A Story About Pokémon
Bienvenue étranger sur A Story About Pokémon !
Ce forum RPG est spécial car on y incarne uniquement des Pokémon. Ceux-ci peuvent également avoir des métiers, des vêtements et des armes en rapport avec l'époque Médiéval. Il y a des courses entre camps pour savoir qui sera le meilleur !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Balthazar

Balthazar

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 475

Parchemin
Arme:
Infos sur le personnage:
Points: 49

Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] Empty
MessageSujet: Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]   Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] EmptyMar 24 Mar - 19:04

HRP:
 

*le soir avant*

Dans sa tente, en pleine méditation, Kaiser était au repos dans sa garde de nuit, le marais de l'oubli, et plus particulièrement ce camp était difficilement repérable. Mais ce n'était pas une raison pour ne pas veiller la nuit pour éviter une attaque surprise. Mais ce soir était calme comme beaucoup de nuits. C'était une sorte de pause qu'il se permettait au vue de la sérénité du marais. Il repensa à Garuda, qui avait été nommé bras droit à ses côtés. Cela ne lui plaisait qu'à moitié. Certes ils ne seraient pas trop de deux pour veiller à la stabilité du groupe et sur Altaïr. Mais sa nomination avait été trop expéditif aux yeux du général. Le phénix des Ravens avaient confiance envers les oiseaux plus qu'en n'importe quel espèce mais viendra un jour où il tombera sur un oiseau de mauvais augure et s'en retrouvera trompé. Kaiser se devait de vérifier les choix de son supérieur. Il prit un papier et sa plume.


*Aujourd'hui*

C'est de bon matin que Kaiser traversait le campement, tout le monde dormait encore et rien n'avait bougé de place. Bien qu'il put se reposer, rien n'étant arrivé dans la soirée, il bailla de fatigue, ce n'était pas rare pour lui passer nuit blanche à ne rien faire d'autre qu'un croassement un plic ploc ne viennent perturber le silence de la nuit. Il était donc surtout fatigué par les nuits précédentes plus que par la veille.

Arrivé à la tente de l'oiseau armure, il sorti un couteau un papier il planta dans la tente. Il partit ensuite très rapidement. Ce papier était un message de Kaiser à son collègue. On pouvait y lire la chose suivante.


Citation :
Cher Garuda.

Je dois te parler seul à seul d'une opération importante qui doit être préparé sous peu. Retrouve-moi vers le saul de l'amont, à l'extérieur du campement. Retrouve y moi avant le zénith.

Mes amitiés.

Kaiser

Il se dirigeait donc sous le saul de l'amont. Un simple saul pleureur, qui étrangement, toutes les branches indiquait les indications en amont de la région et donc le nord, le nord-est et le nord-ouest. On pouvait penser que c'était dût aux vents septentrionaux qui avaient dût souffler dessus et donc influer sur la direction de ses branches. Le général attendait Garuda, dos à l’arbre, aiguisant quelque peu ses bras pour patienter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garuda

Garuda

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 284

Parchemin
Arme: Dagues pour tuer proprement.
Infos sur le personnage:
Points: 500

Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] Empty
MessageSujet: Re: Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]   Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] EmptyJeu 11 Juin - 13:00

L’oiseau de fer était posé sur une branche d’un arbre solide et fier. Il observait de ses yeux perçants le campement de son nouveau chef : Altaïr. Il y avait quelques Pokémon encore debout, profitant du calme de la nuit pour faire leur préparatif. Cependant, l’air était froid et vif, aussi beaucoup tremblotaient.

Garuda repensa un instant aux paroles de l’oiseau de feu… Il l’avait nommé bras droit, et l’Airmure en était vraiment honoré. D’autant que le Flambusard représentait pour lui un modèle. Il l’avait libéré après tout, de la prison des Renégats. Mais l’oiseau de métal ne fut pas le seul à avoir un rang aussi prestigieux. A vrai dire, un Scalproie inconnu avait aussi hérité du nom de bras droit à cause du fait que le phœnix était quelqu’un d’imprévisible et de vivace. Ses actions n’étaient pas toujours justifiées alors il fallait bien deux Pokémon pour le surveiller et le conseiller. Garuda trouvait cela assez idiot car son chef passait pour un gamin incapable de savoir ce qu’il voulait. Néanmoins, Altaïr lui-même avait proposé ce choix d’avoir deux bras droit… A partir de là, l’Airmure n’avait plus son mot à dire.

Soudain, une bourrasque de vent se leva et fit s’envolé quelques tissus. Les plumes d’acier du Pokémon Armure furent à peine égratignées par le froid. Garuda déploya ses ailes tranchantes et les fit battre pour s’envoler. Il rattrapa bien vite les tissus égarés et les rapporta sans cérémonie aux différents Résistants ravis. Il était temps pour eux, et pour lui-même de rejoindre leur tente respective pour se reposer. Dans la Résistance, il fallait toujours être en forme pour parer à toutes éventualités…
L’oiseau de fer gagna donc son abri et alla de suite s’observer dans un pot de terre empli d’eau. Son reflet y avait pris irrémédiablement place et on pouvait y voir la cicatrice très visible sur son bec. Garuda grimaça d’abord en voyant cela puis maudit son ancien geôlier…

« Maudit sois-tu… »

Il fit ensuite quelques pas, en tournant en rond ne sachant que faire. Il finit enfin par s’endormir doucement alors que les lumières mystiques du Marais de l’Oubli faisaient leur parade dehors.

