A Story About Pokémon
Bienvenue étranger sur A Story About Pokémon !
Ce forum RPG est spécial car on y incarne uniquement des Pokémon. Ceux-ci peuvent également avoir des métiers, des vêtements et des armes en rapport avec l'époque Médiéval. Il y a des courses entre camps pour savoir qui sera le meilleur !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 "The Game is On" -Sherlock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sherlock

Sherlock

Date d'inscription : 16/03/2016
Messages : 122

Parchemin
Arme: Aucune
Infos sur le personnage:
Points: 0

"The Game is On" -Sherlock Empty
MessageSujet: "The Game is On" -Sherlock   "The Game is On" -Sherlock EmptyMer 16 Mar - 20:31




Sherlock Holmes

Âge : 31 ans.
Sexe: Mâle.
Originaire de: Silfiur Terrariar.
Groupe : Civils.
Rang: Détective Consultant (rang unique, explication plus bas) + scientifique à ses heures perdues (à voir aussi plus bas).
Titre de notoriété: Sociopathe de haut niveau.
Arme: Un violon. Durant la nuit // N’en a pas
Talent: Illusion : peut prendre l’apparence de beaucoup de Pokémon, mais pas les légendaires. Utilisation une à deux fois par RP. Si touché assez fort (bousculade) ou par une attaque, l’illusion prend fin.
Capacités connues: Provoc ; Tricherie ; Feinte ; Machination ; Riposte (repro).
Affiliation: Neutre.
Origine de l'avatar : Kit dessiné par moi-même. Sherlock Holmes appartient à Sir Arthur Conan Doyle.



« Brainy is the new sexy »
Qualités : Observateur – Rigoureux – Intelligent – Rusé – Esprit d’analyse – Grosse mémoire – Beau – Joue du vilon.

Défauts : Arrogant – Puéril parfois – Etrange – Flemmard – Froid  - Sociopathe – Impatient – Impulsif – Egocentrique – A tendance à effacer de sa mémoire ce qu’il considère comme inutile – Accro au tabac et possiblement à des drogues – Insomniaque – Rude – Intéressé uniquement par les affaires qui l’intéresse – Manque de tact – Solitaire – Peu regardant sur sa santé – Borné - Fourbe – Possède beaucoup d’ennemis (pires ennemis).

Résumé:
 

Les rangs:
 

Moveset:
 


Ooh bonjour à vous très cher, que me voulez-vous ? *rit* Ne soyez pas ridicule enfin, je ne suis pas celui que vous cherchez. Je ne suis pas Sherlock Holmes. Disons plutôt… Une de ses connaissances. Qu’importe voyons, que voulez-vous savoir exactement ? Oh… Une description mentale du phénomène, en voilà un exercice difficile. Je vois à votre tête que vous avez compris ce que je veux dire : Holmes est un Pokémon énigmatique et complexe. Bon, je vais commencer par ses qualités, cela ira plus vite *rire*.

Ce que l’on regarde chez Sherlock Holmes dès le début, c’est bel et bien sa capacité d’analyse et son sens de l’observation très aigu, poussé à son paroxysme. Comment ? Non, je n’exagère rien. Ce Zoroark est vraiment doué pour repérer tous les petits détails que personne ne voit ou ne prête attention. Un pli sur votre veste, des poches peu marquées sous les yeux, une tache de sang sur votre poignet… Rien n’échappe à son regard intense et vif. Enfin, ce n’est pas cela qui le rend si particulier, non. Voir est une chose, comprendre et déduire des choses de ces si petits détails en est une autre.

Sherlock Holmes est un Pokémon très brillant, doué d’une intelligence hors norme. Il doit être né comme cela, à tout comprendre rapidement et faire des liens si facilement. Son cerveau développé lui permet d’analyser rapidement et efficacement une situation. Son intelligence est telle que vous ne réussiriez pas à comprendre ce qu’il se passe dans sa tête. Il est un peu dans son monde… Holmes possède bien sûr une mémoire à toute épreuve qui lui sert vraiment lors des affaires. Des évènements du passé peuvent aider à comprendre certaines pistes vous savez. Ce Zoroark réfléchit énormément, c’est impressionnant.

