre avec son père, écumant les mers. Mais il a fallu qu'on le contrôle, qu'on voile son âme de penser sombre. Il fallait alors qu'il relâche ce qu'il avait accumulé. Mais ce n'était pas que tristesse. Non, c'était la haine, la rancœur, la soif de vengeance qui lui brulait la gorge. Il avait souffert, trop. Les gens devaient souffrir, plus. Sa vision se faisait alors sombre et ses yeux rougirent de rage. Ce fut la première crise. Syrius le calma ainsi que ses compagnons qui semblaient décider à se débarrasser du médecin. Au fond de lui, Etix savait qu'il aurait du partir à ce moment, qu'il ne fallait pas blesser plus de monde, mais le cœur refusa de suivre sa conscience, et il resta avec Syrius.

Jusqu'au jour où le drame arriva. C'était dans une petite ville portuaire, sans grand intérêt, où la vie était paisible et que, par miracle, les gens avaient l'air joyeux. Ce soir là, il s'était endormi, tranquille. Mais un cauchemar l'assaillit toute la nuit. Tout son sommeil. Toute son âme. Il voyait du feu, du sang; projetant de longues ombres fantomatiques sur les parois de ce qui restait des murs. On hurlait. Au loin, un petit pokemon courrait d'un côté à l'autre de la rue, suivis d'un autre, visiblement armé. Etix lui restait là à ne rien faire, se surprenant à aimer ce spectacle, jouissant d'une satisfaction démente. Et alors que le sang rouge du ciel devint noir encre, il se réveilla. Il constata l'horreur de ce qu'il venait de voir; l'horreur de ce qu'il avait ressenti. Il reprit ses esprits et voulu tirer sa couette sur lui. Pas de couette. Où était-elle? Il se releva prestement. Une forêt? Oui une forêt... Une forêt sombre, aux grands arbres menaçants, couvrant Etix d'un épais feuillage tout aussi sombre. Le marill fit quelque pas en arrière et trébucha sur une souche, ou un rocher. Quelque chose d'inanimé. En se relevant, il vit. Il vit la mort, il vit son œuvre devant ses yeux. Un jeune emolga était allongé, baigné dans son sang, face contre terre. L'ouïe et l'odorat revinrent alors à Etix qui sentit du brûlé et entendit des bruits de panique. Il leva alors les yeux et entraperçu une maison en feu dans le village. Il comprit alors. Le cauchemar, le feu, la silhouette courant, poursuivi par une ombre horrible, la satisfaction. L'ombre, c'était lui. C'était lui le monstre. Son sang ne fit qu'un tour et il courut. Il courut le plus vite possible. Il contourna le village, encore couvert du sang de l'enfant, il arriva au port, se faufilant entre les caisses et monta dans le vaisseau. Il se dirigea droit vers sa cabine alors que tout le monde dormait. Il fit le plus rapidement ses valises: nécessaires de soin, sa flûte, un peu de nourriture. Il s'arrêta sur un objet brillant sur son bureau: un médaillon que Syrius lui avait offert. Il le fourra dans une poche caché de sa sacoche et s'arrêta devant le miroir. Le sang continuait de couler le long de son corps. Il vit son foulard orangé et repensa alors à sa famille, ses parents, sa sœur... Pourquoi était-il devenu médecin déjà? Pour sauver des gens. Par pour les tuer. Il voulait protéger les innocents comme sa sœur et le voila à être le bourreau. Il retira d'un geste son foulard, le laissant tomber par terre, sortit et courut le plus longtemps possible. Derrière lui s'effaça le village, la forêt, une clairière, un bosquet. Il arriva au pied d'une montagne où il s'arrêta enfin et où il prit la décision de tout quitter, de finir sa vie ici, loin de tout...


Les jours passèrent lentement. Il s'occupa en écrivant dans le calepin qu'il avait de base dans sa sacoche. Rapidement les pages se remplirent. Il trouva comme second hobbit d'observer les plantes et de trouver leur effets. Mais le peu de provision qu'il avait prit manquèrent rapidement et il se retrouva affamé. Et c'est ainsi qu'il se trouvait là, dans ce petit bosquet calme et serein, où une boule meurtrière et perturbée errait sans but.

Il s'efforçait de trouver un arbre à baie, il ne voulait que ça. Son séjour sylvestre lui permis de développer un peu son odorat et ses réflexes, et c'est ainsi qu'il finit par sentir. Oui il sentait. Une douce odeur de baie provenant de... Disons une cinquantaine d'arbres. Car il ne comptait plus en mètre ou en seconde, mais en arbre et en goutte de pluie qui tombe. Il se dirigea alors furtivement vers le lieux, son arme à la main, paré à attaquer. Il tomba alors sur trois individus. Vu leur figure renfrognée et leur carrure de brute, il s'agissait forcément d'Helheim. Il y avait là deux Maloss qui écoutait attentivement un Démoloss, visiblement fâché. L'écoute de la conversation ne prit pas longtemps pour confirmer les soupçons d'Etix

-Écoutez bande de sac à puces, je suis peu fier de la mission qu'on m'a refilé, surtout avec deux gringalets comme vous. On a récolté ses baies pour MADAME Naxias, au prix de quelques vergers détruits. Es-ce que ça vous pose un problème? Non, il n'y a pas de problème! Alors la prochaine fois, je vous jure que...