[…]

L’aube pointa bien vite le bout de son nez. Le Marais redevenait doucement triste, perdant sa magie. Garuda s’éveilla au rythme de la montée du Soleil. Il étira vivement ses ailes quelque peu engourdie à cause du fer. Il patienta ensuite plusieurs minutes, sans rien faire et perdu dans ses pensées… Quand soudain, le rapace de métal entendit quelque chose fendre l’air à une vitesse hallucinante. Un objet volait dans sa direction très rapidement. Cependant, le bras droit attrapa l’objet le plus calmement du monde. Pour cela, il leva une de ses ailes de fer et l’objet vint se coincer entre deux plumes effilées comme des épées. Un bruit de choc de métal se fit entendre.

Garuda prit ensuite le mystérieux objet dans une de ses serres. Il s’agissait d’un couteau auquel on avait attaché un message. L’oiseau le lu… Il venait de Kaiser, le second bras droit qui lui proposait de venir le rejoindre au Saul de l’Amont, un arbre étrange. Garuda ne connaissait pas suffisamment le Pokémon pour savoir s’il voulait simplement discuter, ou s’il voulait combattre. Mais dans les deux cas, l’oiseau était prêt. Il s’étira une nouvelle fois puis quitta sa tente à tire-d’aile.

Il se rendit donc à l’arbre où Kaiser attendait déjà, adossé à celui-ci. Il affichait un regard indescriptible, ce qui agaça le rapace. Garuda se posa au-devant du Scalproie et le salua brièvement, la politesse n’était pas son fort.

« Que veux-tu, Kaiser ? » demanda l’oiseau armure.

_________________
"Armored Heart and Vengeful Soul"
Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] 523703signagarudav2
J'écris en slategray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar

Balthazar

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 475

Parchemin
Arme:
Infos sur le personnage:
Points: 49

Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] Empty
MessageSujet: Re: Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]   Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] EmptyDim 9 Aoû - 22:41

Un sourire en coin, voila ce que provoqua le ton froid et direct de l'aiglarmure en l'entendant, il était arrivé et s'était fait entendre comme il le présageait. D'un seul bond, il se mit à monter l'arbre et se posa sur une branche voisine à celle où le son collègue était posé. On pouvait sentir la pratique dans son mouvement, y grimpant tel un assassin dans une cité renaissante.

Kaiser regardait Garuda dans le blanc des yeux. Oui... Il se souvenait très bien de lui... Dans cette prison... Il ne l'avait aperçu qu'une fraction de seconde, le temps de neutraliser 2 gardes se trouvant sur le chemin. Mais une balafre comme la sienne ne s'oubliait pas, c'est certain. Les gens se souviennent autant de cette cicatrice que son porteur de se souvienne de qui lui a infligé. Et avec ça, cet oiseau avait pu être nommé bras droit à ses côtés. Kaiser se méfiait un peu de cet excès de confiance qu'il accordait à l'espèce aviaire. Un jour surement, cela lui retombera dessus, il fallait donc en être sûr.

"Tu sais... Le chef t'accorde toute sa confiance, il est donc normal que tu sois à ce poste à mes côtés. Mais t'en sens-tu digne ? Te sens-tu à la hauteur de ses attentes ?"

La question était double. Pensait-il être que sa nomination était mérité. Mais aussi il serait une manière d'estimer s'il serait fidèle à leur combat. Il n'était pas question de le juger mais bien plus de le jauger. Il sentirait bien assez la sincérité malgré le froideur que ce rapace dégageait en toute circonstance. Il voulait s'assurer que, traitre ou pas, il pourrait compter sur lui pour veiller sur Altair et les Ravens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garuda

Garuda

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 284

Parchemin
Arme: Dagues pour tuer proprement.
Infos sur le personnage:
Points: 500

Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] Empty
MessageSujet: Re: Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]   Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] EmptyLun 10 Aoû - 13:44

Une fois sur place, Garuda s’était stoppé pour saluer sans cérémonie son collègue Scalproie. Il ne savait pas du tout ce que ce Pokémon pouvait bien lui vouloir. Cependant, à en juger sa posture et sa manière d’inviter l’oiseau de fer… Ce dernier pensa qu’il n’était pas là pour faire la causette. De toute façon, l’Airmure n’aimait pas parler avec les autres. Il était solitaire et renfermé alors les discussions lui passaient bien au-dessus de sa tête de fer. Soudain, Kaiser se mit en mouvement. Des gestes rapides et calculés, il monta alors dans l’arbre et se posa sur une branche du Saule. Garuda le suivit tranquillement en volant, pour lui faire face à nouveau. A quoi jouait-il ? L’aigle d’acier n’avait pas que cela à faire. Altaïr pouvait très bien le convoquer pour une quelconque mission, aussi Garuda devait toujours être près et libre.

