A Story About Pokémon
Bienvenue étranger sur A Story About Pokémon !
Ce forum RPG est spécial car on y incarne uniquement des Pokémon. Ceux-ci peuvent également avoir des métiers, des vêtements et des armes en rapport avec l'époque Médiéval. Il y a des courses entre camps pour savoir qui sera le meilleur !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xerneas

avatar

Date d'inscription : 17/09/2015
Messages : 8

MessageSujet: Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]   Ven 25 Sep - 20:23

Mais où pouvait donc bien être Créhelf ?!

Cela faisait de jours que je gambadais sur le continent pour retrouver ce maudit lac. La dernière fois que j'étais aller rendre visite à l'elfe du savoir, il était dans la grotte du Lac des Trois !! Pourquoi est ce que le monde était-il se changeant ? Je vous le demande. J'étais donc arrivé non loin du Lac, et était un peu fatigué par le voyage. Cela ne faisait pas très longtemps que je m'étais réveiller, et ça avait été épuisant. Alors, je me résolus à faire une petite pause au bord de l'eau, à l'abri des regards grâce au brouillard ambiant. Je cherchais des baies bien juteuses, mais je ne trouvais pas grand chose. Peut-être que ce n'était pas encore la saison ? Les étoiles ont peut-être changé de position depuis tout ce temps. Après tout, tout et n'importe quoi pouvait bien se produire.

J'étais déçu de n'avoir rien à me mettre sous la dent que je décidais d'aller voir si la grotte était toujours habitée, même si je ne ressentais plus aucune aura des trois elfes. Je m'envolais alors de quelques centimètres au dessus du sol, et traversais en un rien de temps le peu d'eau qu'il restait. J’atteignis l'île centrale, et fus choquée de voir que des pokémons étaient passé par là. Comment osaient-ils souiller la demeure de pokémons légendaires ?! Cela n'était pas respectable, il fallait attendre qu'ils vous répondent, pas aller leur demander de force. Ça ne servait à rien, et puis ça ne va pas accélérer les choses.

Après ce petit questionnement intérieur, je me mis à la recherche de Créhelf. Mais, comme me le confirmait mes sens, il n'y avait pas âme qui vive dans la cavité. A croire que je ne saurais pas de sitôt ce qu'il s'était passé durant toutes années. Ainsi, je retrouvais la rive, et essayais de nouveau de remplir mon estomac, mais je faisais encore Repois blanc !! Cela me déçu, et je me reposais alors sur la berge, en scrutant les possibles pokémons. J'avais envie de contact, et si ça n'était pas Créhelf qui me fournira mes réponses, alors je les poserais au premier venu !!

_________________
Je t'apaise en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha

avatar

Date d'inscription : 09/08/2015
Messages : 532

Parchemin
Arme: Arbalète au poing
Infos sur le personnage:
Points: 14

MessageSujet: Re: Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]   Mer 30 Sep - 14:08

Une brume légère enveloppe doucement les abords de la cachette. Je me suis levé plus tôt qu’Idenn car j’ai été réveillé par des bruits de pas, non loin de notre petite grotte, près de la rive où nous sommes.
Le soleil n’est pas encore levé et j’entends Idenn encore ronfler un peu près du feu.
Nous avions alors décidé de reprendre la route le plus tôt possible, on avait fait un tel raffut qu’ils nous étaient difficile de devoir rester au même endroit et puis elle doit retourner a un camp de résistant le plus tôt possible.
Elle a eu de la chance d’être tombé sur moi, les 5 autres piafs l’auraient déjà zigouillée si je n’étais pas intervenu...

Je pris alors mon arbalète pour aller inspecter les alentours. Tout semble paisible. L’eau en surface est plane, sereine, pas une onde ne viens perturber cet horizon bleu et calme…
J’ai parlé trop vite. Une très légère onde vint perturber la surface, pourtant il n’y avait pas une once de vent…
Peut être un poisson qui a dut remonter en surface…

Puis, pendant un instant, je senti des vibrations que je n’avais jamais ressenti auparavant, des ondes apaisantes, douces et chaudes, il y a une étrange alchimie psychique dans l’air, presque irréel et vraiment enivrante, mon énergie semblait être complètement revenu.
J’entre en transe, saisie immédiatement par cette énergie mystique, mon esprit est en symbiose avec elle, je ne ressens que des ondes positives, elles sont présentes en une quantité astronomique, je localise la source, droit devant, sur la berge juste en face l'abri. Une bonne distance m’en sépare, mais c’est alors que je revins un instant à moi et écarquilla les yeux.


« M-Mes ailes ! »


Je-je, ce n’est pas possible, sans m’en rendre compte je me suis élevé à plus de 15 mètre du sol, chose que je n’ai pas pus accomplir depuis que j’ai eu mon accident.
Je descends, monte à nouveau et redescends.
C’est incroyable ! Mais qu’elle est donc cette énergie restauratrice pour pouvoir accomplir un tel miracle, qu’elle est donc la créature capable de faire ressentir une tel bonté, une tel source de bonheur, cette sensation féerique m’enchante jusqu’au plus profond de mon âme…

Je revis….


« Non… Ce n’est tout de même pas… Impossible… Cette sensation, c'est comme elle me l'avait décrit...»


« Dès que l’arbre se mit à briller, toutes les plantes, touts les animaux, touts la vie renaît à nouveau dans la forêt. Les arbres morts, noirs, froids et tristes, redevinrent grand et brun avec des branches bien garnis de feuilles vertes, les fleurs asséchées retrouvèrent vigueur et affichèrent de nouveau de magnifiques couleurs. Les ruisseaux taris, dégorgèrent de nouveau du liquide vital qu’est l’eau. Les habitants de la forêt revinrent, et alors ils assistèrent au spectacle. L’Arbre blancs brillant de mille éclats, il craque, il revient à la vie depuis 1000 ans qu’il dort.

Les longues branches de son sommet déployèrent des couleurs semblables à l’arc-en-ciel, de son tronc, naît une forme, l’arbre s’ouvre et dans un dernier balai de lumière, il apparut.
Ses grands rameaux, aux couleurs de l’arc-en-ciel, fièrement dresser sur sa tête, son corps grand, puissant et fin à la fois, se dressait sur de grandes pattes bleues et noires chaussé par une pointe blanche comme de l’ivoire, et ses yeux bleus, comme l’océan, dont l’iris formant la lettre X se posa sur les habitants de la forêt. De son regard sage et serein, il contempla le monde de sa naissance, la Vie se reflète dans son ombre, il est le Gardien de la Nature et de chaque être vivants.

