A Story About Pokémon
Bienvenue étranger sur A Story About Pokémon !
Ce forum RPG est spécial car on y incarne uniquement des Pokémon. Ceux-ci peuvent également avoir des métiers, des vêtements et des armes en rapport avec l'époque Médiéval. Il y a des courses entre camps pour savoir qui sera le meilleur !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le mystérieux Pokémon d'Ahoris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asgore

avatar

Date d'inscription : 03/03/2016
Messages : 48

Parchemin
Arme: Aucune connnue
Infos sur le personnage:
Points: 94

MessageSujet: Le mystérieux Pokémon d'Ahoris   Jeu 3 Mar - 17:06




ASGORE

Âge : Trente ans.
Sexe: Un mâle, évidemment.
Originaire de: Ahoris.
Groupe : Autre, plein de mystères.
Rang: Se proclame Roi d’Ahoris ou y aspire.
Titre de notoriété: Roi d’Ahoris pour certains, le Tyran ou l’Imposteur pour d’autres.
Arme: Aucune à ce jour.
Talent: Lévitation.
Capacités connues: Acide / Coup d’Jus / Etreinte / Cage-Eclair / Poingt de Feu
Affiliation: Neutre.
Origine de l'avatar : DA et modifié par moi-même.



Caractère
Asgore est un personnage des plus complexes. Il serait difficile de le résumé sans oublier des choses, mais je vais faire de mon mieux.

Il faut savoir que l’anguille n’est pas quelqu’un de foncièrement méchant. Au contraire, il était plutôt sympathique et gentil. Mais les circonstances de sa vie ont fait que le pauvre a changé. Comme beaucoup, certainement. Asgore est ambitieux et cela a toujours était par contre. Quand il a une idée en tête, rien ne peut l’en détourner. Sauf lui-même.

L’Ohmassacre souffre de troubles multiples : trouble d’humeur, trouble de l’attention, trouble du sommeil, trouble de la confiance… Bref, il a bien souffert et son esprit ne s’est jamais complétement remis de ses souffrances. Asgore est en général calme, mais il peut vite s’échauffer pour un oui ou un non, alors ceux qui le connaissent font leur possible pour le garder de bonne humeur.

En fait, Asgore est traité comme un petit Prince par son entourage, ce qui le conforte dans sa vision des choses. En effet, ce serpent se voit déjà à la tête d’Ahoris, comme son Roi. Une Ahoris unie et solidaire, où personne ne serait oublié. C’est la hantise de notre ami : l’oubli. Il ne veut pas être oublié par les autres, plus jamais ! Ni qu’on lui donne des ordres, ça non plus, il ne supporte pas.

Sadique et sournois, Asgore n’en reste pas moins un Pokemon attaché à sa patrie. Si il peut, il fera tout son possible pour unir Ahoris sans verser le sang. Mais quiconque lui résiste doit en subir les conséquences, il n’y a pas d’exception. Il n’aime pas qu’on le contredit et il vaut mieux être proche de lui pour se permettre ça. Parce qu’il aime ses proches.

Il faut bien comprendre qu’Asgore a subi des traumatismes dans sa jeunesse et qu’il est aujourd’hui malade. Il n’y a aucun doute là-dessus. Mais n’allait pas trop le prendre en pitié, il a encore une partie de sa tête et il s’en sert aisément pour parvenir à ses fins. Beau parleur, il captive les foules de ses discours pour les rallier à sa cause.

Enfin, le petit bonus : évitez de parler de sa cicatrice, il vous tuerait.




Physique
A première vue, il semble totalement et banalement normal. Il n’y a rien d’exceptionnel à noter à propos du Pokémon serpentaire. Sa taille, son poids, rien qui sort de l’ordinaire, même pas les teintes de ses écailles. Et pourtant, en vous approchant suffisamment, vous pourrez observer ce qui fait sa « particularité » : tout le côté droit de son visage a été sévèrement brûlé. On peut se douter que son œil ne fonctionne plus, ou très peu, de même que ses bandes jaunes. Et pourtant, il arbore un sourire suffisant, presque comme si il vous regardait de haut. Asgore aime communiquer via ses bandes lumineuses, même si personne ne le comprend. Mais ça, lui n’en a pas conscience. Il pense simplement que les autres sont plus bêtes que lui. Enfin, l’anguille se déplace plus en sautillant qu’en marchant réellement, parfois il glisse sur le sol pour aller plus vite. Si le magnétisme s’y prête, il peut léviter légèrement, ce qui lui permet de se déplacer sans bruit et plus rapidement.




