A Story About Pokémon
Bienvenue étranger sur A Story About Pokémon !
Ce forum RPG est spécial car on y incarne uniquement des Pokémon. Ceux-ci peuvent également avoir des métiers, des vêtements et des armes en rapport avec l'époque Médiéval. Il y a des courses entre camps pour savoir qui sera le meilleur !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'apôtre du carnage est en marche [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malygos

avatar

Date d'inscription : 24/01/2015
Messages : 192

Parchemin
Arme: Incursio (Épée)
Infos sur le personnage:
Points: 81

MessageSujet: L'apôtre du carnage est en marche [Libre]   Sam 21 Mai - 14:47

Le temps était désormais venu pour l’atmosphère lourde qui régnait entre Dark Core et Defenders de prendre un nouveau tournant. Giratina se méfiait de Malygos, ce qui ne l’étonnait pas le moins du monde, après tout il comptait bien s’en prendre à Arceus, Giratina et tout autre dieu qui serait dans son chemin de destruction. Mais après tout l’occasion était parfaite pour lui afin de rallier un maximum de personnes à sa cause. L’Ectoplasma avait donc fait venir tout les Dark Core de la région afin de leur donner une opportunité de marcher sur le territoire des Defenders, Incursio était plantée dans le sol à proximité de son propriétaire qui se trouvait sur une estrade arrangée pour la situation. Puis lorsque tout le monde était enfin arrivé, Malygos ne tourna pas longtemps autour du pot et se lança sur son discours d’un ton plus glacial et dérangé qu’à l’accoutumée :

« Giratina veut que nous membres du Dark Core fasse ses preuves, en allant exterminer la vermine Defenders, alors je vous préviens de suite à compter de demain le sang va couler, et si ce n’est pas celui de nos opposants, ce sera celui des lâches et des traîtres parmi vous. Alors décidez de ce vous allez faire, mais décidez vite, je vous laisse une heure pour préparer vos affaires si vous comptez me suivre dans cette voix de la destruction et du carnage. Pour ceux qui ne viendront pas, vaudrait mieux que Giratina puisse vous épargner car il y a peu de chances que je le fasse. »

C’est ainsi que la terreur du vide s’est retrouvé aux alentours des Ruines Blanches. Il avait bien eu du soutien, mais les 2 personnes qui l’ont suivies, n’avaient rien de guerrier, le premier, un Roucoups s’est fait tuer par un groupe de bandits de bas étage. L’oiseau n’a pas su esquiver l’embuscade qui pourtant était plus que visible, quant au second, un Chamallot. Le Pokémon feu était tellement subjugué par un Mimigal, qu’il finit par mourir enlisé dans des sables mouvants. Malygos était donc à présent seul en territoire ennemi, mais cette situation semblait faire sourire le spectre,. Alors que son épée Incursio était bien placée dans son dos et que son « Atout secret » était logé à la place de l’ancienne pierre qui s’était brisé lors de son affrontement avec les Résistants. L’Ectoplasma se mit donc à esquisser un sourire carnassier, et murmura dans la brise du vent émanant des ruines du territoire des adeptes d’Arceus :

« Il est temps pour le néant de venir dévorer ce monde, et tout ces misérables insectes… »

_________________
Malygos instaure le chaos en#3366ff
True Darkness have been unleashed, now despair in the burning ashes of your life.

(Merci Idenn pour le kit ^^)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9aPUY9R3_vUOJiyC64ajog
Ocella

avatar

Date d'inscription : 09/01/2016
Messages : 42

Parchemin
Arme: Wakizashi
Infos sur le personnage:
Points: 360

MessageSujet: Re: L'apôtre du carnage est en marche [Libre]   Lun 23 Mai - 16:44

Après quelque temps à médité sous les cascade, je pensais à se que l’ectoplama m’avais dis. Il était grand temps qu’on agit et faire couler du sang de Defender sur le sol vert de la plaine. Du coup j’ai accepté et lui disait que je le rejoindrais vers les Ruines Blanche, selon se que mon allier m’avait expliqué, le temps de surement trouvé des volontaire au carnage. C’est ainsi qu’après quelque message, j’attendais le bon moment pour agir. C’était un matin, très tôt que je m’étais dirigé vers l’endroit ou mon clan avait été anéanti. Encore heureux que la place, n’avait pas beaucoup changé. C’était un moment de méditation, comme la guerre n’était pas encore déclarée. Cette séance était primordiale pour moi. J’en étais habitué. Je ne savais pas trop s’il aurait vraiment des personne qui nous joindrons, mais pour ma part, je ne manquerais pas ce moment pour rien au monde. Depuis quelque temps, j’avais envie de faire couler le sang et c’était plus instance. J’admets que j’adorais ça.