Son nom est…


« Xerneas… Ça ne peut être que lui, je ne vois pas d’autre explication… »


Ma mère m’avait compté nombre de légendes à propos de ce sublime Pokémon.
Gardien de la nature et Pokémon symbolisant la vie en chaque être vivant, il sort de sa léthargie tout les 1000 après avoir donné ses dernières forces à la nature.
En offrant son corps, il est capable de redonner vie a tout un continent entièrement ravagé, son pouvoir restaurateur est quasi sans limite.

On ne dirait pas mais j'ai une très grande connaissance en ce qui concerne les Pokémon de Légende, j'en suis moi même d'après beaucoup de monde alors que je dois faire partis de l'espèce de Légendaire la plus répandu dans le monde...

N'ayant jamais vraiment fréquenté l'école, je passais le plus clair de mon temps à jouer avec ma soeur et à lire des livres que ma mère nous ramenait de temps de Silfiur. Ce traitant des Légendaires me fascinait plus que tout autre.
Connaître leur histoire, leur pouvoir, leur but, c'est vraiment ce qui m'intéressais le plus.

Avec ma sœur, on s'était fait une promesse alors que nous avions une dizaine d'année.
Lorsque nous serions grand, nous partirions à la chasse au légendaire. Nous voulions simplement les rencontrer et pourquoi pas, ce lier d'amitié avec eux.

Moi je souhaitai absolument rencontrer : Suicune, Lugia, Shaymin, Rayquaza (notre père spirituel), Dialga et Jirachi.
Quand à elle s'était : Ho-oh, Zygarde, Cresselia, Palkia, Reshiram et ... Xerneas.
C'était notre grand rêve... Pour moi ça l'ai toujours...

Mais pour Rose...

Je suffoque en ayant cette image en tête, Xerneas serait-il ici, juste en face de moi et je ne peux même pas le voir ?!
Il faut absolument que j’aille le voir, j’ai rêvé de ce jour ou je pourrai enfin poser mon regard dans le sien, cette utopie allait devenir réalité. J’allais faire partie des chanceux a avoir vus Xerneas ! Mais encore faut-il que cela soit vrai, je me dépêcha d’aller réveiller Idenn, arrivé près d’elle je lui murmurai à l’oreille.

... Pas de réponse, elle dort a point fermé. Elle doit encore être exténuer, autant la laisser tranquille.

Je ressort de notre petit abri humide et me dirige vers cette source d'énergie fantastique et féerique. Je traverse le lac avec ce sentiment grisant mêlant excitation et peur, plus je m'approche de la rive et plus ce sentiment me prend aux tripes...


Je vais pouvoir réaliser le rêve de Rose…

Tu me manque...:
 


Dernière édition par Alpha le Lun 6 Juin - 15:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCXi_XFjz0A_mNe5V2NujUdA
Xerneas

avatar

Date d'inscription : 17/09/2015
Messages : 8

MessageSujet: Re: Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]   Ven 22 Jan - 19:25

Tiens ? En parlant de quelqu'un, voici un pokémon !

Je l'avais senti par son entrée dans mon aura féérique. Il semblait en admiration devant mon pouvoir, et d'un calme serein. Cela me mis du baume au coeur. Il restait des pokémons un temps soit peu sensible dans ce pauvre monde. Je le sentais, il était triste, blessé, et avait perdu ses repères. Un voyageur d'un autre continent sans doute. Je me devais de le rencontrer. Mon âme était pleine de compassion pour lui, je me sentais presque prête à lui redonner ses anciennes capacités ! Puis je le sentis planer vers ma direction, s'appuyant sur l'énergie que je lui rendais. "Viens mon jeune ami, je t'attends" le guidais-je alors vers me direction. J'eus longuement le temps d'observer le paysage avant son arrivée.

Je ne m'en étais pas rendu compte, mais l'astre solaire venu juste de montrer le bout de son nez. Il divisait ses rayons dans ma brume magique pour former des petits arc-en-ciels qui scintillaient sur la surface calme de l'eau du lac. Je ressentais encore la puissance des elfes de l'esprit sur le lieu. Les arbres se portaient mieux, mais n'étaient pas encore paré de toutes leurs couleurs. Le soleil venait de les surprendre, et ils leur fallait un temps d'adaptation avant de devenir ce que les pokémons voient : des forces de la nature, puissants et imposants. Quelques fleurs poussaient ça et là, mais n'étaient pas au meilleur de leur forme. Elles étaient tristes, mornes, pas encore nées. Il était temps de réparer cette erreur. En un coup de magie, elles étaient devenues belles pour ma vue. Elles étaient devenues vivantes. Mais je m'égarais, et le pokémon allait bientôt arriver à moi.

"Bien le bonjour" lui dis-je à travers un lien mental "Je suis heureuse de rencontrer enfin quelqu'un pour parler !"

_________________
Je t'apaise en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha

avatar

Date d'inscription : 09/08/2015
Messages : 532

Parchemin
Arme: Arbalète au poing
Infos sur le personnage:
Points: 14

MessageSujet: Re: Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]   Dim 24 Jan - 19:15

Perdu dans mes pensées, une voix m'interpella.

« Viens mon jeune ami, je t'attends »

« Hein ?! Quoi ?! »

En un instant je me redresse et dégaine mon arbalète en scrutant autour de moi les abords du lac, apeuré pendant quelques secondes, le cœur battant la chamade et mon souffle s'accélère.
J'étais tellement absorbé par mes émotions, que cet appel m'a tout simplement fait sursauter...
Un peu plus loin sur la rive, des couleurs lumineuses apparaissent, suspendu dans les airs, je n'arrive pas à bien distingué ce qu'elles sont. Puis, une vague de lumière apparut soudainement, elle me traversa et continua sa course derrière moi, sur le lac. Mon regard suit tout simplement cette magnifique onde qui, au contacte de l'eau, forma de nombreux petit arc-en-ciel couplé à la lumière du soleil levant.
Mes yeux s'écarquillèrent devant un tel spectacle, mon regard se retourna de nouveau vers la rive, de petites paillettes de lumières volent sur les arbres alentour, sur le sol, partout.
Dès qu'elles entrèrent en contact avec des fleurs, celles-ci se métamorphosèrent immédiatement. Elles éclosent, déployant leur parure de couleurs somptueuses, bleus, violettes, rouges, roses, jaunes, oranges, des couleurs champêtres, lumineuses, chatoyantes. Les arbres tristes aux feuilles mornes redevinrent vert et joyeux. Les branches fines et souples s'agitent au vent qui vient de se lever, semblant saluer cette marée restauratrice qui les a guérit.

La brume se leva alors, laissant apparaître devant une créature splendide. Deux fois ma taille, quatre longs et magnifique paires de bois ornés chacun d'un joyaux d'une couleur de l'arc-en-ciel, une posture majestueuse, droite, un corps élancé à la fourrure bleue et noire. Un visage fin, des yeux d'un bleu marin profond dont l'iris forme une lettre, un X.
Ce n'est plus rêve, c'est devenu une réalité...
La déesse de la vie, Xerneas, est postée devant moi, à quelques mètres de mon museau de jeune dragon. Je reste planté comme un légume, bouche b, mes yeux violets comme la chair des baies Remu ronds et écarquillés comme jamais.