Histoire
Tout commence sur Ahoris, il y a de cela trente ans. Asgore est né au milieu d’une famille de bas étage, même sur cette île plutôt reculée. Son père avait des dettes et n’était bon en rien. Sa mère faisait son possible pour lui fournir nourriture. Pourtant, le petit en grandissant montra une volonté de fer, un esprit vif et curieux. Mais surtout, une capacité d’apprentissage énorme. Il lui suffisait de voir, d’entendre quelque chose une fois ou deux, et hop, il était capable de le reproduire plus ou moins.

Le petit Anchwatt devint la fierté du village et sa famille prit de l’ampleur. Malheureusement, ça ne plaisait pas du tout à son père ! Lui qui faisait de son mieux, il n’arrivait à rien. Et c’était un petit avorton, même pas désiré, qui lui permettait de s’en sortir ? Surement pas ! De toute façon, les lois de la tribu étaient toutes stupides, cette vie était minable ! On l’avait trainé dans la boue pendant des années. Sa femme le trompait avec tous les hommes de la tribu, il le savait parfaitement ! On ne l’avait jamais aimé, lui qui était un étranger. En effet, Jack venait d’Aizora, une île voisine. Son bateau s’était échoué sur Ahoris et il s’était attaché à Daphnée.

Le Typhlosion était alors resté auprès de la Lamperoie. Mais il regrettait maintenant son choix. Il n’avait été « adopté » dans cette tribu que parce qu’il leur était utile via son type. Maintenant qu’il ne servait pas spécialement à part en hiver, tout le monde le laissait de côté. Et puis ce marmot qui débarquer et qui faisait la joie de tout le monde ? Insupportable. Asgore avait cinq ans quand il démontra sa capacité à maîtriser Poing de Feu. Là, c’en était trop.

Jack eut vite fait d’organiser sa vengeance. Il avait construit, en cachette, un bateau pour un jour retourner chez lui avec sa famille. Mais ça, c’était avant. Maintenant, ce serait simplement son moyen pour fuir. En quelques jours, tout était prêt. Sa colère, sa haine même bouillait en lui. Pas de retour possible, la limite était franchie.

Le Pokemon feu brûla tout. Simplement et purement. Y compris les villageois, même les enfants et les œufs. Il n’en avait que faire. Après tout, il quittait cette prison dorée. Il était libre. Enfin, presque. Il s’approcha de celle qu’il avait aimée. Daphnée le regardait avec une terreur sans nom, son petit caché derrière elle. Jack n’eut aucun scrupule à la violer et la torturer pendant des heures, son esprit se craquant sous la pression. Il n’en pouvait plus, de tout ce qu’il avait subi ! Aujourd’hui, il avait sa revanche !

Au final, il la tua au petit matin. Ne rester plus qu’un être chétif, tremblant. L’être qui avait tout changé. Celui que Jack détestait le plus. Le dernier vestige. Son fils, Asgore. Le Typhlosion allait le tuer sans remords, lorsqu’il eut une idée. Après tout, c’était quand même grâce à lui si le Pokemon feu avait réussi à se rebeller. Il méritait peut-être une récompense, non ?

Le père s’empara du fils et l’assomma violement. Dans la fraicheur du petit jour, Asgore quitta son île natale sans même le savoir. Il ne se réveilla qu’une fois sur le bateau, des jours après le terrible massacre. Au début, il eut beaucoup de mal à s’adapter aux mouvements du bateau. Surtout qu’il était enfermé dans une cage minuscule, même pour un Anchwatt. Il vomit quelques fois, et pas qu’à cause de la houle.

Son père. Non. Ce mâle odieux et fou avait tué toute sa famille, devant lui, avant de l’enlever pour il ne savait où. Jack état toujours ivre, déversant un dialogue injurieux sans cesse sur son enfant unique. Mais ce que Jack n’avait pas prévu, ce fut qu’un bateau plus gros que sa barque ne le trouve. Et pas de chance pour lui ! Il s’agissait d’un bateau d’esclavagistes.