Je regardais le ciel voyant qu’il était temps d’agir. Je devais me rendre à l’endroit indiqué pas le fantôme Pokémon pour l’aider à anéantir nos Némésis aussi de Geratina. Ce Pokémon n’avait rien de particulier pour moi. Une créature comme parmi d’autre, mais il avait des ambitions très grande. C’était ainsi que je me levai sur mes patte arrière pour enfin sauté sur les arbres pour disparaître des yeux du monde qui me verrait. Je me dirigeais ver les Ruine blanches, à toute allure pour me rejoindre la troupe, s’il en avait une. Je pris la voie des airs, enfin, des arbres, pour y aller incognitos et c’était la manière la plus sûr. Arrivé à destination, il avait quelque grabuge dans nos rangs. Quelque allier avait péris comme des deux de piques. Encore heureux qu’ils sont morts, si les supérieur avait sut leur défaite, il se serait fait tué par eux. Enfin, il était venu pour moi d’agir. J’en avais marre de rien faire, mais je devais voir les positions des Defender avant de lancer une attaque. Je ne devais pas faire découvrir ma position par eux en agissant comme une tête de roucoule. J’étais impatiente, mais on m’avait dit de toujours faire gaffe à ce que je fais.


_________________
Je vous arrose en:9933ff
Thechnique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaosha

avatar

Date d'inscription : 22/05/2016
Messages : 30

Parchemin
Arme: Nope.
Infos sur le personnage:
Points: 0

MessageSujet: Re: L'apôtre du carnage est en marche [Libre]   Ven 3 Juin - 18:37

Le vent balayait la plaine verdoyante de toute sa puissance. Seul, au beau milieu de l'immensité luxuriante, Gaosha se mettait en route vers sa destination. A vrai dire, le Pokemon Acier et Spectre s'était investi d'une mission des plus importantes. Il y a à peine quelques jours, le Bras Droit du Dark Core, un Ectoplasma nommé Malygos, s'était adressé à tous ses compagnons. Prêchant la volonté du Dieu Renégat, son discours était poignant et criant de vérité, provoquant une vague d'approbation dans les rangs. Beaucoup s'étaient jurés après cet instant mémorable, de tuer tous les Defenders qu'ils pouvaient croiser sur le chemin. Et c'était quasiment tout une armée de Pokemons violents et assoiffés de sang qui s'était formée, déterminés à aller de l'avant, à gagner cette guerre.

Pour sa part, l'Exagide avait assisté à cet événement, et il fallait reconnaître que le Bras Droit savait convaincre par des mots frappants, il avait du charisme et de l'éloquence. C'était donc tout naturellement que l'Ectoplasma s'était auto-proclamé chef de l'opération. Il avait pris les devants, maintenant le Pokemon Spectre n'attendait plus que l'arrivée en masse des larbins qui l'aideraient à accomplir ses sombres dessins et celui du Dieu véritable. N'ayant pas trop eu le choix, la grande épée s'était engagée à proposer ses talents de Combattant dans la quête visant la destruction du camp d'Arceus. Néanmoins, le Pokemon Acier était parti en solitaire, posture beaucoup moins repérable et suspecte à son goût quand on pénètre en territoire adverse.

Et puis, c'était aussi une question de logique. Gaosha détestait faire la conversation, alors partir chacun de son côté n'était pas une si mauvaise idée que cela. Déjà que la mission ne lui plaisait pas forcément… Enfin non, ce n'était pas cela. L'objectif qu'il soit plaisant ou non (ici en l'occurrence d'aller tuer un maximum de personnes faisant partie du camp Defenders), là n'était pas la question, . Les ordres étaient les ordres, on ne les discutait pas, et les larbins n'avaient pas à exprimer leur opinion. Il fallait juste se la fermer et obéir, l'épée royal ne le savait que trop bien. Le problème pour Gaosha ne se situait alors pas au fait de devoir envahir et exterminer les ennemis, mais plutôt dans la façon de l'accomplir.

Il n'y avait absolument rien de noble, de valeureux, dans tout le plan du Bras Droit. Des Pokemons qui cherchaient le sang, la vengeance, de lancer une attaque surprise et avec comme seul but de tuer chaque Defenders sur le passage, le guerrier ne pouvait cautionner une attitude pareille. Malheureusement, qu'était-il pour faire face à la toute puissance de Giratina ? Rien qu'un pion parmi tant d'autres, et seul lui semblait être révolté face à l’ignominie de la chose. Cependant, à la différence d'énormément de membres de son clan, l'Exagide ne croyait pas spécialement au dragon fantôme. Exécuter les ordres, pas de problème, seulement avec ça, Gaosha gardait son intégrité avec des valeurs propres comme l'honneur et la bravoure, ce que ne partageait pas l'idéologie du Pokemon légendaire.