« … Je suis en train de rêver... Je suis en train de rêver... Je suis en train de rêver... »

Puis,

« Bien le bonjour »
« Je suis heureuse de rencontrer enfin quelqu'un pour parler ! »

Une voix se fit entendre et elle vient de ma tête !
Elle... Elle vient de me parler à travers l'esprit ? Mon sang ne fait qu'un tour dans mon corps, je tremblote un peu, je ne sais pas trop quoi faire. Ce ton, presque familier, rassurant, chaud. Plus rien n'est pareil dans mon esprit, je perçois cette aura ce dégageant de la donneuse de vie. C'est encore plus incroyable de ressentir toute cette énergie que de la décrire avec de simple mots. J'avais chaud, très chaud, en extase devant tant de vie. La patte encore crispée sur mon arbalète...
Mais Arceus pourquoi je ne l'ai pas rangé celle-là ! Que va t-elle penser si elle voit un Pokémon armé ?! Un instant de panique, je range mon arbalète précipitamment, puis-je me calme quelques secondes, essayant de reprendre une inspiration normal en fermant les yeux.
Les émotions émanent de Xerneas ne sont que pures gentillesse mais... je ressens autre chose, comme...
Des questions... Des interrogations ? 
Xerneas cherche t-elle quelque chose ou bien...

Quelqu'un ?

Je m'approche donc, un petit peu, timidement, le cou légèrement baissé et essaya d'articuler quelque chose.


« B-B-B-B... Bonjour. J-Je... »

Je balbutie de manière ridicule, le calme que j'avais récupéré après quelques secondes n'avait pas duré, je recommençais à trembler... Non de peur, mais d'admiration. Les mots de ma sœur me reviennent alors, enfouis au plus profond de moi, il refond surface... Je ne peux m'empêcher de laisser quelques larmes descendre le long de mes joues, le regard tourné vers le Pokémon à qui nous devons la vie sur cette planète.


Notre mère à tous.


« Tu l'as fait grand-frère, tu l'as fait ! 
Merci ♥.»

_________________
Artiste original -> http://wallpapercave.com/wp/D1VEIk5.png

Avatar by Idenn. MERCI MA GRANDE ♥

"Liberty !"

"Mon âme, mon combat."

Alpha vous soutiens en #33ccff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCXi_XFjz0A_mNe5V2NujUdA
Xerneas

avatar

Date d'inscription : 17/09/2015
Messages : 8

MessageSujet: Re: Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]   Jeu 25 Fév - 20:08

Le grand pokémon millénaire attendait patiemment sur le bord de la rive, allongé à même le sol frais de la forêt. Qu'il était bon de pouvoir à nouveau sentir l'herbe perlée de rosée sous ses sabots. De pouvoir respirer l'air pur d'un lieu de tranquillité absolu. Son regard bleuté se posa un instant sur la surface plane du lac limpide. Le cervidé savait sans nul doute que cette eau était cristalline et délicieuse. Une source de vie et surtout de survie pour tous les petits pokémons vivant dans les environs. La nourriture n'était pas lointaine, à peine quelques pas sur le côté suffisaient pour trouver des buissons à baies, bien qu'en cette saison, il n'y ait guère de nourriture.

« Nous sommes donc en période hivernale...Combien de temps ais-je donc dormi ? »

Là n'était plus la question. La beauté vivante s'en posait beaucoup, des questions. Mais le plus important était prioritaire bien entendu. En effet, la véritable interrogation était plutôt pourquoi un réveil maintenant ? La vie était forcément en danger pour que la Déesse de la vie sorte de son repos réparateur. Encore un coup de son rival éternel ? La réponse ne lui semblait pas la bonne. Son énergie n'était pas identifiable et le légendaire savait que si s'était le cas, elle l'aurait ressenti jusqu'au bout de ses bois. Il y avait donc autre chose, mais cela lui échappait pour l'instant. Les brumes de son sommeil était encore bien présents, malheureusement.

Mais la cervidé avait autre chose à se préoccuper pour l'instant. Lorsque le pokémon qu'elle avait senti pénétrer dans son aura fut en vue, elle reconnut sans mal l'une des espèces les plus rependues des pokémons fabuleux. Un jeune latios, à la couleur légèrement différente, se présenta devant ses yeux croisés. Sa propre aura était agitée, perdue entre la joie et la tristesse. La demoiselle lui sourit doucement. Il répondit à sa salutation avec mal, ce qui la fit sourire de plus belle. Il était adorable, ce petit pokémon. Mais, bien qu'il est tenté, son arme ne lui avait pas échappé. Pourquoi donc était-il armé de la sorte ? Ses pouvoirs n'étaient-ils donc pas suffisant ? Et par Arceus, pourquoi avait-il besoin d'une arme ? Arceus ?...

Le sentiment d'urgence se fit plus présent, plus vif. Voilà pourquoi elle avait été tirée de son long et paisible sommeil. Arceus, son dieu, avait besoin de son aide maintenant. Pour lutter contre une menace puissante et dévastatrice. Se concentrant, la magnifique créature ferma les yeux. Son aura s'intensifia un instant, une seconde peut-être. Cela était suffisant cependant pour que l'incarnation de la vie ressente la misère de la terre. Le sol était gorgée du sang des innocents. L'air transportait l'odeur de la mort aux quatre vents. Le ciel pleurait les pertes. En rouvrant ses yeux clos, elle s'adressa d'un ton emplie de puissance et de grâce :

« -Mon cher ami. L'heure est grave, je puis le sentir. Dis moi donc ce qui se passe sur cette pauvre terre ? Le temps presse, parle. »
Changement:
 

_________________
Je t'apaise en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha

avatar

Date d'inscription : 09/08/2015
Messages : 532

Parchemin
Arme: Arbalète au poing
Infos sur le personnage:
Points: 14

MessageSujet: Re: Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]   Ven 4 Mar - 15:55

« Je... »

Je pris une profonde inspiration, soupirai pour me détendre, l'heure est enfin venue.

« Veuillez m'excuser pour mon agitation...
C'est, que je n'aurais jamais espéré un jour vous voir en chair et en bois, si je puis dire.»

Même si mon arme est à porter de patte, je perçois que le danger n'est pas présent, c'est d'autant plus de raison qu'il faut que je reste calme, les plus fortes émotions sont passées, il faut devenir sérieux, elle a besoin de réponse claire... Mais elles ne sauront que partielles, malheureusement.

