A Story About Pokémon
Bienvenue étranger sur A Story About Pokémon !
Ce forum RPG est spécial car on y incarne uniquement des Pokémon. Ceux-ci peuvent également avoir des métiers, des vêtements et des armes en rapport avec l'époque Médiéval. Il y a des courses entre camps pour savoir qui sera le meilleur !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Eren - "Je vivais dans un affreux ennui, n'ayant plus foi en la vertu et n'ayant point le goût du mal."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eren

Eren

Date d'inscription : 15/11/2014
Messages : 159

Parchemin
Arme: /
Infos sur le personnage:
Points: 0

Eren - "Je vivais dans un affreux ennui, n'ayant plus foi en la vertu et n'ayant point le goût du mal." Empty
MessageSujet: Eren - "Je vivais dans un affreux ennui, n'ayant plus foi en la vertu et n'ayant point le goût du mal."   Eren - "Je vivais dans un affreux ennui, n'ayant plus foi en la vertu et n'ayant point le goût du mal." EmptyLun 23 Fév - 19:59




Eren

Âge : 18 ans
Sexe: Mâle
Originaire de: Aizora
Groupe : Inférieur
Rang: Esclave
Titre de notoriété: Le Chanceux
Arme: /
Origine de l'avatar : kingminyabe/Milkkun



Caractère


Si l'on devait donner un adjectif pour décrire la mentalité d'Eren, tous s'accorderont de dire qu'il est un Pokémon désabusé. Les rêves, les espoirs, l'avenir ... Tout cela sonne faux, une véritable cacophonie sans aucune élégance, à ses oreilles. La vie s'est montrée bien assez cruelle avec lui pour qu'il retienne la leçon.

La plupart du temps, son visage n'exprime aucune émotion. Non, disons plutôt que ses variations d'attitudes sont si discrètes qu'on ne les remarque pas, ou très peu. Peut-être réussirez-vous a apercevoir un sourire en coin, ou un éclair de vivacité dans ses yeux habituellement mornes et sans éclats.

D'un naturel réservé, Eren ne parle pas beaucoup. Il est même très silencieux : il ne parle que lorsque l'on lui oblige. Il lui arrive cependant de se permettre de corriger son maître lorsque celui-ci fait des fautes. Son mutisme se veut réciproque : Eren manque de curiosité, il n'éprouve aucun intérêt à connaître les secrets des autres, et déteste le bruit.

Calme, Eren perd rarement le contrôle de ses émotions. C'est un de ses devoirs d'esclaves après tout. Mais il lui arrive qu'une fois la nuit tombée, et qu'il se croit seul, qu'il laisse libre court à ses sentiments. Dans ces cas-là, il est possible de le voir courbé sur sa litière, la gueule ouverte dans un cri inaudible, tandis que des larmes d'argents roulent sur ses joues lisses.

Eren est un Absol doux comme un Wattouat. Il ne crie jamais, ne recourt à la violence que dans les cas de légitime défense et obéit aux ordres qu'Ignizio lui donne sans broncher. C'est presque s'il le fait le sourire aux lèvres ! Passionné, il suffit de voir avec quelle détermination et dextérité il accomplit les missions que son maître lui donne et la joie qui brille dans ses yeux lorsqu'il le félicite pour être convaincu. Nombreux ont été les nobles qui ont voulu l'acheter, proposant des sommes astronomiques, mais Ignizio s'est montré intransigeant à chaque fois : Eren n'est pas à vendre.

Du fait qu'il est l'esclave bien traité d'un haut-dirigeant, Eren a tendance à se montrer hautain avec les autres Inférieurs. Concrètement, cela ne change pas grand chose de ses habitudes : il se contente de ne pas leur adresser la parole.




Physique


Si l'on devait donner un adjectif pour décrire physiquement Eren, tous s'accorderont de dire qu'il est efféminé. Loin de lui ces images de mâles dominants et imposants, aux muscles gonflés de testostérones !

Eren est un Absol chromatique de petite stature. Son corps est sec et nerveux, ses pattes ressemblent à des baguettes pouvant être brisées à tout moment. Il donne l'impression de trembler sans arrêt et d'être prêt à faire une crise cardiaque au moindre choc. Bien sûr, c'est loin d'être le cas. Eren est plus résistant qu'il n'y paraît.