Kaiser le fixa alors, comme s’il essayait de se souvenir de quelque chose. L’Airmure n’aimait pas ce genre de regard, pourtant il se devait de le soutenir pour ne pas faire preuve de faiblesse. Garuda attendait que le Pokémon lui réponde. Il n’avait rien d’autre à faire alors son regard se focalisa non plus sur les yeux émeraudes de son comparse, mais plutôt sur les craquèlements visibles sur son visage. Le rapace argenté ne savait pas d’où Kaiser tenait cela. Surement l’avait-il reçu lors d’une bataille acharnée… L’Airmure n’avait pas entendu dire que le Scalproie avait était capturé un jour, donc la source de sa cicatrice ne pouvait pas être la même que la sienne. Néanmoins, cela ne le regardait pas et il n’avait pas envie d’en savoir plus. Toutes ces histoires de cicatrices du passé avaient le don d’énerver l’oiseau à l’armure rayée. Mais alors que Garuda était en train de réfléchir à autre chose, son camarade Bras Droit prit la parole :

"Tu sais... Le chef t'accorde toute sa confiance, il est donc normal que tu sois à ce poste à mes côtés. Mais t'en sens-tu digne ? Te sens-tu à la hauteur de ses attentes ?"

En voilà des questions auxquels l’Airmure s’attendait. Il savait que son acolyte de métal ne le portait pas dans son cœur, ou plutôt, il ne lui faisait pas confiance. Cela était bien sûr justifié et réciproque. Ces deux Pokémon avaient tout simplement beaucoup de mal à accorder leur confiance… Et puis par les temps de guerre, il fallait être prêt à toute éventualité. Garuda avait payé cher sa confiance aveugle envers l’un de ses anciens amis. Il décida de répondre à Kaiser avec son ton froid et métallique, comme il en avait l’habitude.

« J’ai une éternelle reconnaissante envers notre Chef Altaïr. Et pas cela à cause du rang qu’il m’a gracieusement attribué. Il m’a sauvé la vie et je me dois donc de l’utiliser pour l’aider dans sa quête. De plus, je partage son envie de libérer les esclaves… Ils n’ont pas à subir les atrocités d’Helheim. Pour répondre à ta question, je m’en sens digne dans le sens où c’est Altaïr qui m’a accorder cette faveur. »

Garuda se surprit lui-même à parler autant. Lui qui n’avait pas l’habitude d’aligner trois mots. Mais l’oiseau de fer savait que le second Bras Droit de la Résistance avait ses raisons. Lui aussi brûlait d’envie de connaitre les motivations du Scalproie et savoir s’il pouvait lui faire confiance. Il continua sur ce même ton :

« Avec ce que j’ai enduré –il secoua légèrement ses ailes- je pense être à la hauteur des attentes des Ravens. Je donnerai tout pour être utile car c’est devenu le but fondamental de ma vie. Encore une fois, sans notre Chef, je ne serai plus de ce monde. Je lui dois tout, je pense que c’est la meilleure des réponses que je peux t’apporter. »

Garuda en avait maintenant finit avec le questionnaire de Kaiser. Il ne se demanda même pas un seul instant ce que ce dernier pouvait bien penser de ses paroles. Après tout, le rapace avait dit la vérité ni plus ni moins. Il fixa son interlocuteur de ses yeux indescriptibles tandis que le Soleil continuait de se lever. Garuda décida qu’il était temps pour le second Bras Droit de se justifier.

« Mais Kaiser, je te retourne tes questions. »

Il n’en dit pas plus, attendant la réaction de l’autre Pokémon Acier. L’oiseau de métal était toujours franc et direct quand il voulait savoir quelque chose.

_________________
"Armored Heart and Vengeful Soul"
Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] 523703signagarudav2
J'écris en slategray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar

Balthazar

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 475

Parchemin
Arme:
Infos sur le personnage:
Points: 49

Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] Empty
MessageSujet: Re: Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]   Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] EmptyVen 14 Aoû - 20:34

Kaiser écoutait avec attention les paroles de son collègue. Les ravens l'avaient sauvé et il leur était redevable. C'est pour ça qu'il leur jurait fidélité. C'était une belle histoire qu'il respectait.

Ce fut sans surprise qu'il réagit au retournement de question de l'oiseau à son propos. Il ne lâcha qu'un "mph" significatif. Il regarda l'horizon, un soleil qu'y montrait timidement le bout de son nez. Kaiser se vit inspiré pour son explication. Il l'indiqua du bras.


"Pour voir le soleil briller sans crainte sur ce royaume..."

Ces paroles qu'y ne semblait avoir aucun sens sonnait fort dans l'esprit de Kaiser.