« J'en déduis que si vous vous êtes réveillé, prêtresse, c'est que le mal qui subsiste sur ces terres est des plus malsains...
Pour commencer, je me nomme Alpha, je suis voyageur...
Contre mon grès. Je suis arrivé dans ce pays appelé Aizora par un « mauvais hasard.»


Dans mon for intérieur, j'avais envie de lui expliquer comment j'ai atterri dans ce pays à présent maudit, mais, c'est trop douloureux à expliquer, je ne m'en sens pas capable pour le moment.

«Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'un mal puissant ronge cet endroit, partout, je le sens. Depuis que je suis arrivé ici, tout ce que j'ai vu, c'est le malheur et le chaos. Des Pokémon corrompus sont apparus, ils sont fous, avides de sang, de mort, agissant comme des pantins... Pour vous dire la vérité...
J'ai tué et... Je n'en suis pas fier... »

J'arrêta de dire un mot et regardai alors mon arbalète, ma fidèle alliée, la seule chose qui m'a permis de survivre depuis les quelques mois que j'arpente ce monde. C'est un véritable miracle d'avoir trouvé cette arbalète. À cause de mon handicap, je n'aurais jamais pu m'en sortir, à l'heure qu'il est. Je portai de nouveau mon regard vers la créatrice originelle. Je repris mes explications.

« En plus de cela, un groupe nommé les Helheims, au pouvoir grâce à une dictature, dirige le pays.
Je fais tout ce que je peux pour venir en aide aux habitants qui ne sont pour rien là-dedans, subissant les pires atrocités que ces méchants Pokémons leur font subir.
Ce sont... Des animaux, ils n'y a pas d'autres mots pour les définir. Ils réduisent en esclavage les autres Pokémon, les envoyant dans des camps de travail à la gloire de leur empire, ils tuent tout ceux qui se mettent en travers de leur route, sans aucune pitié, homme, femme, même des enfants accusé contre le régime. Par chance, si ce n'est pas miracle, j'ai rencontré deux jeunes demoiselles, des résistantes, ce battant pour la liberté et renverser la dictature de cette contrée. J'admire leur courage et leur détermination, elles, mais aussi tous ces Pokémon se battant sans relâche pour briser les chaînes étouffant ce pays, ont énormément de courage...

J'ai peur, vraiment peur de ce qui se trame dans les ombres, je ressens des émanations maléfiques, puissantes. Je tremble de tout mon être, je ne supporte plus d'être ici, je voudrais partir, mais je ne peux pas...»


Mon regard améthyste se perdit dans ses yeux bleus profonds, l'iris en forme X m’hypnotise.
Je ne sais plus où j'en suis, je suis perdu mentalement. J'aimerais tellement aider ces résistants, mais je n'ai plus envie de tué, j'en ai assez de voir autant de malheur et de sang versé pour rien !

Pourquoi est-ce que je n'arrive pas à me décider, qu'est-ce qu'il me bloque ?

Des larmes commencèrent à perler sur mes joues devenues chaudes.

H.S RP:
 

_________________
Artiste original -> http://wallpapercave.com/wp/D1VEIk5.png

Avatar by Idenn. MERCI MA GRANDE ♥

"Liberty !"

"Mon âme, mon combat."

Alpha vous soutiens en #33ccff


Dernière édition par Alpha le Mar 5 Avr - 22:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCXi_XFjz0A_mNe5V2NujUdA
Xerneas

avatar

Date d'inscription : 17/09/2015
Messages : 8

MessageSujet: Re: Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]   Sam 5 Mar - 22:44

La Déesse de la Vitalité écoutait tranquillement, se reprochant momentanément sa rudesse. L’urgence de la situation avait pris le pas sur sa gentillesse naturelle et son sang-froid. Le Pokémon en face d’elle était visiblement perturbé et blessé, physiquement et psychologiquement. Sa détresse perçait les ombres du désespoir de la Terre elle-même. Alors, lorsqu’il se tut, Xerneas se leva doucement.

Son pouvoir s’éleva une nouvelle fois, plus calmement. Presque comme une douce couverture, il enveloppa le dragon pour le réconforté. Sans en connaître la raison exacte, la cervidé pouvait sentir la détresse profonde de son interlocuteur. Tiraillé, il doutait. Ce n’était pas si difficile à voir. Alors, même si l’horreur de la situation était alarmante, la Déesse de la Vie décida de prendre le temps de s’occuper de ce messager.

Arceus ne l’avait pas placé sur son chemin pour rien, elle en était persuadée. De ses yeux bleutés, elle le couva du regard et sourit doucement. Son travail était d’apporté la vie, mais aussi de l’aider à s’épanouir, à vivre heureux. Défaire la mélancolie et la peur, faire éclore la joie et le bonheur. Répandre la tranquillité, le calme et lutter contre le chaos et la mort.

« -Repose toi un peu, compagnon. Je te sens fatigué et perturbé. Pardonne mon empressement, je me suis laissée emporter par la détresse que j’ai ressenti et j’en ai oublié la tienne. »

Qu’elle personne était-elle donc pour ignorer la détresse en face de son regard ? Pour sauver le plus grand nombre, il fallait parfois faire des sacrifices. Mais il fallait aussi savoir prendre son temps et secourir les bonnes personnes. De plus, l’incarnation de l’Arbre de Vie ne se sentait pas encore totalement éveillée.

« -Il me faut quelques instants supplémentaire pour m’éveiller totalement. Accepterais-tu de rester avec moi pour répondre à mes questions ? »

Xerneas était curieuse d’en entendre un peu plus sur l’histoire de cet Aizora, sur l’histoire d’Alpha également. Mais surtout la demoiselle voulait savoir si la prophétie était connue et si d’autres légendaire étaient réveillés, tout comme elle.

HS:
 

_________________
Je t'apaise en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha

avatar

Date d'inscription : 09/08/2015
Messages : 532

Parchemin
Arme: Arbalète au poing
Infos sur le personnage:
Points: 14

MessageSujet: Re: Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]   Dim 6 Mar - 11:19

Plus je réfléchis et plus je m'enfonce dans un néant sans fin, happé peu à peu vers cette effroyable obscurité. Non sans mal, j'essaye de m'en sortir mais, une force me retient... Elle me tire vers le bas, m'agrippant de ses mains froides, m'enfermant entre ses griffes crochues, je sombre...
C'est donc cela, ce sentiment de perdre la raison, de ne plus être soi-même ? Devenir un simple pantin manipulé par les ombres ? Cette solitude qui m'a longtemps accompagné aurait eu raison de moi ?
Et pourtant, qu'est-ce que la solitude ?

