A Story About Pokémon
Bienvenue étranger sur A Story About Pokémon !
Ce forum RPG est spécial car on y incarne uniquement des Pokémon. Ceux-ci peuvent également avoir des métiers, des vêtements et des armes en rapport avec l'époque Médiéval. Il y a des courses entre camps pour savoir qui sera le meilleur !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 My Past is not Today [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shinddha

avatar

Date d'inscription : 22/08/2015
Messages : 185

Parchemin
Arme: Crocs et Attaques
Infos sur le personnage:
Points: 211

MessageSujet: My Past is not Today [SOLO]   Mar 26 Avr - 18:33

My Past is not Today

Dans le ciel ouvert, bleu sans aucun nuage, vierge de toute vie, seul le soleil illuminait la terre d'Aizora. Maître surplombant tout être vivant, il était aussi implacable dans le désert que ce jour-là. Ce jour maudit où son chemin avait croisé la route d'un Légendaire. Ho-Oh, cet oiseau majestueux et royal, souverain du ciel. Sergent des flammes et adorateur de l'astre solaire. Un adversaire beaucoup trop grand pour lui. Bien trop fort, trop puissant. Trop sacré pour qu'il ne puisse que même penser avoir une chance. Et pourtant, il avait osé, bravé les conséquences pour le droit de défier l'indéfiable.

Sa récompense avait été grande et grave, sur tous les points. La souffrance des souvenirs enfouies était terrible et persistante, laissant son empreinte impur sur lui jour et nuit. Pendant plus d'une semaine. Mais ce n'était pas tout, oh que non. En plus du passé révolu, le présent s'était entaché de sang, devenant carmin et aveuglant. Les cris, les pleurs, le dernier souffle. D'hier ou d'aujourd'hui, il était bien incapable de définir d'où les sons de l'agonie lui parvenaient. Après tout, ils étaient toujours les mêmes, non ?

Depuis cette rencontre fatidique dans le désert de plomb, le Trioxhydre n'était guère plus qu'une ombre. Pas même à la hauteur de ce qu'il avait été autre fois. Il avait perdu l'une de ses précieuses et mortelles épées dans l'affrontement, la laissant enfoncée dans le corps de la Nymphali Chromatique. Light n'avait jamais aussi mal porté son nom. Quoi qu'on pouvait le dire aisément : les armes de Shinddha n'avaient jamais portés leur nom correctement. Tout comme son masque, elles n'étaient que souvenirs d'une époque bien lointaine, dans l'esprit du dragon.

En effet, les choses étaient très différente d'y il y avait une semaine. La chère Police Hellhounds, si précieuse pour Shin, n'était plus. Giratina, prenant le pouvoir par le meurtre de Naxias, n'avait pas besoin d'une équipe comme la leur, qui tentait de protéger le peuple. Nombreux sont ceux qui, pouvant à nouveau répandre le mal, avaient quittés le sombre volant pour une vie de sang et d'horreur. Les plus bons étaient partis avec leur famille pour se mettre en sécurité. L’égoïste de ce qui avait été sa famille était presque trop à supporter pour l'ancien Chef. Ses blessures n'étaient pas guéries, il n'avait plus personne avec qui parler. Il n'avait plus personne. Alors il était tombé dans l'alcool.

Sa confiance avait été brisée, réduite en miette sans aucune pitié. Sa loyauté avait été rejetée comme un fétu de paille emporté par le vent sombre de la malignité. Sa réputation, bafouée à travers la Capitale et le Royaume même, tout entier. Son estime de soi, renversée dans la boue et piétinée par tous. Il n'était plus rien. Plus qu'une ombre, pas même de sa gloire passée. Il avait perdu, tout perdu.

Maintenant, il passait son temps dans une taverne malfamée, à l'hygiène discutable. C'était l'ancien lieu de rendez-vous des Hellhounds, qui avait hélas bien changé. Le propriétaire était mort, assassiné sauvagement par un traitre cupide et avide. Les serveuses avaient été violées plus que de raison et ne tenaient presque plus debout. La perversité avait tout contaminé et pourtant, c'était encore ici que Shinddha voulait être. Pour être témoin de son échec à sauver sa cité peut-être. En tout cas, l'alcool était devenue sa seule compagne.

En une semaine, la vie pouvait vraiment changer du tout au tout. Shinddha pouvait encore se souvenir, du moins en partie, de ce jeune noble qui l'admirait tant. Dejan, ou quelque chose comme ça. Et dire que maintenant, son héros était dans la poussière, affalé à même le sol dans les ténèbres. Pitoyable. Lui, un héros ? Bien sot celui qui irait croire à pareille fable !

