A Story About Pokémon
Bienvenue étranger sur A Story About Pokémon !
Ce forum RPG est spécial car on y incarne uniquement des Pokémon. Ceux-ci peuvent également avoir des métiers, des vêtements et des armes en rapport avec l'époque Médiéval. Il y a des courses entre camps pour savoir qui sera le meilleur !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qu'est-ce qu'tu fais dans la vie ? feat. Neko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eris

avatar

Date d'inscription : 11/03/2015
Messages : 87

Parchemin
Arme: Griffes et crocs
Infos sur le personnage:
Points: 207

MessageSujet: Qu'est-ce qu'tu fais dans la vie ? feat. Neko   Ven 3 Avr - 23:37

Qu'est-ce que tu fais dans la vie ? Qu'est-ce que t'as tiré au sort ?

Ft. Neko

Ciel opaque. Froid. Elle parcourait ces étendues rocheuses et déchiquetées depuis des jours. Le monde était gris en ce moment. Elle levait à peine les yeux sur la voûte sans appel, les morceaux de neige tombaient par brèves volées et fondaient rapidement sur son pelage clair. Eris avait les oreilles couchées vers l'arrière. Une chance qu'il n'y aie pas encore de vent. Ses pattes lui faisaient mal, à force de déambuler sur les montagnes de l'Infini, comme si elle pouvait toucher le ciel. Cet endroit était déprimant. Cet endroit abritait trop de vieux souvenirs, de fantômes hurlants s'échappant du brouillard pour essayer de l'emmener avec eux. Mais la Mentali les ignorait superbement. Ou piteusement. Elle détournait la tête, elle levait le nez. Ou elle baissait les yeux. Son sac fermement accroché sur ses épaules, une épaisse écharpe éternellement chargée d'électricité statique enroulée autour du cou, elle cheminait en suivant une trajectoire bien précise. Une trajectoire entre ces pics déchiquetés évitant soigneusement le camp Alpha où elle risquait de tomber nez à nez avec un fantôme qui n'était pas mort. Une Mysdibule au nom issu de la mythologie.

Elle serra les dents en s'arrachant aux chimères. Le soleil déclinait et elle jeta un regard circulaire sur les étendues de roche douloureuse. Ce sol cruel se moquait d'elle, assurément. Pourtant il lui fallait bien trouver une aspérité abritée du vent et relativement sécurisée pour la nuit. Dans encore deux jours de marche elle serait aux plaines de feu. De l'autre côté. Elle continuerait sa route pour aller vendre ses c*nneries plus loin. Mais pour l'instant le soleil sombrant jetait ses rayons enflammés, enragés au ciel inexpressif. Comme pour le réveiller, comme pour le pousser à réagir, à faire quelque chose, à enfin être quelque chose. Et des reflets d'or et de sang dansaient dans l'épaisse muraille des nuages indifférents. La Pokémon Psy profitait de ce dernier coup d'éclat pour se repérer encore facilement. Bien entendu elle voyait tout aussi clair de jour que de nuit, mais ses pouvoirs étaient réduits, il fallait l'admettre. Le soleil s'était emparé d'elle le jour de son évolution, comme tous les Mentali, et c'était lui qui lui donnait de la force. Elle n'était pas intrinsèquement une créature des ombres.

Bientôt elle atteignit un flanc de montagne particulièrement escarpé, avec une aspérité profonde dans la roche, comme une blessure infligée par les vents. Une sorte de barrière rocheuse semblait abriter ce lieu, mais la voyageuse sentait bien qu'elle pouvait se glisser dans la fissure. Soufflant lourdement contre le poids de son sac qui lui causerait bien des courbatures pour une journée de plus, elle commença à escalader la paroi. Plusieurs fois ses griffes métalliques l'empêchèrent d'aller rencontrer le sol avec violence. Elle jouait avec le vertige, luttait contre la gravité. Non, ils ne l'achèveraient pas. Elle jouait contre es règles. Bientôt ses pattes endolories touchèrent délicatement une zone un peu aplatie. Effectivement, le vent ne pouvait aller se loger dans cet abri, et elle n'avait nullement à craindre le mauvais temps. Meurtrie, elle éblouit tout de même les coins de ténèbres d'une attaque Flash pour être sûre de ne pas rencontrer de mauvaise surprise. Il n'y en avait pas. Pris marcha jusqu'à la moitié de la largeur de son abri qui devait bien avoir 7 mètres de profondeur pour 3 mètres demi de large, grosso modo. Elle sortit de son sac de maigres provisions et une sorte de bocal qui s'alluma de lueurs dansante lorsqu'elle lui communiqua de l'énergie psychique. Une lampe. Le soleil perdait son combat, là-haut dans les nuées. Elle avala un peu de viande, s'enroula sur elle-même bien protégé par une couverture avec son écharpe en guise de barrière entre le sol froid et son corps avant de fermer les yeux. La nuit passerait vite, elle était épuisée. L'aube la remettrait sur les routes.