Pourtant, il est loin d'être vilain. Les traits de son visage sont fins et ses yeux étirés en amande de couleur opaline charment plus d'une (et d'un). Sa démarche est gracieuse, digne d'un danseur, et ses pas léger. Ses mouvements sont globalement lent, le temps semble arrêté pour lui, lui donnant la possibilité de prendre tout son temps pour bien faire les choses.

Sa peau de carmin, qui vire au cramoisi lorsqu'il rougit, est aussi douce qu'une plume, et son pelage blanc-argenté aux reflets de sang est garni et particulièrement touffu (à un tel point qu'il a du se faire des tresses). Il l'air d'une peluche, et nombreux sont ceux qui ont essayé de le câliner. Mais prenez garde à la lame tranchante qui orne sa tête, il n’hésite pas à s'en servir !




Histoire


30 Mars. An 2012

Une nouvelle âme est née sur les terres d'Aizora, dans un village prospère se situant près de la capitale. Ce fut d'abord une effervescence de joie chez les habitants car il n'y avait pas eu de naissance depuis plusieurs année. On préparait la place du village pour faire une grande fête : des guirlandes artisanales étaient attachées aux fenêtres des villageois, les cuisiniers faisaient mijoter leurs spécialités, de petites chorales se formaient pour le temps d'un jour ... Enfin, tout cela jusqu'à ce qu'ils apprennent que le petit en question était un Absol, Pokémon connu pour porter le malheur et la désolation, et qu'il était couleur de sang. Les préparations cessèrent immédiatement et une foule enragée se massa devant la maison maudite.
"Qu'ils partent du village !" "Nous ne voulons pas du malheur ici !" "Dehors !"
Et la petite famille fut chassée sans autre forme de procès.

2 Décembre. An 2018

Après six ans d'errance, à vivre comme des bohèmes, la petite famille put s'installer dans un village perdu dans la Cité Noire. Oui, le seul endroit qui accepta de les accueillir venait de ce nouveau royaume des Renégats. Ceux-ci ne semblaient pas croire aux superstitions et laissèrent la famille tranquille.

19 Décembre. An 2018

Le père du jeune Absol tomba malade alors qu'ils venaient de finir de s'installer dans leur nouvelle maison. À vrai dire, il l'était depuis déjà un bout de temps, mais il avait ignoré la douleur. Une blessure de voyage qui s'infecte, et voilà la gangrène. Faute de pouvoir l'amputer, il mourut précisément à cette date.

6 Octobre. An 2020

Cela faisait deux ans qu'Eren vivait seul avec sa mère. Le jeune Absol chromatique ne sortait que rarement, préférant ne pas se montrer au reste du monde. À vrai dire, il était terrifié de sortir : à chaque fois, il se faisait attaquer par des voyous et y laissait des poils ! Et la chute des deux royaumes n'arrangeait rien car les actes de barbarie augmentèrent. En ce 6 Octobre, leur maison prit feu et fut réduite en cendre. C'était l'oeuvre d'un incendie criminel orchestré par les Renégats, créatures assoiffées de destruction.

23 Juin. An 2021

Ils finirent par acquérir une nouvelle maison, à l'écart de l'ancien royaume Renégat. Eren vécut encore à l'écart des autres.

14 Avril. An 2025

La mère d'Eren fut assassinée sous ses yeux. La raison ? Elle avait refusé de laisser son fils rejoindre la milice qui est aujourd'hui appelée Helhounds. Horrifié, il profita cependant de cette diversion pour s'enfuir loin, très loin. Il courut sur ce qui lui sembla des kilomètres, et ne s'arrêta que lorsque ses pattes le lâchèrent.

28 Août. An 2027

Eren réussit à se débrouiller seul et à survivre, on ne sait trop comment. Beaucoup disent que c'est grâce à sa chance, bien que lui-même se considérait comme l'Absol le plus malchanceux d'Aizora. Un jour qu'il pénétrait dans le village ayant vu sa naissance par simple curiosité (ce fut la dernière fois qu'il éprouva ce sentiment), sur l'ancien territoire de la Reine Blanche, il tomba dans une embuscade de voleurs. Eren n'avait aucune richesse, mais cela ne posait pas de problème aux bandits : l'Absol était chromatique, et donc très recherché des nobles voulant des esclaves à leur service.

Ce que ne savait pas ces voyous, c'est qu'un esclave, même shiny, ne vaut rien s'il est abîmé. Ils l'attachèrent à un poteau, le frappèrent jusqu'au sang, lui donnèrent des coups de pieds, le violèrent même, et s'amusèrent à le torturer physiquement et mentalement. Ce n'était pas souvent qu'ils croisaient un Pokémon qui ne savait pas se défendre !
"Eh, regardez ! Il se prend pour Ikana !" "Pédé, va !" "On va t'enculer puisque t'aime ça !"

