A Story About Pokémon
Bienvenue étranger sur A Story About Pokémon !
Ce forum RPG est spécial car on y incarne uniquement des Pokémon. Ceux-ci peuvent également avoir des métiers, des vêtements et des armes en rapport avec l'époque Médiéval. Il y a des courses entre camps pour savoir qui sera le meilleur !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kenan

avatar

Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 168

Parchemin
Arme: Ses griffes
Infos sur le personnage:
Points: 13

MessageSujet: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   Mar 7 Juin - 23:32

Il y a des lieux où on se sent plus proches des morts que d'autres.

Pour certains, c'est un endroit où on a grandi avec ses proches.
Pour d'autres, un lieu de recueillement, où on pleure les morts en silence.
Pour bien des gens, c'est un peu partout, dès que l'occasion se présente.

Des forêts, des océans, des déserts, des plaines, des collines, des marais, des grottes, des bâtiments.

Pour Kenan c'était la montagne. C'était le lieu le plus proche du ciel. Lui qui partait du principe que tous ceux qui mourraient devenaient des étoiles, ce n'était, somme toute, que logique qu'il se rende près des plus hauts pics des Montagnes de l'Infini, dans le seul et unique lieu où l'île réussissait à surpasser les nuages, et de loin. Il pouvait, de son perchoir, tel un oiseau massif à poils, voir les surfaces brumeuses caresser doucement les pentes rocheuses, comme si l'écume de la mer s'était étendue jusqu'à venir ronger les montagnes.

Quand il était jeune, avec ses parents, ils avaient escaladé les Montagnes de l'Infini, tous les trois. Ce fut une sacrée épreuve, surtout pour le père Ronflex. Mais quand ils furent au sommet, ensemble, Kenan avait regardé les nuages, le ciel parfaitement bleu, et s'était dit que c'était l'endroit idéal pour bâtir une maison. A mi-chemin entre les nuages et le ciel. Aujourd'hui, ce rêve était bien lointain. C'était tout simplement irréaliste. Peut-être qu'un jour il reviendrait ici, tenter de le faire. Mais, d'ici-là, il avait le temps, beaucoup de temps, et beaucoup de choses à faire, également.

Il se laissa tomber sur le dos, son regard orangé se perdant dans les étendues bleues qui ne semblaient avoir de fin. De temps en temps, il ressentait ce besoin de prendre un peu de temps, par ici. Alors il remontait cette montagne, pas toujours avec une grande facilité, mais il le faisait malgré tout. Et il s'asseyait, regardant l'horizon, seul, admirant cette splendide vue qui était l'un des rares spectacles qui émerveillaient encore le Mangriff sincèrement, et qui provoquaient des tremblements dans sa chair tant elle était magnifique.

Alors il commençait à repenser au passé, de façon nostalgique. Bien qu'optimiste et ne voulant pas se retourner, le Mangriff se demandait souvent si les choses n'auraient pas pu se passer différemment. Si ses parents ne s'étaient pas disputés ? Si sa mère n'était pas partie ? Tant de choses auraient pu diverger... Et pourtant,  aujourd'hui, il ne regrettait rien. Il avait l'impression que d'une certaine manière, tout s'était passé pour le mieux, et que cela n'aurait jamais pu vraiment être différent sans que ce soit pire.

_________________

Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Appréciez ses teintes Dark Orange (#FF8C00)
(si vous me cherchez, j'ai migré sur Zyn's Helm)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
Suicune

avatar

Date d'inscription : 18/04/2016
Messages : 28

Parchemin
Arme: L'argent est la meilleure des armes.
Infos sur le personnage:
Points: 0

MessageSujet: Re: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   Mer 8 Juin - 23:44

Pour un Pokémon habitué à vivre en ville avec tout le confort nécessaire, la montagne semblait être un lieu inaccessible. Un lieu réservé aux Pokémons capable de voler. Mais pour la jeune louve, ce n'était qu'un jeu d'enfant. Ses pattes puissantes lui permettaient de courir vite et sauter relativement loin avec une grâce presque inégalable. C'était d'ailleurs une nécessité, un "handicap" presque. Il y avait des moments ou elle ressentait un besoin presque vital de courir pour canaliser ses "pouvoirs". Elle n'était pas vraiment puissante au sens propre du terme. Loin de là étant donné qu'elle ne combattait jamais et préférait fuir. Mais elle possédait quelque chose que d'autres Pokémons n'avaient pas et devait régulièrement courir, accompagnée par le vent du Nord. Après tout, à quoi bon lutter contre son instinct? Bien entendu elle n'allait pas exploser, avoir un "débordement de puissance" ou quoi que ce soit d'autre si elle ne le faisait pas mais la sensation, le besoin de galoper devenait un peu pénible à force.

Ce jour là, la noble créature s'était réveillée avec cette envie très précise. Elle se sentait débordante d'énergie, elle qui d'habitude était plutôt d'un tempérament calme afin de toujours avoir l'air noble et sage. Après tout, quel Pokémon irait écouter un être hyperactif? La louve avait quittée la ville au pas et avait gardée cette allure lente jusqu'à son arrivée au pied de la montagne.

Le museau levé, Suicune ferma les yeux et entrouvrit la gueule, reniflant avec attention. Elle n'avait vu personne et s'assurait de ne capter aucune odeur. Personne ne devait la voir agir différemment de d'habitude après tout. Personne ne devait savoir comment elle était réellement, QUI elle était réellement. Ne flairant aucune présence, la louve entreprit de lécher chacune de ses pattes, nettoyant ses coussinets roses, doux et délicats avant de prendre appui sur ses pattes et de s'élancer d'un coup aussi vite que possible.
Enfin elle se sentait bien ! Le vent fouettant sa fourrure, le côté grisant quand elle évitait un obstacle au dernier moment en sautant ou en déviant sur le côté, sentir à peine le sol sous ses pattes lui donnant l'impression de presque voler, elle était heureuse. Poussant un aboiement de joie aussi fort que possible, elle accéléra pour atteindre plus vite le sommet. Elle comptait y jouer, étant certaine que personne ne la verrait et si l'envie lui prenait, elle resterait jusqu'à la tomber de la nuit pour hurler à la lune et ainsi confier aux étoiles tout ce qu'elle ressentait. Qui sait? Peut-être que sa prière serait entendue et qu'à son retour, son précieux garde du corps serait à la maison à l'attendre? Et même qu'il dirait avec son habituel ton agacé mais avec un petit sourire : "Tu es en retard. Si jamais tu me refais poireauter comme ça tu vas le regretter.". Elle voulait y croire. Oui, elle allait rester jusqu'à la nuit et hurler autant que possible.

Lorsque la pente devenait trop dure, la louve procédait bonds par bonds. Bien sur, ce n'était pas de tout repos et elle commençait à avoir soif et surtout à avoir envie de s'arrêter pour se coucher et profiter du soleil. Mais elle devait continuer. Elle devait atteindre le sommet. Elle ne savait plus vraiment depuis combien de temps elle était là mais il fallait qu'elle avance.

Finalement, la louve put ralentir et enfin s'arrêter. De là, la vue était absolument magnifique, elle avait l'impression qu'en se dressant sur ses pattes arrière, elle pouvait toucher le ciel et même attraper les nuages entre ses griffes. Haletante, elle avança lentement pour trouver un endroit ou elle se coucherait pour se reposer quand elle vit une curieuse forme sur le sol. Elle avança de quelques pas pour regarder ce dont il s'agissait.

Un Pokémon était couché là. Un pokémon plus gros qu'elle, encore quelqu'un de trop grand vu qu'elle n'était ABSOLUMENT PAS petite. Et surtout, il semblait bien en chair. Hérissant son poil pour se donner du volume et paraître impressionnante, la louve avança vers lui, la tête haute pour se montrer et surtout pouvoir mieux sentir son odeur.


- Bonjour mon cher, est ce là votre territoire?

La louve enfonça un peu ses griffes dans le sol. Et si c'était une bête sauvage et qu'il essayait de l'attaquer? Elle pourrait peut-être s'enfuir, après tout, son poids devait en théorie être un handicap même si elle n'en n'était pas tout à fait sûre. Le ton qu'elle employait en tout cas n'était ni gentil, ni menaçant non plus. Elle n'aimait pas trop ça mais elle devait avoir l'air noble et devait rester stoïque. Personne ne la prendrait au sérieux autrement tout du moins de son point de vue.