"Au départ, je n'en n'aurais eu que faire des conflits ici. Je venais ici pour tout autre chose... Un... pouilleux m'avait poignardé dans le dos, me trompant sur des années d'amitié solide. Presque fraternel. Si je n'aurais pas vu les conditions de vie au campement puis dans la capitale au gré de mes missions d'espionnage. Je serais peut-être à la capitale comme marchombre le temps de le retrouver. Mais je ne pouvais pas laisser Aizora avec ce visage."

De ses paroles pouvaient résonner son objectif ainsi que pourquoi il lui posait ces questions. Depuis sa trahison de Scipio, Kaiser faisait preuve d'une méfiance presque paranoïaque même aux personnes auxquels il dévoue une confiance aveugle. S'armant toujours d'un moyen de palier à une quelconque traitrise. En découvrant les faiblesses et forces de ses alliés comme il le ferait avec ses ennemis. Le général de fer détourna le regarde, le soleil se faisant trop insistant. L'endroit est d'habitude plutôt sombre avec tous les nuages. Mais sa quasi cécité à l'œil droit l'empêchait d'exposer plus son regard sur des surface lumineuse au risque d'encore plus abimer sa vue. Il replongea alors son regard dans celui de son camarade. La suite des évènements pouvaient se montrer amusante.

"Que dirais-tu d'un petit échauffement avant de commencer la journée ?"

Une invitation à un duel (toujours à mort pour l'esprit de l'ancien mercenaire) des plus conviviales. Y aurait il une raison de refuser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garuda

Garuda

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 284

Parchemin
Arme: Dagues pour tuer proprement.
Infos sur le personnage:
Points: 500

Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] Empty
MessageSujet: Re: Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]   Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] EmptySam 5 Sep - 15:25

Garuda attendait donc la réponse de son homologue Bras Droit. C’était très important pour lui aussi de mieux connaitre son plus proche partenaire. L’oiseau de fer n’avait pas non plus l’habitude d’accorder sa confiance aux Pokémon ne le méritant pas. Garuda voulait s’assurer de la fidélité du Scalproie qu’il avait devant lui.
Dans un premier temps, Kaiser se contenta de souffler vaguement. Etait-il agacé de l’envie de réponse de la part du rapace de fer ? Ou était-il simplement en pleine réflexion ? Garuda ne pouvait pas discerner le vrai du faux chez son collègue, aussi il laissa tomber son questionnement. Les vraies paroles de Kaiser seraient de toute façon plus intéressantes. Mais l’aigle de métal commençait déjà à s’impatienter, alors qu’il observait son collègue résistant observant l’horizon. Le bec de l’oiseau claqua un instant d’agacement puis le Scalproie rouge et métallisé lui indiqua le paysage qu’il observait depuis quelques secondes. Garuda ne bougea pas d’un millimètre, ne souhaitant tout simplement pas suivre le mouvement proposé par l’autre Bras Droit. Il n’était pas là pour admirer le Soleil levant : il voulait des réponses. Soudain, le Pokémon Ténèbres exauça son souhait :

"Pour voir le soleil briller sans crainte sur ce royaume..."

Cela paraissait alors logique à l’oiseau de fer. Kaiser voulait se réveiller tous les jours en voyant un si beau spectacle, en toute sérénité. Garuda se décida alors à observer à son tour l’horizon en tournant simplement la tête. Son interlocuteur continua alors ses explications :

"Au départ, je n'en n'aurais eu que faire des conflits ici. Je venais ici pour tout autre chose... Un... pouilleux m'avait poignardé dans le dos, me trompant sur des années d'amitié solide. Presque fraternel. Si je n'aurais pas vu les conditions de vie au campement puis dans la capitale au gré de mes missions d'espionnage. Je serais peut-être à la capitale comme marchombre le temps de le retrouver. Mais je ne pouvais pas laisser Aizora avec ce visage."

Ainsi, son collègue s’était fait lui aussi trahir par une personne proche. Garuda repensa à ceux qui l’avait balancé aux Renégats en échange de quelques sous. Il ferma les yeux fermement un instant pour oublier cela. La lâcheté avait sa place dans ce monde, on ne pouvait pas tous naître avec un cœur vaillant et un esprit de fer. Garuda le savait bien mais avait tout de même un petite rancœur envers les traites. Mais encore plus envers son ancien geôlier !
Kaiser ne pouvait donc pas laisser Aizora sombrer. Son esprit devait avoir soif de justice pour désirer cela. Garuda lui ressemblait un peu dans ce sens mais si le rapace avait plus soif de vengeance, lui. Ensuite, le Scalproie détourna le regard du Soleil et son collègue en fin de même. Ils se fixèrent alors dans le blanc des yeux, des regards sévères mais avides de réponses et qui voulait avoir confiance en l’autre… Pourtant, c’était plus fort qu’eux.