Tout ce que je venais de révéler à Xerneas me pétrifia le corps. J'étais devenu pierre, immobile, affichant certainement une expression neutre, neutre de pétrification. Le temps semblait s'être arrêté, gelant l'espace. Je ne suis plus que l'ombre de moi-même. À quoi bon continuer à espérer du changement ?
Le mal est bien trop grand pour être combattu, trop fort, affamé, avide de destruction et nous ne pourrons qu'en subir les méfaits...

Je suis au bord de l'abandon...

Une lumière apparaît alors, une lueur que j'ai déjà vue, il y a longtemps.
Deux petites étoiles sortent de cette boule lumineuse et se dirigent vers moi, perçant l'obscurité. Elles arrivèrent près de mon visage, je peux sentir une chaleur, douce, apaisante, cette température, elle me rappelle...

Mon île.

Je me sens recouvert d'un manteau chaud et protecteur, l'obscurité qui aveuglait mon cœur et mon esprit s'estompe pour laisser place à la clairvoyance. Comment ai-je fait pour tomber aussi bas ?
Je me pensais protéger du mal, mais il semblerait qu'il se soit nourri de mes tristes émotions sans que je m'en rendre compte, me faisant presque oublier ce que je suis réellement. Ce pouvoir que je possède, de ressentir les émotions d’autrui, à force de les cumuler, elles changent mon comportement sans que j'en aie totalement le contrôle.

La voix pure de la Déesse me parvint, plus apaisée, plus chaude, plus rassurante, comme une mère qui parlerait à son enfant. Je me sens mieux, toutes les ondes que la déesse dégage, je les ressens, les goûtes, m’en délecte, cela peut sembler étrange, mais les émotions qu'elles dégagent sont si pures et si puissantes que j'ai l'impression qu'elles guérissent mes mots les plus profonds. Je m'apaise, les mauvaises ondes disparaissent de mon être pour faire place aux énergies positives. C'est fantastique.

J'ai honte, vraiment, de ne pas avoir réussi à contrôler mes émotions, à être brave comme je devrais normalement l'être, mais la déesse l'a compris et c'est montré compatissant à mon égard. Son corps massif, ce dresse face à moi,

« -Repose toi un peu, compagnon. Je te sens fatigué et perturbé. Pardonne mon empressement, je me suis laissée emporter par la détresse que j’ai ressenti et j’en ai oublié la tienne. »

« -Il me faut quelques instants supplémentaire pour m’éveiller totalement. Accepterais-tu de rester avec moi pour répondre à mes questions ?»



Je répondis alors, calmement avec un sourire léger.

« Si c'est votre souhait, Déesse, je serais honoré d'y répondre. »

Le soleil s’élève toujours plus dans le ciel, la brume se fait moins épaisse sur la berge et au-dessus du lac.

C'est une belle journée qui s'annonce.

_________________
Artiste original -> http://wallpapercave.com/wp/D1VEIk5.png

Avatar by Idenn. MERCI MA GRANDE ♥

"Liberty !"

"Mon âme, mon combat."

Alpha vous soutiens en #33ccff


Dernière édition par Alpha le Mar 5 Avr - 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCXi_XFjz0A_mNe5V2NujUdA
Xerneas

avatar

Date d'inscription : 17/09/2015
Messages : 8

MessageSujet: Re: Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]   Mer 30 Mar - 12:25

La belle cervidé souriait doucement au dragon messager. Elle le sentait apaisé maintenant, du moins un peu. Suffisamment pour qu'il ne sombre pas dans l'obscurité traîtresse. Et il n'y avait rien de mieux, aux yeux de la Déesse, que de voir la lumière jaillir à nouveau des ténèbres. La vie avait tous les droits, disait-on. Mais son seul et unique droit, selon elle, était simplement d'être heureux. Le bonheur faisait la vie, la vie faisait le bonheur.

Maintenant qu'ils étaient tous les deux calmes et prêts à parler, Xerneas ressentit le besoin de bouger. Il lui fallait être en mouvement, s’imprégner de l'atmosphère. Doucement, elle commença à avancer, pour laisser le temps à Alpha de comprendre et de suivre si il le désirait. La grande créature enfonça une patte, puis une deuxième, une troisième et une quatrième dans l'eau claire.

Cette dernière était froide mais étonnamment vivifiante. Peu était au courant, mais Xerneas n'avait pas spécialement besoin de manger ou de boire pour vivre. Après tout, elle était l'incarnation de la vie. Tant qu'il y aurait un coeur qui bat sur cette terre, le sien serait toujours vivant également. Mais parfois, un retour aux sources était plus que bienvenu.

Tout en avançant au milieu du lac, la Legendaire ferma les yeux et inspira profondément. Ses sens étaient tous ouverts, cherchant le moindre indice sur la souffrance de la terre. Mais aussi sur la lutte pour la survie, pour la liberté. L'esprit de la Déesse Vitale parcourut les rivières et les courants d'air. Tout n'était pas perdu, heureusement.

"-Mon bon Alpha. Explique moi donc. Pourquoi les enfants d'Arceus ne cessent-ils pas le combat ? Je peux sentir à chaque seconde les vies perdues, arrachées. Aizora en vaut-elle la peine ? "

La Déesse de la Vie cherchait une explication logique à une telle barbarie. Du moins, si il en existait une seule valable. Mais plus que cela. Xerneas cherchait sa place dans cet événement majeur de l'histoire. Alpha, messager des dieux, parviendrait-il à lui fournir la voie à suivre ?

_________________
Je t'apaise en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha

avatar

Date d'inscription : 09/08/2015
Messages : 532

Parchemin
Arme: Arbalète au poing
Infos sur le personnage:
Points: 14

MessageSujet: Re: Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]   Mer 6 Avr - 11:10


Je suis tellement mieux, je perds peu à peu cette sensation terrible de peur, d'appréhension. Je me sens un peu plus léger à chaque seconde qui passe. Chaque bouffée d'air, vivifie mon corps, mes muscles se détendent et mon âme s'apaise. Je n'avais jamais ressenti une telle harmonie autour de moi, la terre, le ciel, l'eau, tout n'émane que pureté et quiétude. Mes maux se sont effacés, comme par magie, mon esprit est alerte à l'environnement, captant la moindre émanation positive se dégageant des éléments. Les mirettes grandes ouvertes, je regarde la Vie se mettre debout et lentement, se diriger vers la source aqueuse. Son regard croise le mien, je perçois une étincelle, une invitation à la suivre. Dans une lenteur d'une grâce inouïe, elle pénètre ses longues et grandes pattes dans l'eau fraîche du lac. Je la suis, moins intimidé, mais toujours autant impressionné. Je n'ai jamais été aussi heureux de toute ma vie, malgré le contexte obscur dans lequel j'ai évolue. J'ai souffert, tellement souffert.
À la fois de façon corporelle, mais force et surtout, c'est mon âme qui a été et est toujours meurtrie. Si cette tempête n'avait pas eu lieu, je ne serais pas là, et... Nous serions toujours ensemble. Mais, je n'aurais jamais vécu tout cela, je n'aurais jamais rencontré Etix, Lucya et... Idenn... ?
Alors que mes yeux tombent sur la magnifique croupe de la Cervidé, je vois au loin, un petit point blanc courir sur la rive. Le brouillard est encore légèrement présent et malgré tout, je reconnais cette silhouette.