Il fait également preuve d’une ruse sans pareil. De quoi vous faire tomber dans un piège, oui. Pour vous faire avouer des choses par exemple. *rire* Sherlock Holmes est aussi très rigoureux et n’aime pas le travail non fini. C’est une obsession pour lui. Si quelque chose lui échappe, il cherchera jusqu’à trouver ce qu’il manque. Il est même prêt à faire des choses un peu… Extrêmes parfois. Hm ? Oh, pour vous faire cracher le morceau, pourquoi ne pas essayer d’enfoncer cette lame qui se trouve dans votre genou ? *rire* Non, il n’est pas sadique et n’agresse pas les gens pour un oui ou pour un non. Mais tous les moyens sont bons, comme on dit.
En parlant de ruse, prenez garde à ne pas trop lui faire confiance et ne tombez pas sous son charme. Ce Pokémon pourrait bien simuler un quelconque intérêt pour vous simplement pour réussir son enquête. De plus, il ne semble pas particulièrement intéressé par les relations entre personne. Que ce soit amical ou sexuel. Enfin… C’est mon avis, à vous de voir si vous voulez tenter une approche. Le détective se considère plutôt marié à son métier. Son travail lui tient vraiment à cœur, étant sa principale activité dans ce monde.

Petit point en plus : il sait jouer du violon. C’est beau, et ça l’aide à réfléchir et à déstresser. Reste à voir quand est-ce qu’il joue. *rire*

Bien, c’est à peu près tout ce que j’ai à dire en sa faveur. C’est peu, n’est-ce pas ? Le plus intéressant reste à venir… Ses mauvais penchants, ses défauts. *rire* Il en a tellement… Je ne sais même pas par où commencer voyez-vous. Je suis désolée si ce que je vais vous dire vous semble un peu brouillon. L’esprit de Sherlock Holmes est brouillon, compliqué. Moi-même, je ne sais pas si ce que je vais vous dire est vrai. Quoi qu’il en soit, je me lance.

Ce Zoroark est… Vraiment très étrange, c’est le moins que l’on puisse dire. Son intelligence fait de lui quelqu’un que l’on ne comprend pas beaucoup et qui échappe vite à notre réalité. Il a des comportements bizarres parfois, ou qui sont contraire au sens commun. Sachez déjà que Holmes est un sociopathe. Rien à voir avec les psychopathes par contre. *rire* Il ne se gênera pas pour vous corriger si vous le traitez ainsi. Donc un sociopathe, c’est le mot. Un Pokémon qui semble ne pas pouvoir éprouver de sentiment. Un être qui ne les trouve pas rationnels et qui parlent des sentiments comme étant de simples réactions chimiques. Cela ajoute du mystère au personnage et surtout, cela lui donne un côté étrange et peu enviable. A cause de ce trait de caractère principal, vous le trouverez certainement détestable et… Taré, un peu autiste même. Rien de bien glorieux en somme.

Continuons… Holmes est un Pokémon mure et réfléchi mais il possède aussi un côté puéril et impatient. *soupir* S’il s’ennuie, il n’hésitera pas à vous le dire, ce qui est franchement déplacé. Il crie parfois pour un oui ou pour un non. Ne respecte pas les règles d’usages communs comme la politesse. Si ce Zoroark s’ennuie (et c’est souvent le cas), il devient très vite une peste qui braille et bouge dans tous les sens. Le seul moyen de le sortir de cet état pour le moins… Enfantin, c’est lui trouver une enquête digne de ce nom. Oh, bien sûr il reçoit tout le monde chez lui afin d’écouter les requêtes. Mais en général, il trouve la solution en quelques minutes et renvoie les gens chez eux. Seuls ceux qui ont des enquêtes importantes seront assez bien reçus. *rire* D’ailleurs, dès qu’une affaire l’intéresse, il devient très enjoué et perd patience : il lui faut résoudre ce mystère au plus vite, et comme il faut.

Hm, vous savez, Sherlock Holmes parait souvent arrogant. Il l’est. Rude aussi. Il manque sincèrement de tact et de chaleur Pokémon… Ainsi, ce renard-garou n’hésitera pas une seconde à vous dire que c’est votre mari, qui est à vos côtés, le violeur de la ruelle. Il ne prendra pas de pincettes pour vous annoncer que votre femme vous trompe ou bien que vous êtes désespérément seul dans votre vie. Ce n’est pas ce qui l’importe alors il a tendance à tout expédier. *rire* La compassion n’est pas son fort non plus, en passant. Pas plus qu’il ne se préoccupe des victimes. Pas son problème. Cela renforce bien sûr son côté sociopathe et désintéressé des autres. Ce Pokémon parait vraiment froid et distant, et c’est le cas, en fait. Comme dit plus tôt, Holmes n’est pas friand des relations avec autrui. Il est même très maladroit ! *rire* L’amour, l’amitié… Ces valeurs sont pauvres à ses yeux. Enfin, il y a certainement des exceptions dans ce monde. A bon entendeur.  