Heureusement pour le Typhlosion, ces derniers étaient très contents de leurs dernières acquisitions. Et contre un sauvage d’Ahoris et quelques bouteilles de rhum, le Feu eut le droit de voyager avec eux jusqu’à la rive mais aussi à une jolie pute ! La pauvre enfant n’était pas plus vieille qu’Asgore. Ce dernier ne savait que faire. Il n’y avait rien à faire.

Il fallut encore quatre jours pour parvenir jusqu’en Aizora. De là, Jack retrouva sa fine équipe, comme il l’appelait. Des amis fidèles qui, si ils n’avaient pas pu venir le chercher, avaient toujours gardé contact. Le hérisson de feu s’en alla donc, non sans sa pute et un dernier regard lubrique vers la petite créature enfermée.

Asgore vécut ensuite une semaine horrible, balloté dans tous les sens vers une grande ville pour être vendu comme esclave. On lui racontait des histoires plus affreuses les unes que les autres. Il devait vivre avec les cris de douleur de ses compagnons d’infortune et les hurlements des femmes dans la nuit.

Pourtant il n’arriva jamais jusqu’au bout du voyage. En effet, Jack savait ce que valait un sauvage d’Ahoris sur le marché. Alors il n’allait pas se priver de son fiston, quand même ? Avec sa bande, ils attaquèrent les esclavagistes et prirent possessions de leur marchandise. Rien ne changea. Ni les souffrances, ni les nuits sans sommeil.

Asgore était souvent battu et humilié. Ce qui avait au moins le mérite de le renforcer, jour après jour. Au final, il se passa bien des années avant que le petit ne grandisse enfin. Il avait quinze ans. Un beau jour, ou pas, l’Anchwatt évolua en un magnifique Lamperoie. Trop magnifique. Comme Daphnée. Les corrections étaient beaucoup plus dures. Plus violentes. Et les insultes, plus fracassantes.

L’opération était la même : Asgore était vendu comme esclave. Il restait quelques jours, puis Jack venait le rechercher. Et encore. Et encore. L’anguille avait perdu le compte. Tout comme il avait cessé de compter le nombre de femme qui passait entre les cuisses de son père. Ou comme le nombre d’esclaves qui mouraient à côté de lui.

A l’âge de vingt ans, cependant, quelque chose changea. Jack avait pris l’habitude de faire son petit manège avec plusieurs esclaves, et pas uniquement son fils. Ils étaient peu nombreux, mais cela suffit pour qu’ils tissent tous des liens d’amitiés, dans ces circonstances. Asgore trouvait la force de continuer à vivre grâce à eux. Sans eux, il aurait déjà abandonné.

Mais ils ne voulaient pas rester prisonniers toutes leur vie, comparé à Asgore qui s’en fichait bien. Lui, il n’avait plus rien de toute façon, il n’était même pas chez lui. Cela n’empêcha pas les autres de tenter une évasion. Qui tourna rapidement au vinaigre. Il ne resta aucune tête attachée à son corps après quelques heures.

Asgore avait tout perdu, encore une fois. Il se mit à pleurer, de chagrin. Il se mit à pleurer, de rage. Il se mit à rire, de folie. Quel monde ! Quel monde ! Ahah. AHAHAHAHAH. L’adrénaline coulait dans ses veines. L’énergie débordait de son corps. Son corps était pris de spasmes violents. Bientôt, il se débattait comme un beau diable.

Le feu. Il y avait du feu, partout. Il s’en souvenait. De l’odeur des corps calcinés. Des larmes piquantes. De son cœur brisé. Tout, il se souvenait de tout. L’anguille électrique évolua une nouvelle fois, dans un rire malsain. Son visage était tordu par la folie pure. Il était brisé, fini. Le feu, il fallait que tout brûle !

A coup de Poing de Feu, Asgore sema le chaos dans la caravane de son paternel. Et même si on le blessait. Même si son corps saignait. Il n’arrêtait pas. Esclave ou tyran, tous subissaient sa folie meurtrière. Arriva ce qui devait arriver. Le face à face entre un père furieux et son fils fou à lier. Asgore sentit alors quelque chose de nouveau en lui. La haine. La pure haine. Celle qui brillait dans les yeux de Jack en ce moment. Celle qui brillait dans ses yeux quand il avait rasé leur village.