« … Elle part. Je n'aurais même pas pu lui dire au revoir... »

Cette vision me refroidit un peu, mais je l'avais pressentie, la veille, lorsque nous étions ensemble au coin du feu. Malgré tout, je ressentais une gêne émané en permanence de la Renarde, une inquiétude mordante, pesante. Nombre de mystères entourons cette jeune fille. Je ne pourrais jamais la remercier autant qu'il le faudrait. Après tout, si je suis là, c'est bien parce que je l'ai croisé.

« Merci Idenn, on se reverra un jour. Peut-être. »

Voyant la silhouette se fondre dans les broussailles de la forêt, je laisse un sourire arborer sur mon visage. C'est peut-être mieux que notre aventure, aussi courte fut-elle, se termine ainsi.
La douce voix de le cervidé me parvient alors,

"-Mon bon Alpha. Explique-moi donc. Pourquoi les enfants d'Arceus ne cessent-ils pas le combat ? Je peux sentir à chaque seconde les vies perdues, arrachées. Aizora en vaut-elle la peine ? "

Je marque un temps d'arrêt, afin de bien comprendre cette question.
Pourquoi se battre pour ce pays ? Qu'en sais-je ? Je ne connais pas l'histoire de cette région n'y les origines de ce conflit, je ne suis pas d'ici, comment pourrais-je le savoir ? Mais si on laisse l'aspect historique et que l'on se concentre sur le présent, pourquoi est-ce que je me bat ? Pour survivre. Oui. Pour comprendre ce qu'il se trame. Sûrement. Pour sauver des innocents ? ... Je n'ai fait que ça jusqu'à présent, croiser des gens et leur venir en aide du mieux que je le pouvais, malgré mes blessures... Si je n'avais pas ce problème au dos, j'aurais pu quitter cette île, partir loin de ces hécatombes, mais pour faire quoi ? Parcourir le monde, sans but ? Sans objectif ? Que serais-je donc ? Je n'ai fait que ça jusqu'à présent, croiser des gens et leur venir en aide du mieux que je le pouvais, malgré mes blessures... Que serais-je si je n'avais pas essuyé cet accident ? Mon reflet est trouble, mais cette image n'en est qu'une parmi tant d'autres, j'aurais pu être autre chose que ce que je suis maintenant Pourtant, tout est clair, au fur et et a mesure de mes péripéties, je me suis découvert un but. Je relève la tête et avance vers Xerneas, lévitant au-dessus du lac.
Voici ma réponse,

« Peut-être qu'ils ne veulent pas voir leur pays mourir, peut être qu'ils ont l'espoir de revoir une aurore, de vivre dans un pays en paix, sans conflit, sans souffrance, sans mort ? Je ne sais pas comment tout à commencer, je serais bien curieux d'ailleurs de le savoir. Dans ce tumulte d'ombre, il existe bien une lumière. C'est cette lumière qu'ils cherchent, pour laquelle ils se battent, ces résistants. J'ai parcouru assez longtemps ce territoire pour me rendre compte d'une chose. On ne voit que la face visible de l'iceberg, le malheur, la terreur, la mort, mais, en dessous de tout cela, il y a l'espoir, la vie. Pour cela, je continuerai de me battre, de faire tout mon possible pour sauver les innocents. Au prix de ma vie s'il le faut... Je... N'ai plus rien à perdre, après tout... »

Je porte mon regard vers l'horizon, le soleil reflétant ses rayons sur le lac, laissant voir des paillettes de lumière luire de tout leur éclat sur l'étendue. Au-delà de cet horizon, se trouve une voie, la voie, que j'ai décidé d'emprunter. Un léger vent froid ce lève, caressant mon duvet, perturbant la tranquillité du lac. Il y a encore de l'espoir pour Aizora. Il est temps pour moi, d'ouvrir la porte du chemin que j'ai choisi.

« Maintenant que je vous ai révélé mes sentiments pour ce monde. »

Je me retourne, inspire un coup et m'élève plus que normalement, pour que mon visage soit à hauteur du sien. Certains prendraient cela comme un défi, se mettre à la hauteur d'un dieu, mais après tout, n'est-elle pas comme moi ? N'est-elle pas simplement un Pokémon, elle aussi ? Je plonge mon regard améthyste dans ses yeux bleu. Je sens son aura, si puissante, si vivifiante, son énergie qui me traversent de part en part. Mon corps émet une douce lueur, je libère une partie de cette énergie que j'ai emmagasinée. Je sens son aura, si puissante, si vivifiante, son énergie qui me traversent de par en par. Je lui dit, finalement,

« Aizora en vaut-elle la peine ? »

_________________
Artiste original -> http://wallpapercave.com/wp/D1VEIk5.png

Avatar by Idenn. MERCI MA GRANDE ♥

"Liberty !"

"Mon âme, mon combat."

Alpha vous soutiens en #33ccff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCXi_XFjz0A_mNe5V2NujUdA
Xerneas

avatar

Date d'inscription : 17/09/2015
Messages : 8

MessageSujet: Re: Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]   Jeu 21 Avr - 19:20

Son regard était perdu dans l’immensité de la vie. Pourquoi se battre, en effet. Ceci étant la question la plus élémentaire dans une existence. Pourquoi donc lutter contre la mort ? Car au final, que l’on soit bon ou mauvais, c’était toujours la véritable cause de la bataille. Ne pas mourir des pattes de l’adversaire, qu’il soit existant ou qu’il ne soit qu’une maladie ou bien encore le temps. Le même ennemi s’attaquait sans relâche à toutes les vies.

Soudainement, une ombre blanche, de l’autre côté du lac, se faufila dans le champ de vision de la Déesse Mère. Intriguée, cette dernière l’observa dans sa course folle à travers les fourrés. Qui était donc cette jeune renarde blanche, si pressée ? Un coup d’œil lui apprit qu’Alpha l’avait vu également. Une connaissance, à n’en point douter au vu de sa réaction. Et bien qu’il calma rapidement ses sentiments, Xerneas avait bien vu que le jeune Latios aurait voulu parler plus longtemps avec la fuyarde. Enfin, la cervidé était persuadée que la demoiselle avait eu une bonne raison pour s’éclipser de la sorte.