Mais lorsque les étoiles pâlirent, ce ne fut pas l'aube qui la réveilla. Le soleil n'avait même pas fait son retour triomphal que l'on troublait son sommeil, en réalité. Elle avait sans doute dormi trop près de l'entrée. Ou alors son ouïe était sensible avec la fatigue. Une son. Une sorte de mélodie douce.. et très malvenue pour le moment. Eris, rendue nerveuse par ce signe de vie dans ces étendues désolées, se redressa rapidement sur ses pattes. Elle enroula l'écharpe autour de son cou, plia la couverture avec ses pouvoirs pour la fourrer dans ses affaires de même que le bocal éteint. Qu'est-ce que c'était ? Un piège? La voyageuse se coula à l'extérieur de son abri, cherchant des yeux l'origine du bruit. De la musique pour être exacte. A droite. Un peu plus bas. Elle marcha en rasant la paroi rocheuse: le chemin était escarpé, très étroit, elle posait précautionneusement une patte devant l'autre. Le son était de plus en plus clair au fur et à mesure qu'elle avançait. Un instrument à cordes. Ca aurait été agréable s'il ne lui manquait pas des heures de sommeil. La Mentali avança jusqu'à surplomber l'être responsable de cela. A priori c'était une femelle. Tiens, de la même espèce de base qu'elle, peut être tout aussi corrompue mais quelque chose émanant d'elle faisait douter Eris. Une Nymphali et sa harpe. La nouvelle venue plissa les yeux, retenant un grondement avant de descendre souplement de son perchoir. A peine un mètre et demi plus bas en réalité.

" Pourrais-t-on savoir ce que vous faites à une heure aussi timide du matin ? Le soleil n'a même pas commencé sa course que vous vous livrez à je ne sais quel exercice de style assez malvenu pour ceux qui essaient de se reposer. "

Fit elle d'un ton égal, ne manifestant pas toute sa mauvaise humeur par pure précaution. Cependant sa queue se balançant de gauche à droite n'était pas en voie de se calmer et manifestait bien que la féline n'était pas dans les meilleurs conditions pour se montrer conciliante.

_________________
death by glamour
I used to wish the death of every living thing. I might be a liar, but you'll never be my king. So put away your laughter, pack up your hopes and dreams, I'm done with you it seems (⚡) le chant des sirènes.

Plum/Coral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'tu fais dans la vie ? feat. Neko   Sam 4 Avr - 15:22

Il faisait froid et Neko en avait marre ; marre d’être seule, marre d’avoir mal aux pattes, marre de marcher, marre d’avoir froid. Elle avait entrepris se périple pour enfin atteindre le Lac des trois ; elle voulait sombrer dans la folie et être oublier de tous. Après tout elle était assez connue… enfin presque… Elle ne le savait pas mais les Montagnes de L’infinis cacher de nombreuses cavernes ; certes pleines de toile de Statique (ou pas, personne n’a vraiment témoigné !) mais assez chaude pour un pokémon. Neko sentais un vent très fort dans ses poiles et elle avait horreur de ça ; chaque matin elle les lisser, les chouchouter et après, pour quoi ? Pour que le long travaille s’envole avec le vent. Elle soupira et continua de marcher puis s’engagea dans une montée très raide. Là ou le vent était plus puissant, plus fort, plus agressive… Bref elle continua son chemin. Encore un peu de chemin et elle trouva une grotte a son goût et éclairer. Tout elle comprit que la Montagne était une sorte de teste pour pouvoir accéder au lac…Puis elle se mit en boule et s’endormit.