Il n'eut pas eu le temps de finir sa phrase. Etix était faible. Il avait faim. Il ne pouvait contenir sa part sombre et celle ci explosa en lui. Ses yeux rougirent et des flammes dansaient dans son âme. Il avait saisi son arme et celle-ci avait foncé sur le démoloss, qui eut à peine le temps d'esquiver, par un réflexe étrange. Aussitôt, les deux Maloss se mirent en position, troublé, alors que leur "chef fonça directement vers l'endroit d'où venait l'attaque. Au moment où il remarqua Etix, celui-ci sauta et tourna sur lui même, fonçant vers le Démoloss qui sautait vers lui, crocs en avant. Par une chance insolente, la queue d'Etix vint frapper la tête de l'adversaire et il put l'attaquer sans trop de dégâts. Le démoloss s'affala à terre, Etix lui retombant dessus. Il se releva presque instantanément. Lui et les deux Moloss sautèrent sur Etix qui, tournant sur lui même, planta les lames de son arme, accroché à une chaine, dans le corps de la pauvre recrue et aspergea d'un pistolet à O le Démoloss et le Moloss. Le jeune pokemon gémissait, se vidant lentement de son sang. Etix écopa d'une morsure légère au niveau de l'épaule. Mais ce n'était pas la douleur qui allait l'arrêter. De cette même épaule blessée, il donna un coup sur le sorte de fouet qui vint propulser le maloss encore planté contre la paroi de la montagne, le délivrant de cette arme et de sa douleur, car il était mort. Leur gradé, dans un élan de rage, fit un pas d'un côté puis de l'autre afin de faire une feinte réussite, mordant Etix sur le flan. Il ne réagit pas, si ce n'est un violent coup de pistolet à eau qui vint inonder la bouche et submerger le corps de l’agressif. Il n'avait pas pensé que le corps à corps était une mauvaise idée, étant de type feu, face à un type eau. Il tomba au sol, haletant, avant qu'Etix le finisse, un coup du manche de son arme dans la tempe. Il se redressa et se tourna vers l'autre Maloss, celui qui restait, tremblant de tout ses membres. Il était collé au mur et des larmes coulaient le long de son visage.

-P-p-p-p-pourquoi vous faites ça? Vous êtes résistant c'est ça? Mais moi je voulais pas faire ça! Me tuez pas, s'il vous plait...


Il leva la patte et le Maloss s'éteignit à son tour.


Un bruit strident lui balayait l'ouïe. Il était allongé au sol, l'air lui caressant doucement le front. Il se leva lourdement, pris de vertige. Le sol semblait s'être drastiquement éloigné, renforçant son mal de tête impossible qui lui tambourinait la tête. Il devait être fatigué sans doute. Il balaya l'endroit du regard, les yeux encore flous. Il ne distingua rien de particulier, ci ce n'est un rouge prédominant. Il avait encore plongé. Il ne distinguait pas les corps, il ne voyait que du noir. Un détail insignifiant l'inquiéta: il n'avait plus son arme à la hanche. Il regarda rapidement autour de lui et fit une énorme fissure dans le mur où une chaine semblait s'être enfoncé après avoir tranché ce qui semblait être un cou d'un petit pokemon. Le manche pendait au bout de la chaine, fendu et brisé, comme si on l'avait serré le plus fort possible. Impossible à récupérer. Fatigué, il préféra marcher plus loin, sans se retourner, sans savoir ce qu'il avait fait, sans savoir qu'il était, une nouvelle fois, devenu un monstre. Il n'avait mystérieusement plus faim; juste une petite soif au ventre. Il s'approcha alors d'une rivière non loin de là afin de se désaltérer. Il découvrit alors un reflet dans l'eau: un Azumarill. Il se retourna rapidement,a fin de voir son invité, quand il remarqua qu'il n'avait pas vu son propre portrait. Il regarda à nouveau et découvrit avec effroi la vérité.

Sa peau bleue était couverte de sang.
Tout était du à ce monstre qui l'hantait.
Et ce monstre en avait créer un plus puissant.
Il avait évolué.

Étrangement, il ne fut pas pris de panique, il resta alors à méditer. La seule solution était de se reclure, encore plus, il ne pouvait rester ainsi et se laisser posséder.

_________________
Signature à venir /o/
J'écrit en violet! #9933ff N'hésitez pas à demander à RP avec moi!

Merchi! :D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Mini-RP Solo] La perle ne grandit que lorsqu'on l'enveloppe d'un drap noir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mini-Évent] La perle rare vous présente....
» Avoir les 3 Starters
» Les mini-quêtes/évents de Slayers Online
» 40k Mini-Tournoi 2 VS 2 :: Samedi 5 février au Grimoire
» Mini Jeu le Seigneur des Anneaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Story About Pokémon :: ☛ Territoire Neutre ☚ :: Montagnes de l'Infini-