_________________

You don't realize what you have, until it's gone. (#ff00ff)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenan

avatar

Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 168

Parchemin
Arme: Ses griffes
Infos sur le personnage:
Points: 13

MessageSujet: Re: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   Jeu 9 Juin - 20:46

Kenan s'était sans doute assoupi. Le soleil avait avancé dans le ciel à une grande vitesse, sans qu'il le réalise vraiment. En même temps, s'allonger était un risque pour qu'il s'endorme à tout bout de champ, de base... Il ignorait combien de temps il avait trouvé le sommeil ; quelques minutes, quelques heures, une journée entière ? Après tous les efforts qu'il avait faits pour arriver jusqu'au sommet des pics, la dernière solution ne serait pas plus surprenante que ça. Et cela expliquait probablement son ventre qui grondait comme un véritable coup de tonnerre. Il avait terriblement faim... Il pourrait manger n'importe quoi ! Fouillant son bout de tissu qui lui servait de bas, il s'aperçut qu'il n'avait déjà plus rien. Il avait déjà tout dévoré durant la montée. Arf... Ce n'était pas une bonne nouvelle du tout. Arriverait-il à regagner les forêts sans s'effondrer sous la pression assommante de la faim ? Il espérait que ce serait le cas, très honnêtement... Il n'était pas spécialement motivé à tenir jusqu'au bout de la descente. Mais il allait falloir.

Poussant sur ses bras, il se mit en position assise et laissa son épais ventre retomber sur ses pattes arrière. Il s'était mis en position de tailleur, comme il avait l'habitude de le faire lorsqu'il se réveillait d'une sieste pour s'étirer, chose qu'il fit par ailleurs. Il leva ses gros bras musclés droit vers le ciel bleu, ce qui eut pour effet de faire craquer les robustes os de son corps d'un seul coup. Il se sentait beaucoup mieux avec ce petit moment de répit, tout compte fait ! Sa fatigue s'était complètement évaporée. Cependant, la faim le tiraillait toujours. Il caressa sa grasse bedaine avec un air de déception. Il ferait n'importe quoi pour la remplir au plus vite, mais sur ces montagnes, il n'y avait vraiment rien à manger... Il s'apprêta à se remettre debout quand une voix féminine l'interpella. Il ne s'attendait pas vraiment à ce que quelqu'un surgisse ici, tout d'un coup. Était-ce un Pokémon sauvage ou exilé ? Possible. Il tourna la tête et aperçut... Une créature charmante, dont il ne connaissait cependant pas le nom.


« Bonjour mon cher, est ce là votre territoire ? »

Trois choses surprirent Kenan lorsqu'il entendit ces paroles et s'aperçut de la position plutôt agressive de la Pokémon qui lui faisait face.

Premièrement, l'utilisation de « mon cher ». Ce n'était pas une formule d'adresse commune, elle était plutôt usée lorsque l'on s'adressait à quelqu'un de haut-gradé, ou quand on était soi-même haut-gradé d'une certaine manière. Kenan étant plutôt facilement reconnaissable, il était plutôt évident qu'il n'était pas un chef de l'armée ou un grand chef de la protection -non pas que ça lui déplaise, il en avait probablement les capacités, mais c'était beaucoup trop de responsabilités et nettement trop épuisant à son goût.

Secondement, le fait qu'elle lui parle comme s'il était lui-même un Pokémon sauvage. Bon, elle ne devait pas en être une elle-même, quand on cumulait cela à la précédente remarque qu'il s'était faite. Mais Kenan avait-il tant que ça une tête à être un ermite ? Il aurait pensé que vivre du côté de la civilisation aurait finalement transformé son apparence suffisamment pour qu'on l'associe de nouveau à un civil, mais ce n'était visiblement pas le cas. Le Mangriff ne se sentait pas particulièrement affecté par cela, mais ça l'embêtait un peu qu'il eut pu passer pour le sauvage du coin.

Troisièmement, sa posture de combat et... D'intimidation ? Pourquoi hérissait-elle sa fourrure ? Kenan serait probablement la dernière personne à attaquer quelqu'un qui sortait de nulle part, vraiment. Pourtant, elle agissait comme si cette probabilité était l'une des meilleures. C'était plutôt embêtant pour le Mangriff qui, relativement gênée qu'elle pusse se sentir menacer, ne résista pas à la volonté de la rassurer, d'une voix calme, maîtrisée et parfaitement sereine, comme il en avait l'habitude :


« Bonjour ; je crains de vous décevoir mais ce n'est pas le cas. Je ne suis qu'un humble garde Defenders qui profite de sa journée pour se rendre dans un lieu aussi splendide que celui-ci. Puis-je savoir ce qui amène une demoiselle comme vous par ici ? »

_________________

Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Appréciez ses teintes Dark Orange (#FF8C00)
(si vous me cherchez, j'ai migré sur Zyn's Helm)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
Suicune

avatar

Date d'inscription : 18/04/2016
Messages : 28

Parchemin
Arme: L'argent est la meilleure des armes.
Infos sur le personnage:
Points: 0

MessageSujet: Re: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   Jeu 9 Juin - 23:14

La jolie louve observait chaque geste du Pokémon. Séparée de son garde du corps, elle avait prit l'habitude de prendre tout ce qui sortait de la civilisation pour une menace mais n'avait jamais vraiment eu affaire à des bêtes sauvages. A quoi pouvaient-elles ressembler? A tout ce qui ne ressemblait pas à une créature des villes. C'était sa théorie.
Le Pokémon s'était assit après avoir cherché quelque chose. Il était plutôt...gras au niveau du ventre. Peut-être que la chasse était bonne dans le coin. Mangeait-il de la viande? Des insectes? Du poisson? Ou son régime était-il plutôt végétarien? Elle ne savait pas. Elle ne savait presque rien du monde extérieur. Certes, elle sortait pour courir ou se promener mais n'avait jamais vraiment cherché à s'intéresser au mode de vie des autres. Sauvages ou civils. Elle connaissait vaguement le mode de vie des autres Pokémons de la ville mais cela restait vraiment léger. Elle restait sur des impressions. Elle avait toujours vécu ainsi. Elle n'était pas spécialement égocentrique, elle se comportait uniquement de la façon dont elle avait toujours été habituée.

Le Pokémon la regarda alors. Il avait des yeux de couleur orange. La louve essayait de lire dans son regard une certaine agressivité mais en vain. Cependant, ses griffes épaisses et ses pattes avant musclées laissaient clairement voir qu'il ne valait mieux pas chercher à l'embêter. Quelque chose qui avait surpris la louve et qu'elle n'avait pas remarqué au premier coup d'oeil c'était le tissus qu'il portait et qui cachait son bas ventre. Pour quelle raison faisait-il ça? Bizarre. Son odeur aussi avait quelque chose d'étrange. Elle ne ressemblait vraiment à aucune autre. Quel Pokémon était-ce? Il avait vraiment une apparence hors du commun. Mais après tout, pourquoi pas? Peut-être s'agissait-il d'un Pokémon rare dont il n'existait que quelques spécimens. Même si d'apparence, il ressemblait VRAIMENT à un Mangriff mais tout en étant quelque peu différent. Mais elle n'en n'était pas si sûre, elle n'avait pas vu beaucoup de Mangriff dans sa vie. N'étaient-ils pas un peu plus petits et d'une couleur différente? Ou alors il était simplement de la même famille que les Mangriff. Un peu comme Posipi et Négapi qui étaient très semblables, se complétaient mais restaient deux Pokémons différents.

La créature lui parla alors. Sa voix était calme et il n'était définitivement pas agressif. La louve se détendit et son pelage retomba petit à petit, reprenant son aspect habituel. Il lui expliquait être un garde venu simplement profiter de la journée. Suicune agita ses queues avec bonne humeur, changeant radicalement d'habitude. C'était un garde. Après tout, un garde ne pourrait jamais lui faire de mal, ils étaient gentils. La louve était terriblement naïve et pouvait aisément se faire avoir. Elle s'assit doucement, un peu étonnée toutefois qu'un Pokémon qui semblait pourtant assez "lourdeau" n'ait pu réussir à arriver jusque là. Ce n'était pas impossible mais ça semblait compliqué quand même.


- Veuillez m'excuser, j'ai pensé que vous étiez du coin, sans doute parce que je ne m'attendais vraiment pas à croiser quelqu'un ici. Quelqu'un de civilisé en tout cas. Je pensais qu'il n'y avait que des Pokémons sauvages.

Le Pokémon voulait savoir ce qu'elle faisait ici. Elle hésitait un peu à dire la vérité. Que penserait-il s'il apprenait qu'elle voulait s'amuser et ensuite hurler à la lune pour espérer revoir le Pokémon qu'elle aimait? Non, ce n'était pas assez noble. Elle ne pouvait pas dire ça. Si les gens ne croyaient plus en sa noblesse, sa divinité, elle se retrouverait toute seule. Elle agita doucement ses fines vibrisses au niveau du museau avec amusement.

- Je me suis rendue en ces lieux pour me promener et observer le coucher de soleil puis les étoiles. Souhaitez-vous vous joindre à moi?