Alors qu'Eren menaçait de perdre conscience, une énorme ombre se dressa derrière lui. Les bandits poussèrent de petits cris étouffés et se tassèrent sur eux-même. Eren ne comprit pas ce qui se passa ensuite. Il avait l'impression de voir des scènes étranges sans aucun lien entre elles, et son mal de crâne n'arrangeait rien à la situation. Un Pokémon immense avait attrapé par la nuque un des bandits et lui avait brisé le cou simplement en serrant le poing. Cette même créature trancha littéralement en deux une autre racaille avec ce qui ressemblait à une épée. Ce fut un véritable carnage : les voleurs couraient dans tous les sens, se percutaient, réussissaient à s'échapper, tandis que le géant qui se tenait au centre riait à gorge déployée. La cacophonie générale fut insupportable pour Eren, qui perdit conscience pour de bon.

29 Août. An 2027

Lorsqu'Eren reprit ses esprits, la première chose qu'il sentit fut la chaleur de s'endroit où il se trouvait et la chose moelleuse sur laquelle il reposait. L'Absol prit son courage à deux pattes et ouvrit les yeux, horrifié à l'idée d'être peut-être mort d'avoir rejoint Arceus. Mais la réalité était tout autre. Il se trouvait sur un lit, dans une pièce rose. Interloqué, il parcourra la chambre du regard et lorsqu'il se retourna, il se retrouva nez-à-nez avec un Scalproie chromatique. Eren cria sous l'effet de surprise et recula précipitamment.
Est-ce qu'il était là depuis le début ? C'est glauque de regarder quelqu'un dormir !
Le Scalproie laissa s'échapper un petit rire se redressa, écrasant littéralement le pauvre Absol de sa stature.

-Eh bien, tu te réveilles enfin, petit Parecool ! Sérieusement, j'ai cru que t'étais mort et que j'étais arrivé trop tard.

Il met des cadavres dans son lit ?
Eren s'enfonça dans son mutisme et ne répondit pas à l'autre fou. Le géant se pencha vers lui, un grand sourire scotché au visage, révélant ses dents pointues.

-Eh, tu devrais m'être reconnaissant ! J't'ai sauvé la vie de ces racailles. Une vraie peste noire. J'ai aussi envoyé des médecins pour te soigner. Ton cul est réparé, tu pourras chier sans t'inquiéter.

Eren ne répondit rien cette fois-ci car il fut choqué par les propos du Scalproie. En voyant ses yeux écarquillés, l'inconnu ria de plus belle. Il s'assit ensuite à côté de l'Absol et posa une main sur son épaule.

-Bon alors, j't'explique. Maintenant, t'es mon esclave. Tu devras faire tout ce que je te dis, ne serais-ce que pour me montrer ta reconnaissance de t'avoir sauvé. Tu auras trois repas par jour, une chambre et n'aura pas à aller travailler aux camps. La belle vie, non ? Ah oui, c'est ici ta chambre. Désolé pour la couleur, il y avait une fille avant. Tu sais pourquoi elle n'est plus là ? Elle a rencontré son âme-sœur et ils sont partis. Je n'ai même pas essayé de les retenir, et je me suis fait taper sur les doigts pour ça. J'suis un bon maître, t'inquiète. Ah, au passage, j'm'appelle Ignizio, et toi ?

-Eren.

An 2030

Aujourd'hui, Eren vit auprès de son maître, à qui il est entièrement dévoué. Il put se rendre compte de nombreuses fois de la chance qu'il avait de l'avoir pour maître, et décida de lui rendre honneur en le servant du mieux qu'il peut. Eren a une vie bien meilleure à tout ce qu'il avait imaginé auparavant, dans son ancienne vie. Peut-être que beaucoup souffrent, en dehors des murs, mais leurs souffrances ne l'atteignent pas. Ce ne sont que des misérables qui ont passés leur vie à le renier. Ils peuvent toujours rêver de le voir les aider.



Derrière l'écran
Pseudo : Fy
Âge : 15
Code de validation à trouver dans le règlement: Je viens de me rendre compte que j'étais modo et que je pouvais donc valider mes codes moi-même. //IDIOT//
Comment as-tu connu le forum ? DC
Que penses-tu du forum ? Je l'aime, il est bow ~


Code par Nemalus

_________________