« - Bah, regardez qui voilà ! Si c'est pas l'autre tardba d'dragon !»

Oh joie. Le pauvre dragon, affalé sur sa chaise, redressa légèrement la tête. Il rencontra alors le regard enivré de quelques fripouilles qu'il avait eu l'occasion d'arrêter, au bon temps. Quatre, ils sentaient tous la bonne dose d'alcool, peut-être même plus que le sombre dragon lui-même. Malgré le voile flou persistant sur la vision du Trioxhydre, il lui sembla reconnaitre Alphonso, un Fouinar. Ce dernier avait été dans les Hellhounds avant que Shinddha ne le mette sous les verrous pour abus de pouvoir.

« - Alors "Chef" ! On la ramène plus maintenant hein !»

Avec l'aide de ses compagnons, le malfrat s'empara du dragon avachi. Ils l'entraînèrent derrière l'établissement, dans une ruelle sombre. Shin n'eut que le temps de se dire qu'une nouvelle journée était terminée avant que le premier coup ne tombe. Pendant plusieurs minutes, ils s'amusèrent à le frapper avec force. Si la tête de droite lâchait des gémissements et que celle de gauche grognait et tentait de mordre, la tête principale ne faisait rien.

Finalement ils se lassèrent de ce petit jeu, mais surtout du manque de réaction de la part de l'imposant Trioxhydre. Non sans avoir craché sur sa dignité perdue, les criminels laissèrent seul le dragon meurtri. Ce dernier resta quelques instants supplémentaire dans la boue, tâchant de reprendre ses esprits. Puis, chancelant sous la faible et l'alcool, il se redressa et quitta la Capitale sans un regard en arrière. Il n'avait plus rien, alors autant partir.



Quelques jours plus tard, Shinddha était toujours aussi mal en point. Les brutes avaient frappé sur ses brûlures qui cicatrisées à peine. Et il ne s'était pas arrêté pour les soigner plus que quelques minutes. Il était fatigué, faible. Alcoolisé toujours. Et pourtant il n'avait jamais eu les idées aussi claires. Le dragon avait décidé de faire quelque chose pour retrouver sa gloire passée. Il voulait reprendre du service, aider les autres. Et pour ça, il allait montrer qu'il était encore capable, même seul, de chasser les Chiens.

Avec l'arrivée d'Arceus, tous savaient où été le camp de ces ennemis. Alors naturellement, Shinddha était venu les chercher à la source. Il pensait, espérait surtout trouver Julian, ce sale Chien ! Mais n'importe quelle tête serait suffisante pour regagner les grâces de Giratina, il en était sûr. Si seulement il pouvait en trouver un... Mais malheureusement, ou heureusement, il n'y avait plus une âme qui vive dans le Marais. La nuit était tombée pendant les recherches du Trioxhydre et maintenant le cadre était plus qu'enchanteur. Et pourtant, Shin était aveugle à toute cette beauté.

« - Qui va là ?»

Shinddha se retourna rapidement mais ne découvrit que l'obscurité devant son regard. Il avait beau se concentrer, il ne parvenait pas à distinguer âme qui vive. Son imagination lui jouerait des tours ? Pourtant...

« - Qui que tu cherches, tu devrais savoir qu'il n'y a plus personne ici bas.»

Là, à nouveau cette voix ! Pourtant toujours personne en vu. Nulle trace d'un Pokemon dans les environs. Alors, perdant patience pour la première fois de sa vie misérable, le dragon s'exprima avec colère.

« - M-Montre toi lâche ! Vient f-faire face à ta mort !»
« - Ma mort ? Serais-tu donc l'un de ces chasseurs de prime ? Ou bien un restant de cette pseudo "Police" ?»

Un oiseau de fer, alliage de l'élégance et de la force, se posa finalement devant le Trioxhydre sans une once de peur. Il portait des cicatrices, surtout sur le bec. Ce qui signifiait qu'il était un combattant, ou du moins qu'il l'avait été. Il ne semblait pas particulièrement vieux et pourtant une grande fatigue se lisait dans ses traits.

« - Je suis Sind-Shiddah...Shinddha, Chef des...Hellhounds...»

L'alcool l'empêchait de s'exprimer correctement, mais aussi la colère et à sa surprise, la honte. Mais de quoi ? De se montrer comme il était, sale, malodorant et alcoolisé ? Ou bien de se présenter comme chef de quelque chose qui n'avait été qu’éphémère ?