Mais c'était son choix. La grande lame avait décidé de rejoindre le Dark Core, et même de donner sa vie pour son clan, mais elle n'abandonnerait ses principes, même si c'était en contradiction avec les dires de Giratina. On ne lui enlèverait pas les derniers souvenirs de son père, jamais. Alors pour passer inaperçu, la meilleur tactique était encore de ressembler à tout le monde. Personne pour l'instant n'avait réussi à percer le secret à jour, mais peut-être qu'au cours de cette bataille, de cette guerre, ceux que l'on croyait être des amis se retournent contre vous. C'est pour cette raison que Gaosha n'accorde pas sa confiance, encore moins à des êtres comme ceux du Dark Core. Et peu importe ce qu'il risquait, le guerrier se comporterait toujours dignement, même face à un ennemi. C'est pour cela que l'Exagide se battra, oui, mais à la loyal, et avec respect pour son adversaire.

Sûr de lui, le guerrier continuait d'arpenter les terres du camp adverse. Bientôt, il arriverait au premier point de ralliement, à savoir les Ruines Blanches. Ces édifices étaient certainement abandonnés depuis tout ce temps. Par conséquent, il serait beaucoup plus aisé de conquérir le territoire Defenders, en commençant par s'emparer de ce lieu qui se révélait être un point stratégique intéressant. Pas si éloigné que cela de la frontière, cela peut permettre une replie en cas d'urgence à l'arrière. Les quelques vestiges, toujours érigés, donnait la possibilité de s'abriter un tant soit peu. Et puis, quel Pokemon du côté d'Arceus aurait l'idée d'aller fouiller par ici, sérieusement ? Gaosha doutait fortement de rencontrer une quelconque résistance, face à l'armée de Malygos.

C'est ainsi que, débordant d'assurance, l'épée royale arriva près du lieu de rendez-vous. Néanmoins, le Spectre et Acier restait sur ses gardes, du moins jusqu'à ce qu'il aperçut des membres de son clan.  Les rejoignant dans l'ombre, sans un bruit, le Combattant attendait alors le moment décisif, prêt à passer à l'action.

Dès que l'ordre sera donné, aucun retour en arrière ne sera possible.

_________________
Thanks to Gyo' pour le vava et la signa ! Love ya ♥️
The Silent Sword in #cc66cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobunaga

avatar

Date d'inscription : 03/03/2016
Messages : 102

Parchemin
Arme: Katana
Infos sur le personnage:
Points: 63

MessageSujet: Re: L'apôtre du carnage est en marche [Libre]   Sam 25 Juin - 11:59

L'apôtre du carnage
Arceus avait des doutes. Son dieu avait des doutes. Il avait senti, avec son aura légendaire, des intrusions sur les terres qu’il tentait de protéger.  Cela était rare depuis que qu’il était revenu sur Aizora, Giratina prenait vraiment ses précautions. Mais là, quelque chose avait bougé dans la guerre de position. Une pierre avait roulé, une goutte d’eau était tombée. Nobunaga était l’un des premiers Pokémon que le Dieu avait dépêché sur les lieux incriminés. Arceus avait confiance en ce Jungko samouraï, il était conscient de sa force et de sa bravoure. Le reptile avait d’ailleurs était très honoré de savoir qu’un Pokémon comme cela avait besoin de lui, non pas en tant que professeur, mais en tant que combattant du Bien.

Nobunaga n’avait rien de spécial contre le dieu des ombres, cependant, il ne pouvait croire en ses paroles. Le guerrier avait l’impression que le Dragon était fourbe et qu’il cachait des choses aux autres afin de pouvoir recruter. Giratina pouvait aussi être simplement un peu trop gourmand. Dans tous les cas, le Jungko n’avait pas envie de le rejoindre, il préférait largement pouvoir enseigner des valeurs pures à ses élèves. Le respect, la modestie, le courage… Bien des choses que le Dark Core avait tendance à mettre de côté, bien au fond de leurs cœurs meurtris. Alors le reptile allait enfin pouvoir en voir, du moins peut-être. Voir de ses yeux vairons les Pokémon que tous craignaient.

Le Jungko au katana était vite arrivé sur les lieux. Il était rapide et agile. Le lieu de rendez-vous était tout à fait symbolique et ne devait pas être choisit au hasard… Il s’agissait des Ruines Blanches, vestiges de l’ancienne puissance du Bien : Primera. Nobunaga se souvenait bien de tout cela, il regrettait le temps perdu. Les pierres claires étaient autrefois un grand château. Il y avait encore quelques lances cassées, des flèches dans le sol… Des morceaux d’armures également. Et le reste, Nobunaga ne voulait pas y penser. Il baissa son chapeau en paille de riz à la pensée de cette sombre réalité. Soudain, il entendit quelque chose.