Le serpent vert bleu ne se fit pas prier. Et le combat fut rude, pour les deux. Mais la jeunesse et la folie aidèrent grandement le fils. Le préféré. Malgré que tout son côté gauche fut brûlé vif. La chair fondait en un rien de temps, sans pour autant déranger le jeune Ohmassacre. Perdu dans la folie de sa folie, il s’évanouit.

Lorsqu’il reprit connaissance, Asgore était le seul survivant d’un terrible carnage. Mais il ne se souvenait de rien. Il ne voulait pas se souvenir. Oh, un papillon ! Malgré son corps fatigué, son esprit en lambeaux, l’anguille fila loin de la mort et du sang. Arrivé à une petite ferme isolée, on le soigna pendant un temps.

Il se passa cinq ans sans soucis. L’Ohmassacre était adorable, avec son côté enfant qui avait toujours besoin d’être surveillé. Asgore fêtait sa vingt cinquième années quand il bascula à nouveau dans la folie vengeresse. Jack et le Haricot magique. Pas une bonne idée. La ferme brûla en moins d’une demi-heure.

Cette fois, Asgore décida de rentrer chez lui. Il était temps. Temps de retourner sur Ahoris. Il arriva, grâce à l’habilité d’un discours bien mené, cadeau du père, à se faire transporter là-bas. Mais au lieu d’éprouver de la joie en retournant chez lui, Asgore se fit plus sombre. Il ne restait plus rien. Même pas les os. Ahoris avait tout oublié de son village rasé.

Débuta alors la quête finale du Ohmassacre. Conquérir tout Ahoris et unir tous les habitants. Ainsi, personne ne serait plus jamais oublié. Et personne ne subirait ce que lui, Asgore, futur Roi d’Ahoris, avait subi. Toujours en usant de son discours habile, l’anguille se tissa des liens, des fidèles. Il se créa une armée et rallia des tribus dans toute une région.

L’électrique prit possession de la seule grande ville. Il voulait unir tout le monde. Les tribus qui ne voudraient pas l’écouter seraient radiées. Il était Asgore, futur Roi d’Ahoris. Et personne ne savait à quel point il était brisé.



Derrière l'écran
Pseudo : Winter-Foxy, Silver, Shin’, on me connait bien par ici !
Âge : 22 ans, et alors ?
Code de validation à trouver dans le règlement: Eeyup
Comment as-tu connu le forum ? Cette question est-elle sérieuse ?
Que penses-tu du forum ? De même. C’est comme demandé à la lune si elle aime la nuit.


Code par Nemalus


_________________
J'observe en #4B0082.

Thanks Idenn ♥


Dernière édition par Asgore le Mer 10 Aoû - 21:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asgore

avatar

Date d'inscription : 03/03/2016
Messages : 48

Parchemin
Arme: Aucune connnue
Infos sur le personnage:
Points: 94

MessageSujet: Re: Le mystérieux Pokémon d'Ahoris   Jeu 3 Mar - 17:09

Cette fiche vous semble vide, incomplète. Parce que c'est le cas : Asgore est un Pokémon mystérieux que personne ne connait, ni ne comprend. Son rôle, son but, son histoire. Que d'obscurité !

Pour le connaître, mes petits ponies, il va falloir RP avec le bougre ou bien récolter des informations via des PNJs !

A chaque fois qu'une ou plusieurs informations seront trouvées, cette fiche sera mise à jour et vous en serez informés.

Alors tous à vos claviers !

_________________
J'observe en #4B0082.

Thanks Idenn ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asgore

avatar

Date d'inscription : 03/03/2016
Messages : 48

Parchemin
Arme: Aucune connnue
Infos sur le personnage:
Points: 94

MessageSujet: Re: Le mystérieux Pokémon d'Ahoris   Mer 10 Aoû - 21:42

Bon, puisque le forum va fermer de toute façon, je vous mets la présentation d'Asgore ! :3

Bon j'ai un peu bâclé mais bon, osef /PAN/

_________________
J'observe en #4B0082.

Thanks Idenn ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mystérieux Pokémon d'Ahoris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mystérieux Pokémon d'Ahoris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rendez-vous mystérieux
» Nuage mystérieux , j'espère que tu as du courage ![Nuage Mystérieux mais sinon , libre ^^]
» Un personnage mystérieux
» [Route 3] Le mystérieux pokémon jaune.
» [ROSA] Volcanion, le Pokémon mystérieux...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Story About Pokémon :: ☛ Section Joueurs ☚ :: Présentations des membres-