« - Ah. C'est donc toi. Meurtrier, assassin, monstre. Pauvre créature.»

Pauvre créature ? Pourquoi diable disait-il cela ? Shinddha n'en avait aucune idée et franchement, il ne voulait réfléchir à tout ce que cela impliquait. Etait-il à plaindre, lui qui avait accueilli un étranger dans sa famille, l'avait aimé comme un frère pour se faire trahir d'un coup de couteau dans le cœur ? Etait-il à plaindre, lui qui avait cherché vengeance aveuglément en tuant sur son passage des innocents sans histoire ? Etait-il à plaindre, lui qui avait cru retrouvé ce qu'il avait perdu avant de se voir à nouveau trahi par ses proches ?

« - Je sais qui tu es et ce que tu as fait. Je sais ce qui t'es arrivé. Je sais pourquoi tu portes ce masque.»

Le corps du Trioxhydre trembla d'un bloc, et pas à cause de l'alcool. Comment ? Comment pouvais-t-il savoir tout ça, un étranger qu'il n'avait jamais vu de sa vie ? C'était impossible à moins que...

« - JULIAN ! Tu as rencontré ce traitre !»
« - C'est exact. Et lorsque j'ai appris ce qu'il avait fait, je l'ai chassé de la Résistance. Tu ne le trouveras pas ici, comme tu ne trouveras plus rien. Tu poursuis des chimères alors que tu pourrais faire tellement de choses...»

Ne pouvant en supporter d'avantage, Shin se lança avec rage et cri sur l'oiseau d'acier. Son attaque Machouille ne toucha pas sa cible cependant, l'Airmure s'étant envolé. Ce dernier riposta avec une Aile d'Acier, touchant de plein fouet le pauvre dragon. Avec l'alcool dans le sang, l'ancien Hellhounds ne parvenait pas à réagir assez rapidement et il se prit plusieurs coups avant de tomber au sol, n'ayant guère le courage et la force de se relever.

Les larmes coulaient à travers son masque brisé, le long de ses joues. Par honte, rien n'était plus sûr. Mais honte de quoi, à nouveau ? Honte de mourir comme un moins que rien, le corps brisé, l'esprit alcoolisé ? Honte de mourir sans avoir venger sa famille de leur assassin ? Honte de se montrer dans un tel état lamentable ? Ou bien, honte d'avoir fait ce qu'il a fait pour en arriver là aujourd'hui ?

Cependant contre toute attente, l'oiseau majestueux ne lui porta pas le coup final. Au contraire, il se positionna à porter d'une attaque de la part du dragon et le toisait de sa hauteur.

« - Va s'y ! hurla-t-il entre ses pleurs. Je ne suis plus rien, tue moi !»
« - Je ne suis pas comme toi, Shinddha. Je ne suis pas Julian.»

Plus de larmes s'échappèrent des yeux rougis du Trioxhydre. Oui, il avait honte et maintenant il savait de quoi. Pourquoi cet inconnu de fer ne voulait pas le tuer tout de suite, qu'on en finisse une bonne fois pour toute ? Après tout, il le méritait largement, et plus qu'une fois ! Il supporterait la torture si elle pouvait lui permettre de se racheter ne serait ce qu'un peu.

« - Si tu veux te racheter, ou du moins faire amende honorable. Tu ferais mieux de te relever et de te battre pour faire de cet endroit un monde meilleur. La population attend d'une Police qu'elle la protège, pas qu'elle sombre dans l'alcool et la misère.»

Et l'oiseau le planta là, sans aucune autre forme de procès. Les minutes passèrent sans que Shin ne bouge d'un pouce, avant qu'enfin il se reprenne. Se redressant lentement, le grand dragon retira pour la première fois en des années son masque brisé. Sa gueule auxiliaire se referma dessus, mais le Trioxhydre ne put se résoudre à le détruire, ce reste de son passé. Mais il ne le porterait plus non plus, désormais.

Quelque chose avait changé dans la psychique du sombre dragon. Il ne vivait plus pour se venger, non. Il allait vivre, pour que plus personne ne vive ce qu'il avait vécu, pour que tout le monde soit en sécurité. Et pour cela, il allait lui falloir reconstruire une Police de A à Z, une Police neutre de tout engagement autre que celui de la protection des citoyens d'Aizora !


_________________
Shinddha inspecte en black.



Thanks Idenn ♥
SWAG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
My Past is not Today [SOLO]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» What 's the date today ?
» présentation Bob Solo [Validée]
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Story About Pokémon :: ☛ Territoire Defenders ☚ :: Marais de l'Oubli-