Suicune pencha la tête sur le côté. Elle n'avait pas vraiment menti. Elle avait simplement oublié quelques détails volontairement. Ce n'était pas si grave non? Elle lui proposait de se joindre à elle, au moins, si elle se faisait attaquer, elle ne risquait rien. Après tout, il était garde, dans la logique des choses il était censé la défendre. Elle en était convaincue et puis, peut-être qu'il n'était pas de mauvaise compagnie?

_________________

You don't realize what you have, until it's gone. (#ff00ff)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenan

avatar

Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 168

Parchemin
Arme: Ses griffes
Infos sur le personnage:
Points: 13

MessageSujet: Re: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   Sam 11 Juin - 21:10

La créature semblait extrêmement surprise de son apparence, apparemment. Ce n’était pas la première et sûrement pas la dernière ; aussi, la curiosité et l’étrange regard qu’elle lui lança ne l’affecta absolument pas. Il était habitué à ce qu’on le dévisage, à ce qu’on se pose des questions sur sa nature exacte et sur ce qui l’avait amené à devenir ce qu’il était aujourd’hui. Au début, c’était un peu difficile, mais maintenant… Kenan se plaisait tellement dans son corps et tel qu’il était, sans pour autant tomber dans la mégalomanie, qu’il n’avait que faire des remarques et des pensées des autres à son sujet. Et puis, au final, elle ne semblait pas y accorder tant d’importance que ça. C’était plus une curiosité qui était somme tout relativement normale, propre à tous ceux qui le rencontraient pour la première fois.

Elle lui proposa de se joindre à lui, chose assez bizarre parce que d’une certaine manière, c’était elle qui arrivait et qui était donc celle qui devrait se joindre à lui, et non l’inverse. Mais il décida de ne pas pousser sa réflexion capillotractée plus loin que cela, elle n’était pas utile et beaucoup trop fatiguante pour qu’il puisse daigner y accorder une attention plus importante. Cependant, plus que de la politesse, Kenan y vit surtout de l’intérêt. Si c’était une demoiselle des villes, ce qui était plus que probable au vu de sa façon de parler et de son attitude qu’il pourrait aisément qualifier de noble, alors elle cherchait probablement quelqu’un pour veiller sur elle au cas où, plus que de chercher à réellement faire sa connaissance. Les femmes comme celles-ci étaient toutes les mêmes. Cela ne dérangeait pas tellement le Mangriff qui y voyait l’occasion d’un rapprochement, en général.

Cependant, pour elle, il ne considéra pas vraiment cela comme une possibilité. La raison pour cela était en réalité assez simple : elle était sans doute noble, de bonne famille, ou quelque chose de similaire ; si elle n’avait pas déjà un mari ou un fiancé, alors cela voulait dire qu’en tant que grande romantique, elle chercherait sans doute une relation sur le long terme. Si elle avait un mari ou un fiancé, il ne serait qu’un amant, quelqu’un à qui elle donnerait son corps pour oublier les âpres journées qu’elle passait avec le premier homme, avec tendresse et passion, mais ne serait jamais rien de plus que cela. Si elle voulait une relation sur le long terme, alors Kenan ne pouvait la lui offrir. D’un côté il recherchait son âme sœur, de l’autre il ne se sentait pas de s’engager sur ce genre de voies ainsi. Donc, pas de drague ou de séduction pour ce coup-là, bien qu’elle fusse charmante.


« Pourquoi pas. Ce n’est pas comme si j’avais quelque chose à faire, de toute façon. »

Si, en réalité, il avait quelque chose à faire, de très très important : manger. Mais bon, il ne se sentait pas vraiment de lui fausser compagnie, et puisque la faim le tiraillait déjà, autant résister un peu. Ce n’est pas comme s’il manquait de réserves, il puiserait dedans, puis mangerait au quadruple pour regagner ce qu’il perdrait ! Déjà, son ventre s’arrêtait de gargouiller à cette pensée. Le simple fait de se promettre de manger jusqu’à exploser lui permettait de cesser immédiatement de se torturer l’esprit quant au fait qu’il n’avait pas mangé depuis ce midi. En bref, il était paré pour passer autant de temps avec la créature qu’elle le voudrait ; son estomac vide n’avait déjà plus aucune influence sur son cerveau. Même s’il était très glouton, il savait se maîtriser, tout de même !

_________________

Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Appréciez ses teintes Dark Orange (#FF8C00)
(si vous me cherchez, j'ai migré sur Zyn's Helm)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
Suicune

avatar

Date d'inscription : 18/04/2016
Messages : 28

Parchemin
Arme: L'argent est la meilleure des armes.
Infos sur le personnage:
Points: 0

MessageSujet: Re: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   Lun 13 Juin - 19:48

La louve attendait avec patience la réponse du Pokémon étrange, profitant calmement d'une douce brise dans son pelage. Le vent n'avait plus rien d'exceptionnel vu qu'il soufflait régulièrement à ses côtés mais ce n'était pas pour autant que Suicune ne savait pas l'apprécier. Au contraire, elle se savait chanceuse d'avoir cette particularité. Par temps chaud, malgré une fourrure plutôt épaisse, elle avait toujours une petite brise rafraîchissante qui passait dans son pelage. Le Pokémon devait se sentir chanceux d'être en sa compagnie, après tout, quel honneur ! Même si elle ne lui disait pas directement qu'elle ne cherchait rien de plus qu'une protection le temps qu'elle resterait ici. Que ferait-elle si on l'agressait? Mis à part quelques attaques et de belles morsures elle n'avait pas grand chose. Habituée à tout ramener à elle, elle se persuadait que les choses étaient comme elle les pensait et pas autrement.

Le Pokémon accepta alors son "offre" tout en lui faisant clairement comprendre qu'il n'avait de toute façon rien d'autre à faire. Elle agita légèrement une de ses queues. C'était un peu comme ça que son garde du corps était habitué à accepter ses demandes de promenade ou autre. Mais en râlant un peu plus et sur un ton bien plus glacial. Que dirait-il s'il la voyait là? Sans doute qu'elle n'aurait que ses yeux pour pleurer si elle se faisait agresser en allant ainsi sans protection parler à des inconnus trouvés sur une montagne.
Suicune enroula doucement ses queues jumelles autour de ses pattes avant. Elle ne semblait guère offensée qu'il ne se jette pas à ses pattes en la remerciant de sa proposition comme elle en avait eu l'habitude toute sa vie. En quittant son chez-elle de base, elle avait remarqué que les Pokémon hors de son "trou paumé" étaient bien moins naïfs et la traitaient moins comme une déesse. Bien-sûr, cela lui déplaisait fortement mais elle ne disait rien. Toute seule, elle ne pouvait pas se permettre de faire des caprices.


- Bien. Vous m'en voyez ravie. Souhaitez vous que nous nous promenions?

La louve se leva et étira longuement ses pattes puis ses queues. Elle venait tout juste de courir mais elle n'était pas vraiment fatiguée. Suicune observa attentivement le Pokémon. Pourrait-il suivre son allure? Elle était sûre que non mais de toute façon il faudrait marcher. Peut-être que ce mâle lui attraperait une proie? Après tout, avec quelques battements de cils, de petits coups de museau affectifs et autres techniques de charme elle avait déjà réussi plusieurs fois son coup. Mais était-il apte à chasser avec un embonpoint pareil? Elle le découvrirait. Peut-être. Dans tous les cas ça ne coûtait rien d'essayer et puis au pire, rester ici ou se promener, l'un ou l'autre lui allait.

Suicune jeta un regard aux alentours. Elle appréciait le paysage même si elle ne pouvait pas vraiment perdre son temps à le contempler, cela paraîtrait impoli. Toutefois, elle était curieuse maintenant qu'elle avait vu ce Pokémon. Existait-il d'autres Pokémon comme lui? Différents? Elle ne se considérait absolument pas comme étant différente même si techniquement elle était bien plus petite que ce qu'elle aurait dû être. Elle remarqua d'ailleurs, qu'elle ne lui avait même pas encore demandé son nom. Elle se rattrapa alors. Elle n'était pas habituée à se présenter étant donné que là ou elle vivait avant, elle était annoncée
.

- Veuillez excuser mon impolitesse, je ne me suis guère présentée. Mon nom est Suicune. Tout simplement. Puis-je connaître le votre?