Il était tôt. Très tôt. Mais malgré l’heure Neko prit sa harpe et se mit à jouer un air très doux, calme et assez joyeux. La nymphalie se mit à jouer tout doucement puis plus fort quand elle sentit l’odeur d’un pokémon d’une même origine et ignora ; ben oui quoi, elle n’était pas la seule à parcourir la montagne ! Puis le pokémon (qui était une mentalie) entra et d’un ton très égal elle lui parla :
Pourrais-t-on savoir ce que vous faites à une heure aussi timide du matin ? Le soleil n'a même pas commencé sa course que vous vous livrez à je ne sais quel exercice de style assez malvenu pour ceux qui essaient de se reposer.
Neko voyait très bien que la féline était en colère enfin plutôt de mauvaise humeur. En fait elle le voyait surtout à sa queue. Bref sans s’arrêter de jouer Neko lui répondit :
-Je vous embêter ? Et bien excusez-moi très chère. J’ignorais qu’il y avait des personnes de mauvaise humeur dans les parages…
Neko attendit mais la Mentalie ne répondait pas. Alors Neko continua ;
-Ce que je fais cette heure ? Je joue de la harpe ; ma vocation, pourquoi ? A oui au fait les " je ne sais quel exercice de style assez malvenu pour ceux qui essaient de se reposer" sont de l’art madame. De l’art musical pour être précise.  Alors calmez-vous. La mentalie avait transmit sa mauvaise humeur à Neko. Elle gloussa légèrement ; déjà que la Mentalie était de mauvaise humeur à cause de sa harpe mais si elle continuer de jouer elle aller carrément la faire enragée !  Puis se rendent compte qu’elle ne c’était point présenter elle repris la parole ; d’un ton plus dégager :
-J’oublier mais ; bonjour madame, quel est votre Nom ? Moi je m’appelle Neko. Que faites-vous dans cette montagne ?
Sur ses paroles elle s’engagea dans une nouvelle mélodie qui cette fois était calme, douce mais assez inquiétante. Elle aller parfaitement avec la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Eris

avatar

Date d'inscription : 11/03/2015
Messages : 87

Parchemin
Arme: Griffes et crocs
Infos sur le personnage:
Points: 207

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'tu fais dans la vie ? feat. Neko   Lun 11 Mai - 22:32

Qu'est-ce que t'as tiré au sort ? Moi j'suis menteur, amnésique, mauvais joueur..

Ft. Neko

La professionelle des musiques doucereuses et de la fanfreluche posa sur Eris un regard d'un calme olympien. Un bleu superbe méprisait sa demande, les notes continuaient de traverser l'air pour chercher à animer ce morne matin. Mais le ciel restait obstinément gris, hermétique, fermé. Il faisait frais, la Mentali hérissait la fourrure de sa nuque pour se protéger du vent. Ce n'était pas une bonne matinée. Et ce presque-accrochage matinal n'était pas là pour améliorer le sentiment d'Eris par rapport à ce qui l'attendrait dans la journée. Son sac lui tirait sur les épaules mais elle ne voulait pas s'assoir, sourcils légèrement froncés, méfiante. Elle n'avait donc peur de rien, pour attirer l'attention comme ça ? Elle ne savait pas quels dégénérés errent dans ces montagnes ? Ou était-ce un piège, un vrai ? Ca ne lui plaisait définitivement pas.

-Je vous embêter ? Et bien excusez-moi très chère. J’ignorais qu’il y avait des personnes de mauvaise humeur dans les parages…

Son interlocutrice haussa un sourcil sans relever. Drôle de faute de langue, peut être était elle étrangère ? En tout cas elle cherchait malgré tout les tournures de phrase travaillées, bel effort. Enfin la marchande ne posa pas de question, manquerait plus que la conversation s'engage durablement. Il fallait qu'elle parte avec le jour pour ne pas prendre trop de retard.

" En ce cas je me fais un devoir de vous en avertir, il arrive que les Pokémon aient besoin de sommeil."