Le reptile se plaça en un bond derrière un gros rocher blanc. Il y avait des éclats de voix, pas franchement douces et pas du tout familières. Etait-ce le Dark Core ? Le Jungko vert se risqua à jeter un œil et aperçu alors trois Pokémon qui avaient l’air redoutable. Un Ectoplasma à l’air froid mais confiant. Une Amphinobi réservée mais qui avait l’air redoutable… Et un Exagide qui ne laissait pas d’émotions paraitres. Eh bien, c’étaient déjà de bons morceaux, et Nobunaga était encore seul sur les lieux. En effet, d’autres Defenders allait recevoir le message d’Arceus mais il fallait rester calme, alors tous ne pouvaient venir en même temps.

Enfin, le professeur prit une grande inspiration puis sauta par-dessus la roche. Il se retrouva donc à quelques mètres de celui qui semblait être le leader du groupe. Le samouraï se redressa de toute sa taille mais avait toujours son chapeau baissé sur ses yeux.

« Bonjour à vous, Pokémon. Que faites-vous donc ici ? »

Il commença à parler tranquillement, ne cherchant pas la guerre inutilement. Nobunaga était sur ses gardes et était prêt à combattre. Cependant, si la bataille pouvait être évitée, cela serait plus sage pour tout le monde. Mais il ne se faisait pas beaucoup d’illusion car il avait reconnu l’Ectoplasma. Il s’agissait de Malygos, le bras-droit de Giratina. Le spectre pensait ne pas trop être connu mais Nobunaga avait fait ses recherches. De plus, le rang de bras-droit étant convoité, il y avait beaucoup de rumeurs à son sujet… En clair, le Jungko savait pertinemment qu’il s’agissait du Dark Core. Il avait beau y avoir beaucoup d’Ectoplasma en ce monde, Malygos était reconnaissable. Son air renfrogné, sa prestance digne d’un haut rang, son épée… Tout collait. Et puis, le reptile ne remettait pas en cause les doutes de son dieu.

« En tout cas, cet endroit est sacré, il est interdit d’y pénétrer sans autorisation. »

Le samouraï ne s’était toujours pas présenté. Lui, au moins, avait l’avantage de ne pas être trop connu, simplement chez les Defenders. Peut-être que des informations étaient parvenues jusqu’à l’oreille du dragon des ombres, mais le Jungko en doutait. Il pouvait donc faire semblant d’être un habitant simple.



Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

RAPPEL SUR L'ORDRE DANS UN RP MASSIF:
 

_________________

Nobunaga vous apprend des choses en #009900.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyzaëlle

avatar

Date d'inscription : 28/03/2016
Messages : 26

Parchemin
Arme: Lance Double-lame
Infos sur le personnage:
Points: 3

MessageSujet: Re: L'apôtre du carnage est en marche [Libre]   Dim 26 Juin - 14:23


Il était temps de faire couler un peu de sang. en ce jour, la Combattante avait reçu des ordres. Bien qu'elle ne soit pas vraiment du genre à toujours suivre ces derniers, le manque d'action de ces derniers temps se faisait ressentir et il fallait qu'elle bouge, qu'elle se batte. C'était alors l'occasion parfaite pour la Luxray chromatique : de quoi se faire un peu plus connaitre tout en frappant un grand coup avec des collègues du Dark Core.


Mon voyage m'avait mené à un lieu en ruines. Peut être un château, mais je n'en avais rien à faire, je n'étais pas là pour faire du tourisme, ni de l'archéologie. Mon arme encore accrochée sur mon dos, je cherchais le point de rendez-vous. Il semblerait au passage, que j'étais en retard mais ce n'était pas vraiment un souci vu l'état de stagnation des Dark Core : Comme s'il y avait encore des personnes qui arriveraient... Ou pas.

Enfin, place à l'action, mais inutile de se précipiter. Tout commencerait par un premier contact avant toutes choses. Il ne fallait pas oublier de se mettre en condition aussi, c'est pourquoi j'avais pris de quoi manger sur la route, avant d'arriver en forme au point de rendez-vous.