_________________

You don't realize what you have, until it's gone. (#ff00ff)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenan

avatar

Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 168

Parchemin
Arme: Ses griffes
Infos sur le personnage:
Points: 13

MessageSujet: Re: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   Mar 14 Juin - 11:01

Se promener ? Ce n’était pas une mauvaise idée, au fond. Il ne se sentait pas de rester ici trop longtemps, de toute façon, et il avait plutôt mal aux fesses, à force de rester assis pendant tant de temps par terre. Mais c’était plutôt inhabituel qu’une inconnue surgie de nulle part lui propose une promenade. La dernière fois que c’était arrivé, c’était avec cette… Lucya, oui, c’est ça. Mais il y avait eu un feeling derrière. Ce n’était pas vraiment le cas. Cette demoiselle ne l’attirait pas particulièrement, mais ne le repoussait pas non plus. Peut-être était-ce l’aspect enfantin qui lui donnait cette impression ? Il n’arrivait pas à lui donner un âge, tant elle aurait pu en avoir de différents. Il avait d’ailleurs assumé que c’était une demoiselle de par ses traits féminins et sa voix, mais ç’eut pu parfaitement être un mâle effeminé. C’était la première fois qu’il voyait un Pokémon de cette espèce de toute sa vie, peut-être était-ce un traît que tous ceux qui lui ressemblaient avaient, non ? Ah, mais non ! Il l’avait appelée demoiselle plus tôt et elle n’avait pas contredit. Il avait déjà oublié, quel étourdi…

Alots, d’un mouvement un peu lourdaud mais puissant, Kenan se remit debout. Il mit une paire de secondes à retrouver son équilibre, qu’il avait perdu à force de passer tellement de temps allongé. De temps en temps, les gens pensaient qu’il avait du mal à se tenir debout à cause de son ventre, et qu’il perdait souvent pied à cause du poids auquel il n’était pas habitué, mais pas du tout. En bon demi-Ronflex, son corps avait un talent pour s’équilibrer plus facilement que les autres espèces, et il s’habituait très vite aux déséquilibres de l’environnement. Il avait un pied plus sûr que la majorité des gardes qu’il connaissait, croyez-le ou non ! Mais se mettre debout n’était malgré tout pas une tâche particulièrement aisée, même si cet avantage n’était pas négligeable. Il y avait un certain temps de latence. Mais une fois qu’il était debout correctement, plus rien ne pouvait le décrocher du sol ou le faire tanguer, il pouvait vous l’assurer !


« Va pour la promenade. »

Il s’étira légèrement avant de commencer à se mettre en route. Il leva sa patte avant droite et la fit craquer un peu, ce qui eut pour effet de faire ressortir ses muscles. Il n’aurait vraiment pas dû dormir sur le côté comme ça, ça lui donnait toujours des courbatures… Mais en même temps, il ne contrôlait pas les positions qu’il avait durant son sommeil, aussi pratique ç’eut pu être ! Parce que vu les problèmes de dos qu’il se mangeait déjà depuis quelques temps à cause de la fatigue, ça n’allait certainement pas l’aider s’il se faisait des crampes ou qu’il se coinçait quelque chose. « Faites un peu plus de marche », lui disait un docteur des Defenders, « Vous verrez que ça ira bien mieux pour votre dos ! Et par la même occasion ça devrait corriger votre ventre. » Ah, ça par contre, c’était agaçant. Les gens qui pensaient qu’il ne faisait pas de sport, se basant uniquement sur sa corpulence. Il était probablement l’un des Pokémon les plus sportifs de tout Aizora ! Quand comprendraient-ils que c’était génétique, et un besoin pour son équilibre physiologique ?

C’était aussi pour ça qu’il avait décidé de venir en haut. La marche jusqu’au sommet des Monts de l’Infini aurait certainement convenu pour l’aider à corriger son problème de dos, mais il n’y voyait pas tellement d’amélioration, somme toute. Il avait même l’impression d’avoir plus mal qu’avant ! Bah, c’était parce qu’il avait fourni un effort, après. Quand il dormirait, une fois de retour chez lui et après le festin qu’il s’était promis, ce ne serait certainement plus la même histoire. Si ça se trouve il avait juste, comme il le pensait initialement, besoin de repos supplémentaire. Le docteur n’avait pas été de cet avis, bien sûr : « Vous dormez déjà 16 heures par jour, vous pensez vraiment qu’il vous en faut plus ?! ». Il entendait encore sa voix nasillarde d’ici. Comme s’il y connaissait quelque chose en soins de mutants ! Il avait des besoins différents des autres Mangriff, il semblait ne pas vouloir l’accepter malgré le fait que toute personne ouvrant les yeux un tant soit peu le réaliserait très vite.

Il réalisa alors que la Pokémon s’était présentée à lui. Un peu surpris, il fit en sorte d’essayer de retenir le nom de la demoiselle. Suie… Cune… Suie… Cune… Suie… ? Elle était pourtant bien bleue, pour quequ’un qui portait le nom de Suie-Cune. Au pire, ce n’était pas si important, les noms étaient parfois bizarres et n’avaient pas vraiment d’explication valable. Les parents étaient les êtres les plus bizarres qui puissent exister, de toute façon ! Il soupira longuement mais affectueusement à cette pensée, avant de répondre d’un ton calme et amical :


« Mon nom est Kenan. Enchanté de vous rencontrer, Mademoiselle Suie-Cune. »

_________________

Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Appréciez ses teintes Dark Orange (#FF8C00)
(si vous me cherchez, j'ai migré sur Zyn's Helm)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
Suicune

avatar

Date d'inscription : 18/04/2016
Messages : 28

Parchemin
Arme: L'argent est la meilleure des armes.
Infos sur le personnage:
Points: 0

MessageSujet: Re: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   Jeu 16 Juin - 0:30

Suicune l'observa se relever du coin de l'oeil. Il ne semblait vraiment pas très agile contrairement à elle qui bondissait aisément sur ses fines pattes. Son corps fin et élancé était fait pour courir et bondir dans tous les sens avec aisance et sa petite taille la rendait en plus toute légère. Bien entendu, ce corps n'était pas des plus résistants, une bonne charge et la déesse se retrouvait au sol. Déjà, la louve était mince mais pas spécialement musclée. Même si elle courait beaucoup, le reste du temps elle restait allongée à se faire servir comme une déesse et à entretenir sa jolie fourrure pour qu'elle soit toujours impeccable. De plus, la louve n'aimait pas du tout se battre et se contentait d'exprimer sa mauvaise humeur sur ceux qui ne se défendraient pas. Après tout, quelqu'un était censé la protéger alors pourquoi apprendre à se défendre?

Le Pokémon accepta de se promener avec elle faisant craquer une de ses pattes et laissant voir les muscles. La louve hérissa légèrement sa fourrure, par instinct. Un coup de cette puissante patte devait sans doute faire très mal. Son garde du corps qui était un Typhlosion n'avait pas des pattes aussi énormes mais savait quand même mettre de sacrées raclées alors ce Pokémon là devait sans doute faire encore plus mal. Heureusement, il n'était pas hostile pour le moment.
Suicune marcha d'un pas léger et d'une démarche élégante et noble à ses côtés, gardant la tête haute et le regard neutre. Pourtant, elle avait envie de courir dans tous les sens, de se rouler par terre, de courir après ses queues et de s'exprimer normalement, à la troisième personne comme elle y était habituée. Cependant, elle savait qu'elle ne devait pas faire ça devant des inconnus, ce serait trop mal vu et ce serait mauvais pour elle lui avait-on dit. "Tu dois rester noble et digne, peu importe la situation. Tu es un Pokémon légendaire, pas un vulgaire Ponchiot surexcité." lui avait-on répété toute sa vie. Seul son garde du corps la laissait avoir ce comportement de "Ponchiot surexcité" même s'il râlait. Il râlait tout le temps de toute façon. Mais il acceptait d'elle qu'elle montre ce qu'elle était vraiment quand ils étaient seuls ou même dans la rue, regardant d'un air menaçant quiconque osait la juger et c'était aussi pour ça qu'elle s'était tant attachée à lui et qu'elle était prête à attendre son retour jusqu'à la fin des temps.

Alors qu'elle marchait en compagnie du Pokémon, elle observait calmement le territoire autour d'eux. Si seulement elle avait pu, elle aurait acheté cette montagne pour l'avoir à elle toute seule mais ce n'était pas possible alors elle devait se contenter de venir en tant que simple promeneuse même si en temps normal elle était seule lors de ses promenades.

Quand le second Pokémon prononça son nom, la louve eut l'air surprise. Il avait une drôle de façon de le dire. Peut-être n'avait-il pas compris? Une chose était claire, il n'avait jamais entendu parler d'elle mais ça elle l'avait remarqué depuis le début. Peut-être que devant lui elle pourrait se comporter comme elle le désirait? Non. Ce n'était pas une si bonne idée. Si jamais il la recroisait ou parlait d'elle, sa réputation serait entachée et en plus, elle paraîtrait bizarre si tout à coup elle se mettait à changer de ton et à se comporter comme un louveteau. "Reste noble et digne.", elle devait s'y tenir. Elle offrit pour réponse un signe de tête amical au Pokémon avant de se re-concentrer sur ce qu'il y avait autour d'elle et surtout sur sa démarche. Elle devait être particulièrement attentive à bien rester droite et à ne pas trébucher.