Murmura-t-elle d'un ton neutre. "De mauvaise humeur", rien que ça. Ca non plus, elle ne l'avait pas relevé. Qui aimerait se faire réveiller avant le jour d'un sommeil mérité par une mélodie doucereuse qui ne le vaut pas ? Être si cruellement arrachée des bras de Morphée alors qu'une longue route attend d'être parcourue, il faut admettre que n'importe qui n'aurait pas été pétillant de bonne humeur. Et Eris non plus. Mais visiblement cette idée n'avait jamais traversé la jolie tête enrubannée de cette petite. Elle laissait onduler sa queue dédoublée en toisant la joueuse de harpe dans le bleu de l'oeil.

-Ce que je fais cette heure ? Je joue de la harpe, ma vocation, pourquoi ? A oui au fait les " je ne sais quel exercice de style assez malvenu pour ceux qui essaient de se reposer" sont de l’art madame. De l’art musical pour être précise. Alors calmez-vous.

S'ensuivit un gloussement de dinde. Une fois de plus la féline ne releva pas, quoique sa mâchoire se soit légèrement contractée dans la répression d'un fou-rire qui aurait paru pour le moins déplacé. Ou d'un grondement d'avertissement. En réalité elle ne savait que trop bien avoir vexé la passion d'une matinale artiste en herbe, mais elle n'arrivait pas à se décider sur comment y réagir. Elle jouait de la harpe, voyez vous cela. Qui l'eût cru ? On aurait dit un harmonica.. Elle leva les yeux au ciel, hésitant plusieurs secondes à lui demander un peu d'aide. Merci Captain obvious, la marchande n'était pas sourde, c'est bien pour cela que la musique l'avait réveillée. D'ailleurs elle y retournerait bien mais.. ouais, le sarcasme la titillait doucement.

" Oh, si vous saviez à quel point je suis calme. "

Souffla la Mentali avec un léger sourire sarcastique. Se calmer, rien que ça ? Fallait-il rire ou pleurer ? Y avait-il encore de l'espoir pour cette petite ? Elle n'avait sans doute jamais vu quelqu'un s'énerver. Fondaient-ils devant sa frimousse pastel ou étaient-ils trop posés pour couper cette langue de vipère ? Elle ne saurait le dire. Des deux Eris n'était certainement pas la plus animée, la plus vexée dans son art, sa "vocation". La moins réveillée, par contre.. Elle étouffa un bâillement d'une patte devant son museau. Ses yeux muets toisaient la demoiselle en fanfreluche avec une méfiance décroissante, et elle se déplaça de côté pour la contourner, l'observant sous toutes ses coutures. Etait-ce pour la caméra cachée ? Pas à première vue. Ca l'aurait presque rassurée. Et avec ça les notes enjouées tournaient toujours. Que c'était ennuyeux, toute cette gaité. Elle aurait chanté un truc glauque si elle avait le coeur à ça. Un truc bien dégeulasse, un truc dégoulinant de fiel et de mauvaises intentions.. mais non.

-J’oublier mais ; bonjour madame, quel est votre Nom ? Moi je m’appelle Neko. Que faites-vous dans cette montagne ?

De nouveau une drôle de prononciation. Oui, Eris serait curieuse de savoir d'où elle venait. Et maintenant elle voulait taper la discute, rien que ça. Le bruit crispant continuait en fond sonore, et la Mentali pensait à s'enfuir mais l'odeur de piège n'était plus là. Restait une rencontre fortuite et pour le moment pas très bien commencée. Et pas avec la plus éclairée des âmes dont elle aurait pu croiser les pas, en somme. Enfin ça valait peut être mieux qu'un gros lourd uniquement guidé par ses parties génitales.. quoi que. Elle l'aurait volé discrètement avant de disparaître, ça lui aurait fait de l'argent. Ce qu'Eris faisait sur la montagne ? Une promenade de santé, une réunion de famille avec des fantômes, une ode au soleil mourant sans cesse renaissant. Et par dessus tout ses retrouvailles avec Morphée, auxquelles l'instrument à cordes avait coupé court. D'ailleurs s'engageait désormais une série de notes qui se voulait angoissante. Elle continua de contourner la femelle, la toisant en silence. Ca lui plaisait de massacrer ce matin d'une aimable platitude, d'un silence à peine estompé par Zéphyr qui murmurait ses secrets à qui voulait les entendre ? Rarement la voyageuse pouvait se vanter de s'éveiller dans le calme. La solitude oui, mais pas le calme.