Souci ? J'arrivais en pleine discussion, et quelqu'un parlait d'autorisation pour rester ici.. Du coup, en toute logique, il n'était pas venu pour l'assaut... Mais cela ne voulait pas forcément dire qu'il allait être contre nous.
De mon côté, je rejoignais silencieusement le groupe. L'heure n'était pas aux présentations, en ce moment. Seule la patience allait fonctionner, et surtout, me guider sur ma prochaine action. En attendant, je restais simplement attentive à ce qui m'entourait. On n'était jamais à l'abri d'une attaque surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malygos

avatar

Date d'inscription : 24/01/2015
Messages : 192

Parchemin
Arme: Incursio (Épée)
Infos sur le personnage:
Points: 81

MessageSujet: Re: L'apôtre du carnage est en marche [Libre]   Lun 27 Juin - 14:41

Alors que les minutes défilaient, Malygos vit peu à peu d’autres recrues le rejoindre. Tout d’abord ce fut Ocella, l’Amphinobi qu’il avait recruté il y a quelques temps de cela, puis arriva deux autres bonnes recrues du Dark Core. La première des deux fut un Exagide aussi froid et distant que pouvait l’être le Bras Droit de Giratina, sans le côté malsain, Gaosha était son nom. Un rempart solide et puissant, il obéissait sans broncher aux ordres du dragon spectre, un allié prometteur dans cette situation. La seconde personne fut une Luxray chromatique, dans ses yeux se lisaient la détermination et la volonté de se battre, cette force pourrait servir vu la situation actuelle. Car entre l’arrivée des deux Pokémon du Dark Core, une autre personne était arrivée, un Defenders avait décidé d’entraver leur route. Celui-ci semblait lui aussi pourvu d’une grande force de combat… Ainsi Arceus avait décidé d’envoyer directement un de ces meilleurs atouts ? Se sentirait-il en danger avec un effectif pourtant si faible ? Toutes ces questions passèrent dans l’esprit de l’Ectoplasma. Puis le  silence fut rompu par l’intervention du Jungko :

« Bonjour à vous, Pokémon. Que faites-vous donc ici ? »

Celui-ci prit quelques secondes afin d’analyser la situation, puis semblait avoir reconnu Malygos, ce qui irrita un poil le spectre qui avait pris beaucoup de précaution afin de ne pas se faire avoir par sa réputation… Il faut croire qu’on ne peut aller contre certaines choses. Après un bref instant le Pokémon Plante brisa de nouveau le silence oppressant des ruines :


« En tout cas, cet endroit est sacré, il est interdit d’y pénétrer sans autorisation. »



Peu de gens savaient que ces terres étaient protégées. Et pour venir nous bloquer la route il ne pouvait rien être d’autre qu’un Defenders, tout était désormais clair pour Malygos qui s’empressa d’alourdir encore un peu la pression qui était montée avec l’arrivée du Lézard :


« Eh bien mon cher, vous semblez savoir beaucoup de choses sur cet endroit, mais puis-je vous demander votre nom si cela n’est pas indiscret… Disciple d’Arceus ? »


L’Ectoplasma avait remplacé son habituel sourire carnassier par un visage plus prêt à la négociation et qui sait peut-être même à la manipulation. Non cette idée était surtout stupide et très dangereuse, en effet l’adversaire face au groupe de Dark Core était bien plus malin que la moyenne, toutefois Malygos ne changea pas son fusil d’épaule et continua de jouer le jeu qu’il aimait tant jouer, son « jeu des ombres » comme il aimait le décrire lors de ses monologues internes. Il reprit donc la parole une dernière fois, toujours sur un ton complètement différent de ses habitudes :

« Mes camarades, Arceus dans sa grande faiblesse a envoyé un simple guerrier pour nous stopper dans notre avancée vers la réussite. Alors faites ce que vous savez faire de mieux et éliminez toute résistance qui vous sera opposée afin de triompher au nom de notre dieu à tous… »

La tension venait d’atteindre son paroxysme, et Malygos contemplait déjà Incursio sa fidèle épée plantée juste devant lui n’attendant que l’assaut d’une personne afin de commencer les hostilités…

_________________
Malygos instaure le chaos en#3366ff
True Darkness have been unleashed, now despair in the burning ashes of your life.

(Merci Idenn pour le kit ^^)



Dernière édition par Malygos le Mar 28 Juin - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9aPUY9R3_vUOJiyC64ajog
Lucya

avatar

Date d'inscription : 02/08/2015
Messages : 316

Parchemin
Arme: Juste ses attaques.
Infos sur le personnage:
Points: 1775

MessageSujet: Re: L'apôtre du carnage est en marche [Libre]   Mar 28 Juin - 21:18

La journée était houleuse avec la femelle canidé. À peine entré dans le camp, un message avait été dit par un de ses collègues qu’Arceus voulait qu’ils enquêtent aux ruines blanches. Du coup ça l’enchantait, mais une perturbation n’était plus trop joyeuse. On racontait que les Dark core étaient en marche. Sans se plaindre elle y alla seule, pour le moment. Elle se dépêcha à courir vers les lieux pour espérer que rien ne sera trop tard. Si on parle de Dark Core, on ne rigole tellement pas, surtout quand ils sont décidés à éliminer les disciples du dieu légendaire, maitre de la création des Pokémon. La femelle dorée ne prit pas trop de temps à venir, mais avait eu le temps d’écouté la conversation du samurai de plante et d’une autre voix qui provient d’un Ectoplacema. Étrange, Elle avait cru connaitre, mais pourtant la sonorité était différente.