- Dites-moi, mon cher Kenan, veuillez pardonner cette curiosité de ma part mais quel genre de Pokémon êtes-vous? Pour être tout à fait franche, je n'avais jamais vu un Pokémon similaire. Cela vous donne un petit côté unique je le conçois. Vous ressemblez à un Mangriff mais...différent.

La louve lui jeta un petit coup d'oeil, espérant qu'elle ne l'aurait pas froissé de par sa question un peu trop poussée par la curiosité. Elle garda son habituel air coincé et noble pour cacher un peu sa curiosité et montrer que s'il refusait de lui répondre, elle ne serait pas mécontente et passerait simplement à autre chose.

_________________

You don't realize what you have, until it's gone. (#ff00ff)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenan

avatar

Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 168

Parchemin
Arme: Ses griffes
Infos sur le personnage:
Points: 13

MessageSujet: Re: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   Dim 19 Juin - 11:55

Kenan dut avouer que la curiosité de la Suicune était plus que naturelle. Quand il était plus jeune, il s’était souvent demandé ce qu’il était précisément ; il n’était pas un Mangriff, il n’était pas un Ronflex, il était quelque part entre les deux. Il était considéré comme un mutant de par ses couleurs, mais ses autres spécificités faisaient presque de lui une espèce à part entière. Pour le savoir réellement, il faudrait qu’il aie un enfant, mais cette idée ne l’intéressait pas spécialement à l’heure qu’il était. Il se considérait encore comme un peu trop jeune pour ce genre de choses, bien qu’il sache qu’il avait l’âge typique où les gens commençaient à vouloir avoir des enfants. Pour le coup, il était donc incapable de vraiment répondre d’un point de vue scientifique. Il ne pouvait se baser que sur ce qu’il avait appris ces dernières années, ou tout du moins, ce qu’il avait réussi à comprendre sur lui même et ses origines.

« Votre question est plutôt pointue. Pour être parfaitement honnête, je l’ignore moi-même. Je suis un mutant de par mes couleurs ; mais ma physionomie fait également de moi quelqu’un d’unique en mon genre. Ma mère était une Mangriff, mon père était un Ronflex. J’ai hérité des caractères d’un Mangriff, mais j’ai plus le physique d’un Ronflex, vous le concevez. Je dirais donc que je suis en quelque sorte… Entre les deux. Une sorte de croisé. Je ne m’identifie ni à l’un, ni à l’autre. Je suis juste moi-même, ne pensez-vous pas que c’est suffisant ? »

Il disait cela sans prétention ou intention de provoquer. C’était la stricte vérité, ou du moins celle qu’il s’était repétée et qu’il avait dite pendant tant de temps. Peut-être était-il dans le faux. Peut-être était-il vraiment un Mangriff, juste un Mangriff avec des proportions et des couleurs différentes ; ou peut-être avait-il raison. Toutes les hypothèses pouvaient convenir, sans aucune exception. La science et les recherches n’étaient pas encore suffisamment avancées pour être réellement certain de ce qu’il affirmait. Peut-être qu’un jour, ce serait le cas. Mais d’ici là, ce n’étaient que des suppositions, des conjectures basées sur l’observation et la réflexion. Tant qu’il n’aurait pas un véritable moyen de démontrer ce qu’il était précisément, alors tout cela ne conduirait à rien, au final. Mais il avait toujours un moyen d’y répondre, d’une certaine manière.

« Essayer de se mettre dans des cases, de s’identifier à telle ou telle espèce, ça ne sert à rien. Tout le monde est unique, à sa propre manière. Que ce soit dans le physique, dans le mental, dans l’histoire… Il y a une infinité de possibilités pour tisser l’identité d’une personne, et c’est bien ce qui nous différencie les uns des autres. En apparence, nous sommes tous des Pokémon. Au fond de nous, nous sommes tous cruellement différents. C’est tout ce que j’ai réussi à retenir de ce questionnement sur moi-même. »

Il regarda le ciel pendant de longues minutes, tandis que les étoiles commençaient à ponctuer les teintes qui se coloraient de plus en plus en bleu marine. Peut-être en faisait-il trop ? Il n’était pas vraiment en état de réfléchir, il se sentait un peu comme dans une sorte de rêve. Au-dessus des nuages, il n’y a plus que la place pour s’évader. Il avait l’impression d’être une sorte d’aventurier de l’espace, qui explorait un monde inconnu aux yeux de tous. Il se sentait d’une humeur étrangement philosophique, comme s’il était juste… Quelqu’un d’autre que lui-même. Peut-être était-ce la présence de Suie-Cune qui le rendait ainsi, ou peut-être était-ce autre chose ? Il n’arrivait pas à le déterminer précisément, la raison demeurant trouble malgré ses efforts.

« Et vous, Suie-Cune, me permettez-vous de vous retourner la question ? J’ai beau avoir rencontré beaucoup de Pokémon, je ne sais absolument pas qui vous êtes et d’où vous venez. Cela ne vous dérangerait pas de me parler un peu de vous ? »

_________________

Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Appréciez ses teintes Dark Orange (#FF8C00)
(si vous me cherchez, j'ai migré sur Zyn's Helm)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
Suicune

avatar

Date d'inscription : 18/04/2016
Messages : 28

Parchemin
Arme: L'argent est la meilleure des armes.
Infos sur le personnage:
Points: 0

MessageSujet: Re: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   Dim 19 Juin - 23:36

Suicune écouta calmement l'explication du Pokémon. Alors comme ça il était issu d'un croisement Mangriff/Ronflex? Drôle de croisement mais ça expliquait pas mal de choses. Les Mangriff n'étaient pas tout minces mais n'étaient pas non plus énormes contrairement aux Ronflex qui passaient leur temps à se goinfrer et à dormir, expliquant leur surpoids. Mais cette couleur orangée ne venait ni de l'un, ni de l'autre. C'était quelque chose d'unique. Elle n'avait pas eu souvent l'occasion de croiser des Ronflex mais pour le peu qu'elle avait pu voir, ils étaient noirs et beige. Bien sûr, il existait peut-être une autre coloration mais Kenan lui disait qu'il était mutant de par ses couleurs. Mais normalement, le petit ne prenait-il pas l'espèce de la mère? Logiquement, ce Pokémon aurait dû être un Mangriff. Enfin, après tout, elle ne connaissait pas grand chose question reproduction. Bien entendu, les bases, elle connaissait. Après tout, même si jamais elle ne pourrait avoir de petits même si elle essayait mille fois, elle savait comment les faire.

- Ma foi, c'est un drôle de croisement mais pourquoi pas après tout. Il faut de tout pour faire un monde et puis ce n'est guère un problème. Il est vrai que vous êtes, mon cher, particulièrement unique. Cela fait de vous un être exceptionnel, vous devriez en tirer une grande fierté. Mais vous avez raison, être vous même est largement suffisant, pardonnez cette curiosité mal placée dont j'ai fait part.

La louve ne chercha pas à réfléchir davantage à tout ça. La science, elle n'y connaissait rien et ne voulait rien en savoir. C'était à cause de ça que certaines divinités étaient écartées. Leur présence n'étant plus nécessaires, les Pokémons cessaient de les louer d'après ce que certains lui avaient dit là ou elle vivait avant. Se considérant comme une divinité, la louve se sentait concernée. Et si un jour cette horrible science trouvait le moyen de purifier l'eau aussi parfaitement et rapidement qu'elle? Elle ne le supporterait pas. Et en plus on ne pouvait pas "éliminer" ou "faire éliminer" la science. Ce n'était pas quelque chose de possible. Bien entendu, la personne qui lui avait dit ça aurait très bien pu mentir. Mais la louve était naïve et y croyait dur comme fer.

Kenan avait toutefois raison en un certain point. Chaque Pokémon était unique à sa manière même si en général chaque espèce comportait des individus presque identiques. Leur odeur restait légèrement différente, parfois leur apparence et au pire, leur caractère permettaient de les différencier. Elle n'avait jamais vu d'autres Typhlosion mais son garde du corps lui avait souvent dit qu'il était un peu plus grand et plus en muscle que ceux de son espèce. Et puis, elle doutait fortement du fait que tous les Typhlosion puissent avoir le même caractère de cochon que lui. Pour sa part, elle n'avait pas à s'inquiéter. On lui avait souvent dit qu'elle était unique, qu'elle était la seule représentante de son espèce actuellement en vie alors elle se sentait satisfaite. Il ne manquerait plus qu'un ou une concurrente pour représenter le vent du Nord !