Kaiser lui proposa ensuite un petit échauffement, ni plus ni moins. Cela signifiait qu’il voulait se battre, l’oiseau métallique l’avait bien compris. Garuda devait bien avouer ne pas avoir beaucoup de temps devant lui mais d’un autre côté, combattre son allié permettait bien souvent d’en apprendre d’avantage sur lui. Le volatile à l’armure acquiesça alors avant de déclarer ceci :

« Rendons-nous sur le terrain d’entrainement dans ce cas. »

Sans rien ajouter d’autre, il s’envola rapidement vers l’endroit cité, quittant sa branche. Garuda arriva alors en quelques battements d’ailes sur le terrain. A cette heure-ci, il n’y avait personne pour gêner.
L’Airmure se posa donc d’un côté du terrain et attendait son challenger de patte ferme.

_________________
"Armored Heart and Vengeful Soul"
Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] 523703signagarudav2
J'écris en slategray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar

Balthazar

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 475

Parchemin
Arme:
Infos sur le personnage:
Points: 49

Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] Empty
MessageSujet: Re: Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]   Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] EmptyDim 13 Sep - 21:02

Ça y est, le plan était en marche, Garuda était par ailleurs très docile à ce manège, il se serait attendu à plus de résistance de sa part. C'est un sourire sortant en coin accompagné d'un rire cynique qu'y se souleva du visage de Kaiser avant de se laisser tomber de l'arbre pour piquer un sprint jusqu'à l'air d'entrainement.

Celui-ci était ce qu'on pouvait attendre d'un terrain appartenant à un groupe aux moyens limités comme les Ravens, bien entretenu mais semblant délabré. Un Mu ren Zhuang, ces mannequins d'entrainement en bois était à une partie du terrain, à moitié englouti dans le marais, il fléchissait donc mais restait toujours au poste. D'autres planches de bois étaient encré au sol, restes de petit murets bâtît pour des exercices de couverture et de tir. Des morceau de tôle étaient aussi présent, parfois brisé, parfois coupé ou fondu. Tout ces débris donnait un aspect désordonné dans un endroit pourtant rangé et ordonné. C'était donc là que leur confrontation allait commencer. Kaiser arrivant sur la place se mit à ralentir pour reprendre son souffle avant de commencer. Il fixait l'oiseau qu'y l'attendait déjà, c'est sûr qu'à vol d'oiseau ça lui avait pris moins de temps.


"Merci de m'avoir attendu... Premier arrivé, premier servi. à toi l'honneur."

Le combat avait déjà commencé pour Kaiser, il n'avait pas le temps de souffler. Mais pour pouvoir battre un ennemi au corps. il fallait le battre à l'esprit. Il était déjà prêt avant que ça ne commence. Il décrocha sa cape à capuche qu'y alla se caler contre un rocher non loin, il prit ses chaines en mains et était prêt à l'attaque. Garuda avait l'avantage de régner sur les airs. Il prenait donc plus de risque à aller le chercher qu'à le laisser venir. C'était son début de stratégie qui risquait de grandement se moduler au gré du combat. Il restait à voir si le rapace répondrait à l'invitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garuda

Garuda

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 284

Parchemin
Arme: Dagues pour tuer proprement.
Infos sur le personnage:
Points: 500

Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] Empty
MessageSujet: Re: Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]   Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] EmptyMar 6 Oct - 10:32

Kaiser arriva finalement, et le regard perçant du rapace se posa immédiatement sur lui. Garuda jaugeait son adversaire du moment, ravi d’avoir un peu d’entrainement à faire le matin. D’autant plus que ce petit combat serait bénéfique pour les deux Pokémon Acier car il leur permettrait de mieux se connaitre par le biais de leurs mouvements et attaques. Le Scalproie rouge était posté devant l’oiseau argenté, le regardant lui-aussi. Puis, par couroisie, il proposa à Garuda de commencer le combat. Premier arrivé, premier arrivé qu’il disait. Cela fit rire jaune l’oiseau de proie, il s’attendait à autre chose mais il fallait faire avec.
L’Airmure scarifié observa son adversaire mais aussi et collègue se débarrasser de ses vêtements. Garuda ne comprenait pas les Pokémon qui s’habillaient ainsi. Ces tissus ne faisaient que ralentir leur propriétaire et n’apportait aucune prestance selon lui. C’était juste des fioritures inutiles mais le rapace respectait tout de même ces choix. De toute façon, la vie des autres ne l’intéressait pas vraiment. L’Airmure était un solitaire, rien d’étonnant donc. Garuda vit que le Scalproie était enfin prêt et il espérait que ce dernier avait eu le temps de souffler, histoire de ne pas donner l’avantage au Pokémon Vol.

Puis, le Bras Droit répondit à son collègue résistant :

« Si c’est ton souhait, je commence. »

Paré ou non, l’oiseau en armure rayée s’éleva immédiatement dans les airs. En tant qu’oiseau, il était naturel pour lui de combattre dans les airs. C’était un sacré avantage contre un adversaire terrestre car dans les airs, on pouvait se mouvoir plus facilement mais aussi plus rapidement. Cependant, Garuda n’était pas dupe et surtout, il avait de l’expérience dans les combats. Pas question pour l’Airmure de se précipiter sur Kaiser, toutes serres dehors pour tenter de l’avoir. Il fallait être plus intelligent que cela pour espérer atteindre l’autre Bras Droit.