Quand elle arriva à la fin des paroles du fantôme Pokémon, Elle vit trois Autres Pokémons. Une Amphinobie, un Exagide et Une Luxray chromatique, qu’il était dans le camp ennemi. Lucya arrivait au côté du Pokémon plante en glissant pour freiner sa course, levant un peu la poussière de ces lieux. Pas le temps d’être discrète car elle adversaire était sur le point de commencer et Pour Lucya, la baston et elle fait un, surtout pour protégé son camp et ses alliés. La chose qui pique la curiosité de la louve était l’épée que le Pokémon spectre avait plantée dans la terre. Elle lui faisait vaguent pensé à quelque chose. Bien sûr elle avait connu le nom de l’Ectoplacema, qui se nomme Malygos, car on avait un peu parlé de lui mais vu la mine qui faisait, ce n’était pas le moment de lui rappeler. Du coup l’épée lui rappela, il avait quelque temps, un an de cela, un fantôme qui était venu attaquer leur camp, avec des Minotaupe corrompus, avait la même. Du coup, un frisson lui parcouru la colonne se disant que c’était un cauchemar. Ce n’était pas le moment de se battre car le lézard avait une idée en tête d’évité le combat, mais ça n’avait pas l’air de marcher car en entendant ce Malygos parler, il était sur le point de commencer.


_________________


Lulu vous parvient son aura. #3366CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocella

avatar

Date d'inscription : 09/01/2016
Messages : 42

Parchemin
Arme: Wakizashi
Infos sur le personnage:
Points: 360

MessageSujet: Re: L'apôtre du carnage est en marche [Libre]   Mar 28 Juin - 23:06

Maintenant que des gens dans les coté des Dark Core s’était pointé dans les horizons, je fis mon apparition aux côtés d’eux. C’était maintenant qu’une victime assez robuste et potentiellement robuste était venu nous mettre des bâtons dans les roues. Un Junko aux allures samurai avec décidé de se mêler de nos plans, mais en écoutant c’était bien un defender. Alors je le regardais avec méfiance. Il était peut-être tout seul contre quatre personnes, mais, comme on dit, il ne faut pas vendre la peau d’un Ursaring avant de l’avoir tuer. Il fallait vraiment en fini avec lui. Après un temps, le Dragon des plante décida de parler, sans doute calmer ou évité le combat, mais ce dégénéré ne comprenait vraiment à rien. Alors que l’ectoplasma était en conversation avec ce type, savoir son nom, surtout. On voyait une certaine ambiance hostile planée dans les Ruines blanches.

- Mes camarades, Arceus dans sa grande faiblesse a envoyé un simple guerrier pour nous stopper dans notre avancée vers la réussite. Alors faites ce que vous savez faire de mieux et éliminez toute résistance qui vous sera opposée afin de triompher au nom de notre dieu à tous…

Ainsi que le bras droit de Giratina avait parlé. Je ne croyais pas en ces dieux, mais si c’était de pouvoir faire couler du sang, j’étais d’accord. À comparer de certain, j’étais la réplique contraire de notre ennemi. Un Ninjas, assassin, sans honneur. Je croirais que certaines personnes voudraient se battre. Depuis le signal du chef de troupe, on était prêt, mais un individu arriva aux coté du lézard. Une Lucario chromatique avec des blessures de guerres. Elle n’avait pas l’air bavard et avait plutôt l’air d’être là pour la bataille. On dirait que finalement le Dieux Arceus avait dû envoyer ses disciples dans les temps qu’il n’était pas encore là ou je me trompe. Je fus septique et prit carde d’éventuels attaque par surprise. Si cette canidé était venu à l’improvise, il en aurait surement d’autre et ça m’agaçais.

_________________
Je vous arrose en:9933ff
Thechnique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenan

avatar

Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 168

Parchemin
Arme: Ses griffes
Infos sur le personnage:
Points: 13

MessageSujet: Re: L'apôtre du carnage est en marche [Libre]   Mer 29 Juin - 11:00

HRP:
 

Kenan espérait pour une fois ne pas être trop en retard. Aussitôt qu’il avait appris que des incursions Dark Core avaient apparemment eu lieu aux Ruines Blanches, il avait demandé à être dépêché sur place, bien qu’il y ait déjà deux Defenders sur place. On n’est jamais trop prudents et trop prévoyants ; mieux valait s’assurer que tout allait bien de ce côté-là. De plus c’était normalement une journée de repos pour le Mangriff. Bien qu’il aurait bien profité de celle-ci pour faire une bonne sieste, l’idée de botter les fesses à coup de griffes de quelques membres du camp opposé était incroyablement attirante. C’est donc ainsi qu’il se retrouva à rejoindre le duo de Lucya et Nobunaga.