Dans tous les cas, ce n’était nullement les affaires de la divinité. En effet, la Déesse avait bien assez de soucis comme cela, sans vouloir être arrogante. Elle n’avait toujours aucune idée de ce qu’elle devait faire sur cette terre meurtrie. Enfin, plus ou moins. Mais, était-ce vraiment nécessaire qu’elle intervienne, elle, Déesse de la Vie ? Aizora en valait-elle la peine ?

D’après le discours d’Alpha en tout cas, oui. Le jeune légendaire avait tout à fait raison. Au-delà des conflits, des morts, du sang, il y avait toujours la vie. La joie. L’espoir. L’amour. Il y avait toujours une solution, quelque chose qui valait la peine de se battre, de se lever contre l’adversaire, contre les Ténèbres. Et si des Pokémon comme Alpha étaient sur cette terre, il n’y avait pas à réfléchir plus longtemps. Bien.

« -Cette terre sent la mort. Elle déborde de sang. Elle pleure. Mais oui, mon très cher ami. Elle en vaut la peine et tu viens de me le montrer. La vie est toujours là, l’espoir aussi. Je sais ce que je dois faire, à présent. »

Il fallait à la Déesse retrouver son chemin à travers les champs, pour déterminer l’endroit de ralliement. Xerneas n’avait aucun doute. Si elle avait vu, si elle avait entendu l’appel de détresse des habitants d’Aizora, les autres l’auraient entendu également. Ils étaient peut-être déjà en route, qui savait ? Arceus allait être réveillé, c’était une chose certaine. Et il sauverait les bons, punirait les mauvais et rétablirait l’équilibre du monde.

_________________
Je t'apaise en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha

avatar

Date d'inscription : 09/08/2015
Messages : 532

Parchemin
Arme: Arbalète au poing
Infos sur le personnage:
Points: 14

MessageSujet: Re: Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]   Ven 22 Avr - 19:35

Mes propres paroles résonnent encore dans ma tête. J'y ai misé tout ce que je pensais être une once d'espoir, tout ce que je souhaite, c'est de ne plus voir des morts inutiles, qui ne sont pas partis de l'ordre naturel. Seul le temps et le hasard devraient avoir raison des êtres que nous sommes. Toutes ses batailles inutiles qui ne font que des victimes et dommages collatéraux, réduisant en cendres des populations entières, arrachant leur vie avec une telle facilité...
La vie est vraiment quelque chose de fragile, trop fragile, tellement de choses peuvent l’arrêter... Un faux pas et c'est la fin. Je soupire une nouvelle fois, me rendant compte qu'il est bien beau de dire de belles paroles, mais est-ce que je suis réellement capable de les réaliser ? Ce n'est pas que je doute de mes capacités, loin de là, mais déjà, depuis mon accident au dos, il y a près d'un an, c'est un véritable plaid pour me déplacer, et cela, même si je flotte ! Je ne peux plus faire tout ce que je veux, ça me frustre, je suis toujours obligé de forcer, que ce soit pour me concentrer à rester en lévitation et c'est encore plus dur lorsque je dois soigner ceux qui tombent entre mes pattes. Chacun a ses soucis, vous me direz, je n'ai fait qu'aider ce que j'ai croisé, j'aimerais bien un petit coup de pouce en retour, ça ne me ferrait vraiment pas de mal ! Néanmoins, je ne me sens pas capable de lui demander cette faveur. C'est une déesse après tout, je suis déjà assez mal à l'aise comme ça, tant parce que j'admire absolument tout chez elle que je la crains aussi.
C'est alors que je sens sa présence devenir plus pesante. Avec grâce et prestance, elle élève sa voix, mentalement,

« -Cette terre sent la mort. Elle déborde de sang. Elle pleure. Mais oui, mon très cher ami. Elle en vaut la peine et tu viens de me le montrer. La vie est toujours là, l’espoir aussi. Je sais ce que je dois faire, à présent.»

Ce qui est sûr, c'est qu'elle approuve mes dires et cela me soulage grandement, je ne me suis jamais senti aussi proche de quelqu'un dans ce genre de moment, je pense même que c'est la première fois que j'ai une discussion aussi « intime ». C'est tout simplement, divin, il n'y a pas d'autre expression pour caractériser ses paroles. Sa mission va donc commencer.

« Je suis soulagée de voir que vous ne prenez pas la détresse du peuple d'Aizora à la légère. Si nous pouvons intervenir de manière drastique dans ce conflit, alors, nous devons le faire, sans hésiter ! Je défendrais votre côté, quoiqu'il adv... !!!!
Ah ! …. »

J'allais me retourner pour fixer l'horizon au moment où mon souffle fut coupé !
Mon corps se figea un instant en suspension puis, s'écroula dans l'eau peu profonde. Une douleur lancinante me parcourt toute la colonne, je n'arrive plus à ouvrir la bouche, je serre les dents, j'ai les yeux clos à cause de cet pincement horrible et aussi parce que je suis dans l'eau, me paralysant complètement.
J'ai dû faire un faux mouvement et cette fois, mon corps à lâcher. Je n'étais pas complètement remis de ma dernière confrontation avec le corbeau de malheur et il fallut que mes nerfs me lâche maintenant... Je suis absolument incapable de bouger, le corps à moitié immergé, flottant comme-ci il était sans vie. Je me sens horriblement faible tout d'un coup, le dragon courageux, mis à terre par un mauvais mouvement...

Ridicule n'est-ce pas ?

_________________
Artiste original -> http://wallpapercave.com/wp/D1VEIk5.png

Avatar by Idenn. MERCI MA GRANDE ♥

"Liberty !"

"Mon âme, mon combat."

Alpha vous soutiens en #33ccff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCXi_XFjz0A_mNe5V2NujUdA
Xerneas

avatar

Date d'inscription : 17/09/2015
Messages : 8

MessageSujet: Re: Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]   Lun 6 Juin - 11:25


Xerneas était déterminée. Alpha l’avait aidé à remettre ses idées en place, à se fixer sur l’important. Aizora avait besoin d’elle, pas le temps de se poser des questions existentielles. De plus, la divinité avait assez dormi. Le temps d’agir était arrivé.

La Déesse fut surprise lorsque son messager divin s’écroula dans l’eau pure avec un cri de douleur. Grâce à son aura angélique et à son lien avec toute vie, l’explication se révéla rapidement aux yeux croisés. Le dos de son compagnon le faisait atrocement souffrir, allant jusqu’à le paralyser totalement. Sa douleur, elle pouvait le sentir dans ces bois multicolores.

Doucement, pour ne pas le faire bouger inutilement avec le remous du lac, Xerneas s’approcha du pauvre pokémon bleu. Elle baissa la tête jusqu’à ce que son museau touche le haut du crâne du Latios. Laissant sa magie coulée, la Déesse de la Vie insufflât un peu de son pouvoir dans le toucher. Cela pris plusieurs minutes, mais bientôt la cervidé eut le plaisir de sentir son action opérée.