- Vous n'avez pas tort là dessus, cependant, parfois, certains Pokémon sont obligés de changer qui ils sont pour...comment dire cela, rentrer dans le moule? On attend de certains Pokémon qu'ils se comportent d'une telle manière et sont regardés bizarrement s'ils ne le font pas. Alors pour ne pas être exclus, ils obéissent. Bien sûr, certains s'en moquent ouvertement et font ce qu'ils veulent. Parfois ça passe, parfois ça ne passe pas mais beaucoup préfèrent suivre le mouvement. C'est...quelque chose qu'on m'a dit et que j'ai maintes fois observé.

Suicune parlait indirectement d'elle-même et de son faux caractère noble et hautain. Elle secoua légèrement sa tête et jeta un coup d'oeil à Kenan. Le Pokémon regardait le ciel alors que la nuit tombait de plus en plus. Que voyait-il? Pensait-il lui aussi à faire un voeu pour retrouver une personne disparue? Elle l'imaginait mal hurler à la lune. Kenan lui demanda alors de lui parler d'elle. Il ignorait qui elle était. En d'autres circonstances, la louve se serait offusquée. Cependant, elle avait été la première à poser des questions, à se montrer trop curieuse alors elle accepta de répondre sans faire d'histoires.

- Je ne suis guère surprise que vous n'ayez jamais rencontré un autre Pokémon comme moi. Je suis ce que vous appelez un Pokémon légendaire. Nous sommes censés être des créatures uniques, sauf dans certains cas. Je viens de Silfiur à la base cependant, je n'y suis guère retournée depuis longtemps. Je n'aime pas trop...toute cette technologie qu'il y a là bas. Toutefois, j'avais mon propre petit "temple" là bas. Enfin, je recevais de nombreux Pokémon qui demandaient des audiences en ma compagnie ou voulaient acheter de l'eau purifiée par mes soins. Je vis maintenant en ville en attendant que mon compa... garde du corps ne revienne de sa mission. En tant que Pokémon légendaire, je représente le vent du Nord qui souffle régulièrement autour de moi même si je ne suis guère du type vol. Je peux purifier aisément l'eau la plus polluée qu'il soit et même marcher dessus comme s'il s'agissait de la terre ferme. Je pense que c'est à peu près tout.

La louve s'arrêta et lécha son poitrail, un peu gênée. Elle avait failli vendre la mèche ! Elle ne DEVAIT PAS dire que le garde du corps qu'elle attendait était son compagnon. Pour une noble déesse, ce n'était pas acceptable. Elle devait soit parler d'un compagnon, soit d'un garde du corps mais jamais laisser penser que les deux n'étaient qu'une seule et même personne. Les vibrisses de la louve frémirent. Silencieusement elle espérait que ce compagnon reviendrait. Penser à lui la rendait triste, elle se rendait compte qu'elle était seule et sans défense. Elle jeta un nouveau regard vers le ciel et reporta son attention sur Kenan. Elle espérait ne pas l'avoir ennuyé avec son histoire un peu longue.

_________________

You don't realize what you have, until it's gone. (#ff00ff)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenan

avatar

Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 168

Parchemin
Arme: Ses griffes
Infos sur le personnage:
Points: 13

MessageSujet: Re: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   Mer 29 Juin - 10:12

Un être exceptionnel ? Non. Kenan ne s'était considéré comme exceptionnel. On l'avait souvent qualifié d'unique, de splendide, de miracle. Mais jamais le Mangriff ne s'était laissé divaguer suffisamment longtemps pour avoir l'orgueil de prétendre être au-dessus des autres. Au même titre que n'importe qui, il était un Pokémon, avec ses forces et ses faiblesses. Il n'avait rien de quoi être réellement fier, au fond, si ce n'était de se respecter, mentalement et physiquement, depuis tant d'années. Être heureux d'être différent ? Il était simplement satisfait d'être ce qu'il voulait être, sans avoir à craindre le regard des autres un seul instant. Qu'il n'ait aucune tempérance, qu'il soit incapable de maîtriser sa gourmandise et sa paresse, cela lui importait peu, au fond. C'était son identité, c'était ainsi qu'il fonctionnait. Il n'avait aucune fierté particulière à en tirer. C'était juste... Normal, tout simplement. Une vie quotidienne ordinaire pour un Pokémon qui sortait de l'ordinaire.

« Votre curiosité n'est pas mal placée, j'insiste. Il est normal de se poser des questions sur les personnes qui nous entourent. Je dois admettre que beaucoup de gens m'intriguent, de par leur apparence et leur attitude. Je n'ose pas aller leur parler, de crainte de les déranger ; mais un jour, j'aimerais avoir le courage suffisant pour le faire. Ne serait-ce que pour répondre à cette curiosité, et apprendre. »

Apprendre... Comprendre... Deux termes que Kenan aurait aimé être siens. Il n'était pas l'esprit le plus brillant du monde, bien au contraire. Il était un petit peu lent, et avait du mal à saisir tout ce qu'on lui disait. Il manquait cruellement du sens de l'analyse. Il aurait bien aimé être capable de... Retenir les choses correctement. Avoir une meilleure mémoire, ce serait vraiment génial... Mais surtout, être capable de pouvoir comprendre les choses du premier coup. Il avait souvent besoin de beaucoup réfléchir à quelque chose pour réellement le saisir, et ça l'embêtait beaucoup, parce qu'il pouvait paraître stupide alors qu'au fond, il ne l'était pas vraiment... Il aurait vraiment aimé hériter d'un peu d'intelligence, ça n'aurait pas été de trop, il fallait l'avouer ! Bon, il n'était pas le dernier des imbéciles mais malgré tout...

Les paroles qui suivirent de la part de Suie-Cune l'intriguèrent énormément. Les contraintes sociales et le regard des autres, qui n'avaient aucune importance pour Kenan, étaient des concepts si abstraits à ses yeux qu'il avait l'impression que ce qu'elle disait était parfaitement absurde. Le fait de perdre son identité dans l'histoire était quelque chose qui lui passait tout simplement au-dessus de la tête. Même s'il ne s'y opposait pas clairement, les règles et les contraintes étaient deux choses qu'il n'aimait pas du tout. Cela nuisait à sa liberté et à celles des autres. Si personne n'avait de « masque social » à porter, ça éviterait beaucoup de soucis auprès de tout le monde. Pourquoi les Pokémon se compliquait-ils inutilement la vie ? Il était tellement plus facile d'être soi-même…


« C’est… Assez triste, je trouve. On ne peut pas changer sa nature. Même si on enfile un masque pour essayer de cacher qui on est réellement, nous finissons toujours par trahir ce que nous sommes. Alors pourquoi essayer de s’embêter ? Oui, le regard des autres est douloureux, oui, ce n’est pas facile de devoir répondre à des questions sur ce qu’on est quand on n’en a pas la moindre idée, mais quelque part… Je préfère cela. C'est tellement plus naturel. Et les personnalités des gens sont si colorées et si différentes... C'est ce qui les rend merveilleuses. »

Elle se présenta ensuite comme étant un Pokémon légendaire. C’était une légende bien vivante, alors, apparemment ! Il garda cette pensée pour lui, et continua de l’écouter parler avec attention. Alors comme ça elle n’aimait pas la technologie ? C’était un peu normal. Les sciences, les découvertes et les inventions finissaient toujours par détrôner les traditions et les moyens usuels de faire telle ou telle chose. C’était un peu dommage aussi ; heureusement qu’il y avait toujours des gens pour tenter de faire respecter les héritages passés. Le fait que cette Suie-Cune ait migré jusqu’à Aizora trahissait le fait qu’elle avait dû perdre son temple, voir même ses privilèges de Pokémon légendaire… Ça avait dû lui faire un certain choc, ce qui était normal.

Les capacités et la nature représentative de Suie-Cune impressionnèrent honnêtement Kenan. Il n’avait jamais rencontré de Pokémon légendaire auparavant, mais puisqu’il n’avait jamais vu de personnes ressemblant à Suie-Cune non plus, il ne voyait aucune raison de ne pas la croire. En plus le vent s’était effectivement levé quand elle était arrivée, il l’avait clairement senti caresser sa fourrure. C’était assez impressionnant de rencontrer un Pokémon avec de telles capacités naturelles, surtout celles liées à l’eau. Dans un endroit comme Aizora où la plupart des sources avaient été polluées par les guerres, ses capacités devaient être d’une grande utilité. Il s’agissait juste d’en faire bon usage, après !


« Vous êtes le premier Pokémon légendaire que je rencontre, et je dois avouer que je suis assez bluffé par vos capacités remarquables. Après, j’admets que je n’ai malgré tout jamais entendu parler de vous auparavant. Les mythes et l’histoire légendaire du monde ne m’ont jamais réellement intéressé, si bien que je ne connais absolument rien dessus… Et je ne pense pas que ce sera demain que je m’y mettrais. Cependant, je retiendrai ce que vous m’avez dit, soyez-en certaine. »

Kenan n’avait pas bonne mémoire mais il essayerait, pour une fois, de faire un effort. Ça ne devait pas être si compliqué de se rappeler de quelque chose comme ça, non ?