Il connaissait la première, naturellement, et se surprit à la voir là, mais décida de ne pas s’occuper d’elle pour le moment. Ils avaient autre chose à faire, ils auraient largement le temps de parler après, vu qu’ils ne s’étaient pas recroisés depuis l’autre soir. Le Jungko, qui ne rappelait de son côté rien à Kenan, était supposément le premier arrivé car il avait apparemment déjà engagé la conversation. Rejoignant d’un pas tranquille les deux autres, et n’ayant évidemment rien entendu jusque là, il se contenta de croiser les pattes avant, fier et droit, attendant patiemment que la discussion avance…

En attendant cela, il jaugea ses adversaires. Un Ectoplasma, qui lui disait quelque chose de par son look excentrique. Probablement le chef du groupe à voir son attitude dominante et le fait qu’il soit le plus en avant. Kenan se demandait s’il arriverait à s’en occuper tout seul. Peut-être, ou peut-être pas. Impossible à dire. Il avait un avantage de type grâce à Tranche-Nuit, mais la robustesse du Pokémon était assez remarquable. Il devait de plus mériter son titre de meneur de groupe… Ce devait être un sacré meurtrier, et donc un encore plus puissant combattant. Tout ce qu’il pouvait dire c’est que ça promettait.

Sa voisine, l’Amphinobi, se tenait droite et suivait une rigueur particulièrement remarquable. Aucune émotion ne perçait son visage, elle se contentait apparemment de suivre bêtement les ordres des autres sans se poser de questions supplémentaires. Mais une aura de puissance presque malsaine émanait d’elle et forçait presque le Mangriff à froncer le museau. A moins que ce ne soit l’odeur de la peau humide si caractéristique des Pokémons amphibiens ? Ou peut-être simplement le fait que sa langue lui servait d’écharpe, ce qui le dégoûtait et, chose réellement terrifiante, lui coupait complètement l’appétit.

L’Exagide qui les accompagnait semblait… Cruellement différent. Il y avait toujours cette impression de rigueur et de droiture, mais elle était… Positive, au lieu d’être négative. Il semblait presque là par contrainte, un peu comme ce qu’ils s’apprêtaient à faire ne le ravissait guère, ce qui était probablement le cas. Il semblait prêt à passer à l’attaque à tout moment, cependant. Il allait falloir qu’il se méfie de ce redoutable adversaire. Bien que Tranche-Nuit puisse, une fois de plus, être assez utile, il ne fallait pas exclure le risque que ce Pokémon ait des attaques très dangereuses pour n’importe lequel d’entre eux.

Le dernier, ou tout du moins, la dernière, était une Luxray chromatique. Elle semblait presque perdue au milieu de tous les autres. Une nouvelle recrue, peut-être ? C’était plus que possible, les Dark Core avaient une sale tendance à envoyer les débutants dans des missions extrêmement dangereuses pour les former « dans le fer et le sang ». Ce qui se soldait bien souvent par la mort d’innocents. Elle n’était sans doute pas à prendre à la légère, mais il allait falloir qu’il y aille un peu plus doucement, pensa-t-il. Peut-être avait-il moyen d’en profiter pour la persuader de rester parmi eux. Récupérer les recrues du camp opposé était un art et un très grand coup bas pour l’adversaire.

_________________

Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Appréciez ses teintes Dark Orange (#FF8C00)
(si vous me cherchez, j'ai migré sur Zyn's Helm)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
Alcadeias

avatar

Date d'inscription : 27/07/2014
Messages : 165

Parchemin
Arme: Nightmare
Infos sur le personnage:
Points: 70

MessageSujet: Re: L'apôtre du carnage est en marche [Libre]   Jeu 7 Juil - 23:51

Le sang devait couler cette nuit.

Qui aurait cru que le nouveau professeur retombe aussi vite dans la fureur du combat ? C'était inconcevable : pourquoi quitter son poste de conseiller pour repartir se battre aussi vite ? Et pourtant, c'est ce qui arriva. Je replongeais. Moi qui avait cru pouvoir échapper et me rebeller contre le pouvoir de mon maitre, j'avais eu tort. Son âme coulait dans mes veines vertes, ses pulsions me contrôlaient de plus en plus fort, je me transformais en marionnette, en épouvantail jour après jour. Mais j'avais appris à m'adapter, à accepter ce corps qui ne m'appartenait de moins en moins. Les apprentis se succédaient, que des ignares, des faibles sans valeur, qui ne méritaient pas l'enseignement du Héraut des Cauchemars ! Mais je devais le faire, pour vivre, ou plutôt pour reculer l'heure de mon échéance. Une nouvelle colère naissait en moi : celle de n'avoir pas finit ce que j'avais commencé. La secte de la Confrérie des Ombres, ma secte, n'avait pas atteint son potentiel maximale. Et je ne pouvais le tolérer.