Ainsi Garuda se contenta pendant quelques secondes de voletait ci-et-là, tout en continuant de jauger le Scalproie. L’oiseau de proie espérait que ce petit manège allait dérouter, ne serait-ce qu’un peu, son adversaire du matin. Soudain, il s’éleva un peu plus, battant des ailes avec de plus en plus de puissance et avant que le Pokémon Ténèbres ne voie l’attaque venir, L’Airmure lança une capacité Tornade. Bien sûr, cette capacité n’était pas efficace contre un Pokémon tel que Kaiser… Mais elle avait l’avantage d’amoindrir sa vision et aussi sa vigilance. Surtout que le terrain d’entrainement était fait de terre poussiéreuse. Le rapace espérait que son collègue soit un peu aveugler pour ensuite frapper.

_________________
"Armored Heart and Vengeful Soul"
Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] 523703signagarudav2
J'écris en slategray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar

Balthazar

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 475

Parchemin
Arme:
Infos sur le personnage:
Points: 49

Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] Empty
MessageSujet: Re: Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]   Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] EmptyMer 14 Oct - 3:29

Hmmm... Un bon début. Kaiser s'y attendait. Garuda savait se défendre c'était indéniable. Et avant d'attaquer, il préférait le jauger. Kaiser le regardait faire. Va y... Allez... Regarde le bien. Il avait aussi songé à le déstabiliser avant de vraiment l'attaquer avec une tornade, soulevant alors le sol plein de poussière. Une manière idéale de réduire sa vue déjà peu luisante avec son œil affaibli. Kaiser n'allait pas se faire avoir pour si peu.

"Trop lent."

Alors que la tornade se levait, le poussière se déployant du sol en cercle. Kaiser bondit en piqué droit sur Garuda, passant à travers la tornade et disparaissant en chemin. Disparu oui, mais pas pour s'enfuir. Il réapparu un bref instant après juste devant Garuda et le frappa directement d'un crochet. Il s'était laissé attaquer en premier pour bénéficier de l'effet hautement avantageux de coup bas. Du moment que l'attaque adverse allait être offensive, Kaiser aurait l'initiative Une fois cela fait, et dans son élan, il retomba, continuant sa chute dos à lui. En traversant la tornade, il s'était pris dans son souffle, et donc perdu un peu d'air et possiblement mal étiré, trois fois rien, mais c'était de toute manière inévitable, coup bas permettait de prendre l'initiative sur l'adversaire et non d'esquiver une attaque pour frapper par derrière. Il allait encaisser des dégâts, c'était certains. Mais il s'évitait trop de sable dans les yeux en prenant les vents de face et en atterrissant plus loin. Par la suite. Il bonda les muscles, se préparant à déployer un mur de fer. Kaiser n'avait que des risques minimes d'être touché sévèrement par Garuda, cette protection n'était là qu'une sécurité de plus dans la stratégie du premier bras droit. Ainsi, il forcerait l'oiseau de fer à faire bien plus que frapper fort. Il devrait alors combattre plus finement encore. Kaiser avait déjà toute sa tactique pour gérer son collègue pour cet entrainement. Restait à voir si ce dernier en avait une pour lui. Kaiser se récitait un sermon à lui même, attendant une action de l'oiseau, il se retourna vers lui, ces paroles flottantes autour de lui.

"Le roi compte sur ses deux tours pour l'emporter. Mais l'une d'elle fera t'elle le fou pendant que l'autre fera cavalier seul ? Au final, ils ne sont que des pions que le roi déplace pour protéger sa reine."

Les échecs, nombre de partie qu'il avait vécu par obligation de son père, ce dernier lui proposant de jouer à tout moment de temps libre. Par ailleurs si ce n'était qu'un jeu à la base, Gurran fini par s'en servir pour évaluer les capacités stratégiques de son fils pour qu'il acquiert cet éventuel poste. Il avait vu deux choses de cela, premièrement, il savait prendre ses erreurs à son avantage, au point qu'au fil des parties il apprenne à se mettre volontairement en danger pour ensuite le prendre en échec avec une facilité concevable mais surprenant à son âge. Et qu'ensuite, sa capacité de réflexion, s'aiguisant qu'y plus est au fil des parties, lui permettait d'agir sur le tas à la limite de l'improvisation. Gurran avait toujours su comment évaluer les plus jeunes par des jeux et ne faisait que le prouver par son fils.