La chair se réparer, les muscles se détendre, la douleur partir. Ce n’était pas quelque chose que la divinité avait l’habitude de faire. De plus, elle était assez rouillée suite à son long sommeil. Mais, à force de concentration, elle parvient à ses fins. Elle se redressa finalement, couvant du regard son protéger.

« C’est tout ce que je puis faire pour toi mon ami. Il est temps pour moi d’aller affronter mon destin. Puisse ta route t’emportait sur le chemin du bonheur éternel. Nous nous reverrons, j’en suis certaine. »

Puis majestueusement, Xerneas reprit son chemin, quittant l’eau fraîche du lac pour regagner la berge. Ses pattes l’emportèrent ensuite sous le couvert des arbres, s’enfonçant dans les profondeurs de la forêt, en direction d’Arceus et de son devoir.

_________________
Je t'apaise en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha

avatar

Date d'inscription : 09/08/2015
Messages : 532

Parchemin
Arme: Arbalète au poing
Infos sur le personnage:
Points: 14

MessageSujet: Re: Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]   Lun 6 Juin - 23:31

La douleur continue son œuvre, se manifestant à chaque tentative de mouvement, ne laissant échapper de ma gorge que de vif grognement de douleur. C'était bien ma veine, franchement, de terminer de la sorte dans un moment pareil. Pour le coup, une gêne immense s'empara de moi, d'un ridicule sans nom tout en étant en train de me noyer à moitié. Difficile de relever la tête lorsque votre corps vous dit non...


Lorsque je réussis à lever une paupière, je vis tout d'abord une de ses pattes, ressemblant au tronc d'un arbre. À ras de sol, où plutôt de l'eau, mes yeux commencent à pointer doucement vers le haut. À cette hauteur, l'on ne pourrait pas mieux qualifier sa stature : Divine. Son immense corps se mit à descendre vers moi et donc, par réflexe, je ferme les yeux, apeuré, ne sachant ce qui va se produire... C'est alors que je sentis quelque chose de chaud, doux et légèrement humide se poser sur mon front. J'ouvris alors les yeux et ressentis une étrange sensation, la même que j'ai ressentit plus tôt dans la matinée, avant de la rencontrer. Mais cette fois, c'est plus fort, plus intense. Je ne serais l'expliquer par les mots, des émotions m'envahissent, apaisante, sereine, je ressens un immense bien être, je ressens... De l'amour... Mon cœur se met à battre la chamade.

Mon corps draconique répond à nouveau, la douleur s'en va peu à peu, j'arrive à faire de léger mouvement avec mes ailes, je peux de nouveau mouvoir mon cou sans sentir cette atroce douleur. Lorsqu'elle se retira légèrement, ma lévitation reprit naturellement, sans que j'ai à consacrer une forte concentration pour me maintenir. Un peu sous le choc, il faut dire, la tête chaude, et rouge, j'en suis certain, je la regarde sans dire un mot. De sa douce voix, elle m'adresse ses derniers mots. Elle s'en retourne alors vers la forêt, pour accomplir son devoir avec un démarche digne de la déesse qu'elle est... Je... Je n'ai même pas pu...
Lui dire au revoir, comme Idenn. Impossible de sortir le moindre son de la bouche.
Au lieu de ça, un sourire, timide, se laisse entrevoir sur mon visage. Ma tête se baisse légèrement vers le sol, je contemple mes pattes, comme si je visualise quelque chose au travers d'elle. Je sens ce flux énergétique qui parcourt mes veines, ce nouveau souffle. Je resserre enfin les griffes sur quelque chose d'invisible. Un mot me vient alors en tête : la Détermination.

Je me retourne vers le lac, le corps droit, la tête haute, le regard de mes yeux mauves se perdant vers l'horizon, par-delà la rive, par-delà la forêt, par-delà le ciel et la mer...

« Xerneas... Je pense que même mille mercis ne seraient suffisants pour t'exprimer toute ma gratitude. Nous nous reverrons, j'en suis certain.
J'ai... Enfin un objectif, un vrai. Je ne suis pas vraiment certain de ce que je vais accomplir, il y a tellement de chemin sur le sentier de la vie.
J'espère juste que je prendrais celui qui me mènera le plus loin possible, qu'importent les embûches, tant que je verrais cette route, je continuerais à la suivre. Nous nous reverrons à nouveau, je vous le promets, très chère. »

Je pose délicatement ma patte droite sur mon cœur pour sentir sa pulsation, lente, mais puissante, bondissant dans la paume de ma patte. Je me remémore la sensation de son museau posé contre mon front, ce baiser de la vie qu'elle m'a insufflé. Je pose mon regard une dernière fois sur la berge fleurie, sur ce lieu à nouveaux remplis de vie. Cet endroit, qui restera a jamais a gravé dans ma mémoire. Un nouveau départ s'offre à moi. Pour la première fois depuis bien trop longtemps, je replie mes bras, j'écarte les ailes, je lève la tête vers le ciel et finalement, je m'envole, prenant rapidement de l'altitude. Je virevolte çà et là
au-dessus du champ de fleur, juste au-dessus de la cime des arbres.
Mes muscles ont retrouvé toute leur souplesse, mes pouvoirs psychiques sont en éveille. J’exécute habilement quelques acrobaties, effectuant des loopings, des rotations, laissant cette sensation grisante me monter à la tête. Je m'arrête un instant, empli d'euphorie.

Aujourd'hui, je signe un nouveau départ. Je replie les pattes, tourne la tête vers le ciel. Soudainement, une détonation, l'herbe sous mon corps se couche brusquement, la poussière se soulève dans les airs.
Je décolle vraiment pour la première fois depuis bien trop longtemps...
Le vent se met à gémir dans mes oreilles, son souffle porteur m'enlace, me fouette le visage et me dirige. Je suis son mouvement qui me porte vers de nouveaux horizons.

Aujourd'hui, j'ai rencontré la Vie. Un jour, je rencontrerais la Mort. Et lorsque ce jour viendra, cette dernière pourra contempler à travers mon regard.

Tout ce que je vais bientôt accomplir.

~FIN~



Ending Alpha(?), saison I : DRAGON !


_________________
Artiste original -> http://wallpapercave.com/wp/D1VEIk5.png

Avatar by Idenn. MERCI MA GRANDE ♥

"Liberty !"

"Mon âme, mon combat."

Alpha vous soutiens en #33ccff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCXi_XFjz0A_mNe5V2NujUdA
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le savoir est le phare du présent. [Libre] [LAC DES 3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» La Tour du Savoir
» question sur : le savoir construit les hommezs
» Dans la vie , il est important de savoir perdre que de savoir gagner. A 70 ans ,
» Etiquette et savoir vivre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Story About Pokémon :: RPs à finir :: Event-