Même si il est vrai que ma réclusion dans la cité d'Eleith m'avait éloigné du pouvoir et du respect, je n'en demeurais pas moins le prophète éternel de Darkrai, celui qui transmettait la vrai parole, et pas celle de ce nouveau dieu de pacotille qui ne fait que se repaitre des restes que la Reine Noire, Naxias et le Conseil lui ont laissé ! Jamais je ne le légitimerais. Et pourtant, d'autres l'on fait, comme ce traitre de Haunter. Il m'a fait croire qu'il adorait mon maitre, le vrai maitre, le vrai dieu, mais son hypocrisie me surgit comme un cancer à mes yeux. Il n'est rien qu'un opportuniste, qui parasite les puissants pour obtenir de la reconnaissance. Il suit maintenant Giratina comme son Caninos et sans l'ombre d'un remord ! Il m'a trahit, il nous a tous trahit en adorant cet usurpateur !! A ces pensées, tout ce fit plus clair. Haunter devait disparaitre, nous rendre ce qu'il a volé, et subir les châtiments qu'on réserve aux traitres !!

Pendant que mon esprit hurlait "Mort à l'hérétique" la colère m'envahissait. Et, à ma grande surprise, mon maitre s'est joint à ma fureur. Il estimait aussi qu'une bonne punition serait fort instructive pour celui qu'il avait accueillit en son sein. J'avais entendu que les "Dark Core" allaient lancer une grande offensive contre les Defenders dans les Ruines Blanches, et que le Bras droit de Giratina, ce fidèle toutou, serait de la fête. Qu'à cela ne tienne, je pris mes attributs, ma terrible Nightmare, et partit à l'aube. La journée fut ponctuée par des attaques de brigands, que je fis rejoindre bien vite le royaume de Giratina qu'il n'aurait pas dû quitter. Quand le moment viendra, quand Haunter sera au côté de son maitre pour l'éternité, la Confrérie se soulèvera, et devant la vérité qui en émanera, les habitants d'Helheim se joindront sous notre bannière, et le vrai et unique dieu aura enfin la place qu'il mérite : le trône du monde des ténèbres.

C'est à travers ces pensées de guerres et de massacres que j'atteignis enfin la lieu de rassemblement. Quelques pokémons étaient déjà là : un Lucario chromatique, un Jungko et un Mangriff se tenait côte à côte sur les ruines du château de la Reine Blanche. Des Defenders sans doute, rien que par leur posture, et le fait que Haunter était dans le camp d'en face. Un sourire apparut soudainement sur mon visage : je me souvenais du Bal, et du carnage qui en avait découlé. Je me souvenais du moment où mon armée avait marché sur les ruines de la Cité Blanche, tué, pillé ses habitants. Des pures moments de bonheur. Et ce duel avait le chef de la Garde de Lumière, tué finalement d'un coup net de précis de lame dans la gorge. Son expression mortuaire d'impuissance était jubilatoire. Mais revenons à nos Wattouat.

De l'autre côté se trouvait les "Dark Core", les Ponchiots de Giratina, dirigé par un Caninos qui pensait pouvoir impunément trahir un dieu, Haunter. Il y avait un Amphinobi, un Exagide, un Luwray chromatique, et mon traitre préféré. Les deux camps semblaient avoir entamé une conversation, qui, je le sentais, ne se déroulerait absolument pas bien. Quelles belles brochettes d'abrutis. Des larbins des deux côtés, un côté qui se battait pour un créateur qui nous avait abandonné et livré en pâture au mal, et de l'autre usurpateur du titre de Dieu du Mal. J'en fus presque amusé. Mais l'heure n'était pas aux réflexions évidentes, mais au combat. Alors je descendis au niveau des autres pokémons, me mettant bien sur le côté du combat et entre les deux camps, histoire de ne pas prendre pas ni à l'un, ni à l'autre des idéaux.

Je lançais un regard noir à Haunter, qui disait : Comme on se retrouve, vieux traitre !

_________________
Je vous découpe en #666600
Et mon maître me conseille en #990000

Nightmare, mon épée:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'apôtre du carnage est en marche [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'apôtre du carnage est en marche [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le retournement de la perspective frontalière
» Questions sur l'integration d'Haiti au marche de la CARICOM
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Haiti en Marche: Haiti et neo-liberalisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Story About Pokémon :: ☛ Territoire Defenders ☚ :: Ruines Blanches-