Ce sermon était une réflexion qu'il se faisait à lui même sur leur situation. Le roi, Altair, comptait beaucoup sur ses deux bras droits, ses vigiles, ses "tours" pour l'emporter ou agir. Le fou et le cavalier n'était pas non plus anodin, faisant image de comment agirait Garuda et lui même par la suite et marchant dans les deux cas. Kaiser commencerait t'il à faire le fou, en agissant de manière trop zélé ou pourrait t'il penser à l'éventualité de partir seul de son côté. Dans le registre de son collègue aviaire c'était tout autre chose. Le fou ait censé divertir le roi, finira t'il par faire des pieds et des mains pour se plier à ses ordres, n'en devenant qu'un pantin. Ou se mettra t'il à agir plus de son côté, sans en informer qui que ce soit mais toujours au service de sa majesté. Mais dans tous les cas, lui comme Kaiser n'était que élément du jeu d'Altair pour protéger sa sœur Eléonore bien que la reine puisse aussi faire image à Aizora. Il n'était pas devin mais Kaiser savait suffisamment bien comment il agirait à l'avenir. Il ne lui restait plus qu'à voir ce qu'il en tournerait pour son collègue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garuda

Garuda

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 284

Parchemin
Arme: Dagues pour tuer proprement.
Infos sur le personnage:
Points: 500

Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] Empty
MessageSujet: Re: Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]   Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] EmptyJeu 21 Jan - 16:50

La stratégie de l’oiseau de fer n’eut pas l’effet estompé, loin de là même. Sa capacité Tornade pouvait être très utile dans un terrain vague comme cela, malheureusement, elle avait un défaut. Sa lenteur. Oui, la tornade mettait un peu de temps avant de devenir impressionnante et cela, le Pokémon Ténèbres qui faisait face au rapace le savait… Si bien qu’il sauta tout en traversant la catastrophe naturelle en devenir d’une telle rapidité que Garuda n’eut pas le temps de cligner des yeux. Cela n’était pas naturel, et heureusement. Il s’agissait en fait d’une attaque Coup-Bas, spécialité des types Ténèbres. Garuda aurait dû s’y attendre, il avait baissé un peu sa garde car il était dans les airs. Kaiser le frappa donc et l’oiseau prit un bon coup. Heureusement pour lui, son armure rayée était capable d’absorber la plupart des Capacités physique.

Kaiser atterrit plus loin le temps que l’Airmure reprenne ses esprits. Rien de grave. Il utilisa ensuite une autre Capacité mais cette fois elle était défensive : Mur de Fer. Cela n’était que précaution mais Garuda ne pouvait vraiment plus se permettre de frapper son adversaire bêtement. Il encaisserait bien trop les dégâts pour que l’assaut soit réussi.
Mais le rapace avait plus d’un tour dans son sac !

Il alla se poser sur le sol, alors que Kaiser ne pouvait pas se mouvoir à cause de sa capacité. De toute façon, il attendait l’oiseau. Alors Garuda utilisa une Capacité terriblement intéressante : Picots. Ceci empêchait Kaiser d’utiliser à nouveau son attaque en traitre et comme il était un Pokémon plutôt terrestre, le rapace savait que cela pourrait entraver ses mouvements. Bien, l’assaut n’avait pas été très brusque mais efficace. A présent, le Scalproie aurait du mal à bouger. C’était suffisant pour Garuda qui n’avait vraiment pas d’attaques intéressantes à porter sur l’autre bras droit. Cependant, pour s’assurer que Kaiser allait avoir de la peine à sortir de là, le Airmure lança à nouveau la Capacité Tornade. Cette fois, elle aurait le temps de se former…

HRP:
 

_________________
"Armored Heart and Vengeful Soul"
Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] 523703signagarudav2
J'écris en slategray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar

Balthazar

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 475

Parchemin
Arme:
Infos sur le personnage:
Points: 49

Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] Empty
MessageSujet: Re: Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]   Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] EmptyJeu 4 Fév - 0:27

HS:
 

Des Picots donc. Garuda espérait vraiment que Kaiser serait gêné par ces obstacles. Chez les fine-lames, c'est bien sur des braises qu'on lui avait fait se mouvoir, cela serait plus gênant que douloureux. Mais il ne comptait pas se soucier à marcher. Frappant le poing du sol, c'est un grand pilier de roche qu'y éleva Kaiser dans les airs. C'était la démonstration d'un entrainement acharné. La lame de roc se manifestait par des éclats de roche sortant du sol. Mais avec sa maitrise, Kaiser avait pu modeler l'attaque telle qu'il le souhaitait, des rochers massifs, des pics, des épées et justement des piliers de roche. Kaiser avait la maitrise de la terre et la modelait selon ses envies. Kaiser avait simplement décidé de prendre la hauteur pour sauter et s'échapper du terrain piégé. Cependant, son nouvel angle de vue et son ouïe affutée lui firent repérer quelque chose. Des cris venaient vers eux. 3 individus amorphes. Ils semblaient fuir quelque chose. Il adressa un regard à Garuda, montrant sa gêne, son étonnement et tentant de lui communiquer que leur confrontation allait devoir attendre. Il bondit de son piédestal pour aller à leur rencontre. C'était Deux symbios et un petit Nucléos. Ils fuyaient mais c'était à ce demander quoi. Le sol tremblait à ses pieds. Il se concentra pour sentir mieux où se trouvait les vibrations. Et une fois sûr, il fit lever une nouvelle lame de roc. Relevant un Onix, massif et gigantesque, il était surprenant d’en trouver dans le marais, celui-ci devait être dans une sorte d’hibernation en profondeur. Va savoir ce qu’il l’avait réveillé. Il y eu cependant un problème. La petite molécule, plus lente que les ainées avait fini par fatiguer et se trouvait maintenant entre le serpent de roche et le général. Kaiser était dans une situation épineuse. Dans les deux cas le petit risquait des dommages collatéraux. Il ne pouvait pas non plus se confronter au ver et protéger le petit. Il se demandait aussi si c’était bien amené de lutter contre telle anomalie de la nature. Il ne serait pas contre un peu d’aide pour des raisons évidentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garuda