_________________

Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Appréciez ses teintes Dark Orange (#FF8C00)
(si vous me cherchez, j'ai migré sur Zyn's Helm)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
Suicune

avatar

Date d'inscription : 18/04/2016
Messages : 28

Parchemin
Arme: L'argent est la meilleure des armes.
Infos sur le personnage:
Points: 0

MessageSujet: Re: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   Lun 11 Juil - 19:25

Kenan assurait que sa curiosité n'était pas déplacée. Elle était rassurée. Elle ne voulait guère paraître trop insistante au point que cela devienne ennuyeux ou pire, suspect. Parfois, quand quelqu'un posait trop de questions, c'était pour des raisons bien précises qui pouvaient amener à des choses mauvaises. Des choses vilaines. Lorsqu'elle était au temple et qu'un Pokémon paraissait trop "menaçant" pour la louve, de par ses capacités, sa façon de penser ou ce qu'il était tout simplement, il fallait en apprendre le plus possible pour pouvoir ensuite le faire disparaître. Aucune tâche n'était permise, aucun concurrent.
Le fait que le Mangriff n'ose pas de lui même aller vers les autres Pokémons était surprenant. Il n'avait pas l'air si timide que ça pourtant ! Mais bon, après tout, il ne fallait pas juger un livre sur sa couverture. La louve était sans doute un très bon exemple pour l'illustrer.

Le Pokémon disait vouloir apprendre. C'était quelque chose de commun. Beaucoup de Pokémons souhaitaient apprendre que ce soit apprendre des autres ou apprendre plus globalement. Mais elle, voulait-elle faire une telle chose? Pas vraiment. Pas pour l'instant en tout cas. Elle craignait trop de découvrir des choses qui lui feraient peur, des choses qui iraient à l'encontre de ses principes. Elle préférait rester aveugle, se voiler la face pour se rassurer elle même. Elle craignait le changement. Même quand il s'agissait d'autres Pokémons. Et si elle découvrait qu'il existait un Pokémon ayant les mêmes capacités qu'elle? C'était terrifiant et elle serait de nouveau obligée de faire de mauvaises choses pour que cesse l'existence de ce fameux concurrent. Pourtant, elle avait tenté de connaître Kenan et avait laissée sa curiosité prendre le dessus sur cette crainte, sans doute parce qu'il n'avait pas vraiment la gueule de l'emploi. Il ressemblait à un gros Mangriff et les Mangriff n'avaient jamais eu le pouvoir de purifier l'eau ou de faire souffler un vent divin nordique, pas plus qu'ils ne pouvaient marcher sur l'eau. Elle n'avait rien à craindre en théorie. Ce ne serait pas lui qui lui volerait ce qui faisait d'elle ce qu'elle était, une légende. Elle ne pouvait pas se permettre de perdre ça. Que deviendrait-elle? Elle qui ne savait rien faire d'autre?


- Je comprend mais...d'un autre côté il y a toujours un risque que l'on découvre certaines choses que l'on ne voudrait pas découvrir. Des choses tristes ou mauvaises. Bien entendu, je suppose que ça fait partie de la chose mais ça reste quand même un peu effrayant, non? Enfin, je ne peux guère vous juger. D'un certain côté, ce doit être pas mal d'apprendre des choses concernant les autres Pokémons. De savoir qui ils sont. Ce dont ils sont capable.

Le Pokémon semblait trouver ça triste de devoir se cacher, cacher ce qu'on était. Est ce que sa situation était triste? La réponse était "oui". Oui c'était triste. Mais pour quelqu'un comme elle, c'était nécessaire. C'était ce qu'on lui avait enseigné toute sa vie et elle s'y raccrochait. Bien entendu, son garde du corps n'était pas spécialement de cet avis mais maintenant qu'il n'était plus là, pour l'instant en tout cas, elle n'avait plus que ça. Elle devait s'y raccrocher de toutes ses griffes pour éviter de perdre ce qui lui restait. Elle avait apprit à vivre ainsi. Mais ça lui déplaisait fortement. Si seulement elle avait pu s'enfuir quand elle en avait eue l'occasion ! Quand son garde du corps le lui avait proposé. Ils auraient pu partir ensemble, loin de tout ça. Mais à l'époque, la louve avait eu peur. Elle avait eu peur du monde extérieur et avait refusé. Elle le regrettait amèrement maintenant.

- Vous avez sans nul doute raison. Le mieux serait que chacun puisse agir à sa guise en fonction de ses envies et de son caractère. Mais lorsqu'on est un Pokémon légendaire ou un Pokémon "important" comme un dirigeant ou quelque chose de similaire, on ne peut guère agir comme on le souhaite. Dans ce genre de situation, il est primordial de répondre aux attentes des autres sinon, on risque de tout perdre. Certains se fichent totalement de ça et agissent comme bon leur semble. Je ne peux guère cacher que d'un certain côté, je les envie. Mais c'est comme ça.

La louve sourit. Elle agissait comme si elle était détachée de tout ça, comme si elle n'était pas concernée alors qu'elle était en plein dedans. Quand Kenan lui dit qu'il n'avait jamais rencontré de Pokémon légendaire et qu'il n'avait jamais vraiment éprouvé d'intérêt pour les mythes et légendes, elle ne fut guère surprise. Pour un être comme elle qui pouvait vivre longtemps, c'était flagrant. Plus le temps passait, plus les siècles passaient, moins les Pokémons étaient intéressés par ça et cessaient progressivement de croire en la toute puissance de certaines divinités. Ils n'en ressentaient plus vraiment le besoin. Alors qu'avant, c'était nécessaire pour eux de contenter les dieux pour pouvoir dormir sur leurs deux oreilles chaque nuit, pour être certains d'avoir de la nourriture, de l'eau et tout ce qui leur permettait de vivre même si parfois les dieux n'y étaient pour rien. Lorsqu'elle vivait dans son ancien territoire, la louve n'avait cesse de voir des Pokémons venir parler de ce genre de craintes et ressortir heureux d'avoir simplement été réconfortés. Certains étaient si dépendants d'elle qu'ils venaient tous les jours et la couvraient de cadeaux et d'offrandes en tout genre. Mais à présent, c'était de plus en plus difficile pour elle. Déjà, elle n'était plus chez elle. En plus, elle était seule. Il n'y avait plus tous les prêtres autour d'elle qui s'amusaient à terroriser les naïfs pour s'assurer qu'ils viennent la voir. Elle devait se débrouiller seule. Bien entendu, il restait quand même des croyants, des naïfs. Mais moins. Bien moins. De plus, elle n'avait plus aucune protection. N'importe qui pouvait venir l'agresser n'importe quand. Si Arceus était TELLEMENT puissant, pourquoi avait-il permis une chose pareille? Pourquoi n'avait-il pas empêché son garde du corps de partir? Après tout, il était comme elle, légendaire, alors pourquoi ne lui avait-il pas donné un petit coup de patte? C'était totalement injuste ! Elle ne l'avait jamais rencontré en personne mais elle lui en voulait. Se croyait-il plus fort qu'elle? Il l'était mais la louve s'en fichait. Elle avait envie de le punir. Envie de le broyer entre ses mâchoires pour se venger sur lui de sa situation même si techniquement, il n'était pas responsable et en plus, elle ne pourrait sans doute rien lui faire. C'était plus facile pour elle de rejeter la faute sur lui que d'essayer de se remettre en question.

- Je ne vous en veux pas de ne pas connaître tout ce qui me concerne. Je ne suis pas ici depuis longtemps. Mais je vous remercie. Lorsque je pourrais enfin rentrer au temple, peut-être que là vous entendrez parler de moi qui sais? Les prêtres aiment bien toute cette notoriété et je ne serais guère surprise qu'ils décident d'augmenter le nombre de fidèles en visitant cet endroit.

La louve regarda de nouveau les étoiles. L'envie de hurler à la lune était présente, mais elle devait faire ça seule. Elle ferma quelques secondes les yeux, profitant d'une petite brise fraîche caressant sa fourrure. Sortir de nuit était peu recommandé mais elle aimait ça. Il n'y avait que peu de bruit mis à part le bruit de la nature et la plus part des Pokémons étaient couchés. Elle pouvait donc plus facilement faire ce qu'elle voulait.