" Iris, marchande itinérante. J'étais à la recherche de roses arc-en-ciel, elles poussent très bien sur ce sol aride et se vendent une petite fortune ~ "

Continua Eris avec un bref regard vers le haut de la montagne. Il n'était pas rare qu'elle se blesse sur des épines en ces montagnes, mais trouver les roses était autre chose. Mais quelque chose continuait de la déranger, le souffle frais dans son dos sans doute. Son réveil avait été un peu rapide, aussi. Elle sentait son échine de hérisser inconfortablement malgré la protection de l'écharpe. Jusqu'ici, elle n'avait laissé tomber ni le vouvoiement de distance ni le ton poli, mais si cette Neko continuait de filer du mauvais coton ça ne saurait tarder. Enfin, il fallait tenter de lui parler normalement.

" Mais dites moi, cette harpe n'est-elle pas un peu lourde pour des épaules fines comme les vôtres ?"

Interrogea Eris, une oreille dressée en signe de curiosité, plusieurs questions flottant dans ses yeux fixés sur l'instrument.

_________________
death by glamour
I used to wish the death of every living thing. I might be a liar, but you'll never be my king. So put away your laughter, pack up your hopes and dreams, I'm done with you it seems (⚡) le chant des sirènes.

Plum/Coral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'tu fais dans la vie ? feat. Neko   Mer 29 Juil - 13:11

HRP:
 

Finalement Neko finit par arrêter de jouer après avoir réfléchit : la mentali c’était réveiller à cause d’elle et elle ne semblait pas apprécier la musique gaie de Neko. Cette dernière ne voulait pas paraitre énervante et donc elle décida d’arrêter de jouer. Neko eue juste le temps t’entendre qui était la mentali : elle se nommait Iris et était marchande. Elle chercher apparemment des certaines "roses arcs-en-ciel". Neko s’inclina à l’écoute de ctte dernière phrase "J'étais à la recherche de roses arc-en-ciel, elles poussent très bien sur ce sol aride et se vendent une petite fortune ~ "
Neko pensa que des roses arc-en-ciel devait être très jolie. Elle pourrait donc peut-être en acheter à la violette ? Soudain intéresser la femelle demande à Neko : " Mais dites moi, cette harpe n'est-elle pas un peu lourde pour des épaules fines comme les vôtres ?"  
Neko sourit : peu de gens comprenait comment la fine femelle faisait pour tenir ce lourd instrument. Neko répondit simplement :
"La harpe n’est pas lourde en elle-même… C’est son image. La shiney continua : En fait elle est lourde si on se dit qu’elle est lourde mais sinon elle est portable. C’est tout. Certes cette harpe est grosse mais avec quelques sangles et de l’organisation elle tient."
Revenir en haut Aller en bas
Idenn

avatar

Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1448

Parchemin
Arme: N/A
Infos sur le personnage:
Points: 122

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'tu fais dans la vie ? feat. Neko   Dim 6 Déc - 21:17

Bonsoir. RP abandonné, aux archives ! J'accord 70 Poké à Eris pour le travail fourni.

_________________
J'écris ses paroles en skyblue

Compte principal, merci d'envoyer vos MPs ici. Autres comptes: Nobunaga, Nailah, Sherlock, Victini

Swag ultime dans 3,2,1...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-story-about.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'tu fais dans la vie ? feat. Neko   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce qu'tu fais dans la vie ? feat. Neko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce qu'tu fais dans la vie ? feat. Neko
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» Fais-moi peur ... ¶ feat.mary
» Perdue dans la brume... - Feat Asumi
» Petite soirée dans la clairière.. [Feat Nuage d'Ortie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Story About Pokémon :: ☛ Place de la détente ☚ :: Vestiges du passé :: RPs terminés-