Garuda

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 284

Parchemin
Arme: Dagues pour tuer proprement.
Infos sur le personnage:
Points: 500

Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] Empty
MessageSujet: Re: Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]   Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] EmptyLun 7 Mar - 13:55

L’Airmure fut impressionné par l’inventivité du Scalproie. Supprimer ainsi sa Capacité Picots, c’était vraiment pas mal joué. Cependant, cette première offensive n’avait pas eu pour but réel de blesser Kaiser mais bel et bien de faire gagner du temps au rapace de fer pour préparer son prochain assaut. Cela avait eu l’effet escompté ! Tandis que la Tornade se formait, le Pokémon Acier et Ténèbres se trouvait en haut de sa tour provisoire. Garuda vit que son acolyte ne semblait pas rassurer… Mais ce n’était pas à cause de la hauteur ou de la capacité de l’oiseau. Non, il y avait autre chose. Le Bras Droit profita de sa faculté de voler pour scruter les environs. Ses yeux de rapace lui octroyaient en plus le pouvoir de voir relativement loin. Il ne lui fallut donc pas longtemps pour apercevoir ce qui préoccupait le combattant : des Pokémon étaient en danger. C’était une famille de Symbios, avec un bébé Nucléos. Garuda observa Kaiser qui alla à leur rencontre.

Puis, le sol se mit à trembler. Le rapace n’en ressentait pas les effets, mais à en voir les têtes effrayées des Pokémon sur le sol, il se doutait bien qu’il se passait quelque chose de pas net. Son collègue résistant entreprit de voir ce qui se cachait sous la terre grâce à une nouvelle capacité Lame de Roc. Soudain, de la terre sortit un énorme serpent rocheux. Garuda connaissait cette espèce : c’était un Onix. Celui-ci semblait furieux, peut-être que la famille Psy l’avait embêté ? Mais l’oiseau d’acier n’eut pas le temps de se poser plus de questions car le bébé était en très mauvaise posture. Le Onix était dans son dos et Kaiser devant lui. Bien entendu, si le Scalproie décidait de lancer l’assaut contre le serpent, le petit allait surement prendre des coups. Il fallait que Garuda agisse.

Il se précipita donc vers le Nucléos grâce à sa vitesse naturelle dans les airs. Le Onix semblait déjà s’agiter, bien déterminé à faire du mal à des pauvres Pokémon. Sa colère devait être grande. Le résistant volant tomba sur le sol comme une masse et entourant de ses ailes-épées la jeune molécule. Cela fut une bonne idée puisque le reptile tout en roche lança alors une puissante attaque Queue de Fer. Cela frappa de plein fouet le dos de l’oiseau qui s’écroula sur le sol à cause de l’impact. Le Nucléos était toujours à ses côtés, Garuda ayant pris soin de le pousser rapidement avec l’une de ses serres. Le rapace de fer vit les yeux du petit en détresse : il était vraiment effrayé et épuisé, pourtant, il y avait une étincelle d’espoir dans ses prunelles. Cela fit chaud au cœur de l’Airmure, lui qui d’ordinaire était quelqu’un de bien froid. Il se ressaisi donc un peu et tourna la tête vers son collègue d’Acier.

« Kaiser ! Emmène le petit maintenant ! »

Cela laissait bien sûr sous-entendre que l’oiseau allait devoir se tirer de ce mauvais pas tout seul. Mais cela supposait également que le jeune Nucléos allait pouvoir être sauf, d’autant que ses parents l’attendaient déjà, se rongeant les sangs.
HRP:
 

_________________
"Armored Heart and Vengeful Soul"
Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] 523703signagarudav2
J'écris en slategray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idenn

Idenn

Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1448

Parchemin
Arme: N/A
Infos sur le personnage:
Points: 122

Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] Empty
MessageSujet: Re: Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]   Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] EmptyMar 19 Avr - 12:46

J'archive ce RP pour des raisons évidentes !

_________________
Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] 348666signaidenn
J'écris ses paroles en skyblue

Compte principal, merci d'envoyer vos MPs ici. Autres comptes: Nobunaga, Nailah, Sherlock, Victini

Swag ultime dans 3,2,1...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-story-about.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] Empty
MessageSujet: Re: Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]   Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Croiser le fer, le duel entre le général et l'aile d'acier. [MARAIS OUBLI]
» 2010-11, le duel entre Lavalassien/ Duvalieriste
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» Relations entre Politique, CIA et le Sida
» Labadie: Contrat entre l'etat haitien et la Royal Carribean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Story About Pokémon :: ☛ Place de la détente ☚ :: Vestiges du passé :: RPs abandonnés-