_________________

You don't realize what you have, until it's gone. (#ff00ff)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenan

avatar

Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 168

Parchemin
Arme: Ses griffes
Infos sur le personnage:
Points: 13

MessageSujet: Re: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   Jeu 14 Juil - 14:03

Ils commençaient à avoir fait le tour de la discussion, à présent. Partager leurs points de vue fut très intéressant et enrichissant, mais il était évident qu'ils avaient atteint le maximum de tout ce qu'ils pouvaient échanger pour le moment. Elle semblait devenue assez nostalgique, et Kenan pouvait ressentir une certaine... Volonté qu'elle enfouissait. Elle voulait probablement avoir un peu de solitude, ce qu'elle était sans doute venue chercher en partant si loin de l'endroit où elle était initialement. Le Mangriff ne manquait pas de solitude avec ses missions dans la Forêt Calme, mais il savait mieux que personne qu'on en avait souvent besoin pour soi. Et puis, il était aussi venu ici pour réfléchir et s'isoler un peu, quelque part. Voir autre chose que des arbres, apprécier les nuages et le soleil couchant. Sa rencontre avec Suie-Cune, qui n'était somme toute que le fruit du hasard, lui avait permis de trancher un peu avec le silence qui l'entourait, et de se changer les idées. Il avait parfois du mal à monter ici, mais pas seulement à cause du trajet. Le poids des souvenirs et du passé était bien plus lourd que celui de son ventre, et contrairement à ce dernier, il ne le renforçait pas ; il était indispensable pour lui, mais il était difficile à porter au quotidien.

Sur cette pensée, il effleura son épaisse bedaine du bout des griffes. Il avait vraiment terriblement faim, et maintenant que le silence avait regagné les alentours, il n'arrivait plus à se concentrer sur autre chose que sur ce désir constant et grandissant de nourriture. Ça devenait assez embêtant. C'était dans ce genre de situations qu'il en avait un peu marre de lui-même, de sa capacité à toujours vouloir manger et dormir, ce qui le mettait mal à l'aise dès qu'il manquait de l'un ou de l'autre. Oh, oui, il savait que c'était dans sa nature et s'assumait parfaitement ! Mais ça n'en demeurait pas moins assez agaçant que de voir qu'il avait autant envie de manger tout le temps... Et il avouait sans aucune forme de honte qu'il aurait préféré que ce ne soit pas vraiment le cas sans arrêt. Bien que cela fasse partie intégrante de sa personnalité et de ses buts dans la vie -de toute façon le fait d'avoir à manger était une problématique que l'on retrouvait chez tout le monde, lui c'était juste en plus grosse quantité-, Kenan aurait bien voulu changer cela, ne serait-ce que pour des raisons pratiques et financières. On lui avait dit que diminuer son taux de repas risquait de le faire maigrir ou de l'affaiblir, c'est donc pour cela qu'il n'avait rien fait jusque là.


« Je pense qu'il va être temps pour nous de nous séparer. Il est déjà tard, et j'ai de la route à faire. De plus j'imagine que vous voulez peut-être un peu de tranquillité, ce qui est normal somme toute. J'espère que nous nous reverrons à l'occasion. »

Son ventre gronda alors plutôt bruyamment. Surpris et un peu gêné du réveil soudain de la volonté de son estomac, il se gratta l'arrière de la tête et dit, d'une voix calme mais qui dénotait un certain mal-être :

« Je n'ai pas mangé depuis des heures, mon système digestif me fait un scandale. Il vaudrait mieux que j'y aille avant que je m'écroule par terre à cause de la faim... »

[HRP : Désolé pour la réponse plus courte et "conclusive", mais je ne savais vraiment pas quoi dire de plus. ^^' ]

_________________

Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Appréciez ses teintes Dark Orange (#FF8C00)
(si vous me cherchez, j'ai migré sur Zyn's Helm)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
Suicune

avatar

Date d'inscription : 18/04/2016
Messages : 28

Parchemin
Arme: L'argent est la meilleure des armes.
Infos sur le personnage:
Points: 0

MessageSujet: Re: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   Jeu 21 Juil - 17:07

La louve n'aimait pas vraiment se retrouver plongée dans des souvenirs et d'en vouloir à la terre entière pour ce qu'elle ne pouvait avoir ou ne possédait plus. Mais c'était dans sa nature. A présent, elle n'avait plus grand chose à dire au Mangriff et souhaitait s'en aller. Non pas que sa compagnie lui déplaisait, au contraire, il avait été gentil et à l'écoute mais surtout qu'elle avait ses propres plans de prévus et elle voulait être tranquille. Elle se posait chaque secondes davantage de questions. Est ce qu'il ne vaudrait pas mieux retourner au temple? Après tout, c'était là bas son vrai chez-elle. Elle pourrait retrouver ses anciens compagnons et puis, elle se doutait que si son garde du corps revenait, il verrait bien que s'il elle n'était pas en ville c'était sans doute qu'elle était retournée là bas. Mais d'un autre côté, on lui avait bien dit qu'elle devait l'attendre en ville. Mais pourquoi semblaient-ils tous si insistants à ce sujet? La louve s'était posée mille fois la question. Parfois elle pensait que c'était pour se débarrasser d'elle, parfois elle se disait que c'était impossible, qu'ils avaient bien trop besoin d'elle, ne serais ce que pour tenir leur temple et gagner autant d'argent que possible.

Lorsque le Pokémon indiqua qu'il était temps de se séparer, la louve se sentit soulagée. Elle ne savait guère comment le chasser sans paraître méchante ou impolie. Après tout, une déesse se devait d'avoir l'air douce et clémente, toujours à l'écoute. En temps normal c'était celui qui était à la tête de son culte qui s'occupait de faire fuir les Pokémons qui restaient plus de temps que nécessaire. Après tout, de base, il fallait payer pour avoir une audience avec elle sur un temps précis et limité. Si on voulait rester plus longtemps c'était plus cher. Là, ce n'était pas vraiment une audience mais la louve voulait mettre fin à l'entretient. Elle avait ses propres affaires à gérer et surtout elle ressentait le besoin d'être seule pour réfléchir à un tas de choses et pour hurler à la lune sans être dérangée.


- J'imagine. J'ai également des choses à faire. De plus, si vous avez de la route, il vous faudra vous montrer prudent, on ne sait jamais sur quoi on peut tomber de nuit. Bien entendu, je ne doute guère de vos capacités mais faites attention.

La louve hérissa légèrement la fourrure de son dos. Elle avait beau l'ouvrir, c'était plutôt elle qui serait dans de beaux draps si elle se faisait attaquer. Mais elle agissait comme si elle ne craignait rien. Au pire, elle pourrait toujours fuir. Incapable de se défendre par elle même, la louve n'était douée que pour détaler rapidement ou alors pour attaquer des créatures faibles, malades ou dans l'incapacité de se défendre. Comme elle n'avait jamais eu à se défendre contre qui que ce soit par elle même, elle n'avait pas prit la peine d'apprendre plus que le strict minimum.
L'estomac du Pokémon se fit entendre et la déesse parut surprise par ce bruit soudain. Amusée devant sa gêne, elle agita légèrement ses moustaches. Elle se demandait silencieusement quelle quantité de nourriture ce Pokémon devait bien ingurgiter par jour. Sans doute une quantité bien supérieure à ce qu'elle prenait. Mais en même temps, outre le surpoids du Pokémon, il restait bien plus grand qu'elle, il avait donc de base plus besoin de manger qu'elle.


- C'est ce que je constate. Bon courage dans votre quête de nourriture et pour votre retour. Ce fut un plaisir de vous rencontrer cher Kenan.

Saluant d'un signe gracieux de la tête, la louve prit appui sur ses pattes et s'en alla en procédant par bonds agiles et rapides, repartant vers le sommet de la montagne, là ou avait été sa destination de base et ou elle pourrait y faire ce qui était prévu à la base.

(Tu as eu raison, on avait fait le tour xD)

_________________

You don't realize what you have, until it's gone. (#ff00ff)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenan

avatar

Date d'inscription : 30/03/2016
Messages : 168

Parchemin
Arme: Ses griffes
Infos sur le personnage:
Points: 13

MessageSujet: Re: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   Sam 13 Aoû - 15:40

[HRP : Hop, personnellement je trouve rien à rajouter de plus donc je me permets de "clore le RP" ici, merci beaucoup, ce fut très plaisant comme RP ! J'espère qu'on aura l'occasion d'en refaire un à l'occasion ; peut-être sur le nouveau forum, qui sait ? ^^]

_________________

Suivez ses aventures.
Découvrez-le en détail.
Appréciez ses teintes Dark Orange (#FF8C00)
(si vous me cherchez, j'ai migré sur Zyn's Helm)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-fanfiction.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre les nuages et le ciel [PV Suicune]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je regarde le sol, et toi le ciel . Lux
» la frontière entre l'amour et la haine est aussi fine que celle entre la terre et le ciel — femme de femme only ♥
» [TERMINE] Entre les vagues et le ciel, tu ne seras jamais plus belle
» « Au-dessus des nuages, le ciel est toujours bleu. » [Terminé]
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Story About Pokémon :: ☛ Territoire Neutre ☚ :: Montagnes de l'Infini-