Après tout, ce renard est imprévisible. On ne sait jamais à quoi il pense. Il est impulsif et prend parfois des décisions rapidement, sans en avertir son entourage. C’est pénible, je ne vous le fait pas dire.
Vous voulez un autre côté dérangeant du détective ? C’est un Pokémon fier de son intellect, fier d’apporter son savoir aux autres. Il adore qu’on lui fasse des compliments sur ses capacités cognitives, bien qu’il se garde de sauter de joie. Cela est d’autant plus apprécier par notre Zoroark puisqu’il n’en reçoit pas souvent. C’est plutôt des insultes en général. *rire* En clair, flatter son ego est chose aisée et il aime cela. Montrer à tout le monde son intelligence, c’est ce qu’il préfère. Sherlock Holmes aime qu’on regarde son travail. Il se donne en spectacle si vous voulez mon avis, toujours à dramatiser les choses.

Le renard bipède est aussi quelque peu égoïste dans le sens où il ne prête pas forcément attention à son entourage. Quand il enquête, c’est lui et lui seul. Ce Pokémon aime son propre espace de vie et n’apprécie pas que l’on fouine dans ses affaires. Il lui arrive souvent de ramener tout à lui, rabaissant quiconque lui ferait une remarque ou proposerait simplement une idée que le détective trouverait inutile et idiote. Charmant, n’est-ce pas ? Holmes est borné également, pensant avoir toujours raison. Il n’admet que très rarement ses torts, quand il en a. Pourquoi croyez-vous que le métier de détective consultant est unique ? Parce c’est lui qui l’a inventé, rien que cela. *rire*

Ce Pokémon ne fait pas grand-chose de ses journées s’il n’a pas d’’enquête à faire. Il dit que son cerveau est en train de pourrir et passe alors son temps allongé à se  plaindre. Il est vraiment flemmard quand il veut, incapable de bouger pour aller chercher un objet à quelques mètres de lui. C’est à peine s’il prend le temps de manger… C’est trop ennuyeux pour le détective. Il est également insomniaque, mauvais côté de sa grande intelligence. Son cerveau surchauffe, rempli d’idée et de plan, il ne trouve donc pas sommeil. Quand cela arrive… Mieux vaut ne pas être voisin de ce Zoroark. *rire* Très bon musicien, il se sert de son violon pour s’apaiser l’esprit mais quand il n’y parvient pas, Holmes joue volontairement des fausses notes stridentes et puissantes. Vraiment dérangeant, surtout lorsque le concert infernal dure toute la nuit ! C’est à se demander comment il fait pour vivre dans de telles conditions.
Oh, j’y pense. Vous savez, ce cher détective à une excellente mémoire mais pour se souvenir de tout ce qui est utile… Il doit faire des sacrifices et oublier des choses qu’il juge inutile. Votre prénom par exemple. Ou des choses vraiment basiques, des choses apprises à l’école. Pour ceux qui ont la chance d’y aller, bien entendu. Vous pourrez aussi lui apprendre des choses sur l’astronomie, il les oubliera bien vite. *rire*

J’ai aussi un petit secret à vous confier. Le détective est un accro à beaucoup de choses, disons, mauvaises pour la santé. Les effets découverts récemment du tabac par exemple, de certaines baies. Oui, des drogues, c’est cela. Sherlock Holmes s’en sert pour réfléchir, enfin c’est ce qu’il dit. La fumée des pipes et des cigares l’attirent, bien qu’il essaie de se contrôler. Parfois, il craque.
Ah, j’allais oublier ! Pour rester dans un registre similaire, sachez que ce renard possède des notions en chimie et en biologie. Et puis disons-le clairement : ce qu’il l’intéresse, c’est de faire des expériences aussi étranges peuvent-elles être. Très curieux et désireux d’apprendre plus et ne supportant pas de ne pas savoir quelque chose, ces fameuses expériences sont devenues une sorte de passe-temps pour Holmes. Le Zoroark y prend un malin plaisir et n’hésite pas à voler les tombes pour se fournir en… En éléments. Vous savez, des yeux, des têtes… Cependant, il n’est pas vraiment un scientifique. Tout ce qui intéresse le renard-garou, c’est de trouver SES réponses. Partager ses résultats ? Cela ne lui traverse même pas l’esprit. Et puis, il ne s’intéresse vraiment qu’aux réactions, à la dissection, ce genre de chose… Il s’y connait un peu en quelques phénomènes physiques mais rien de très particulier. Juste ce qu’il faut pour résoudre ses enquêtes et mener à bien ses expériences. Si vous voulez de l’information passez votre chemin. Comme je l’ai dit, il n’aime pas qu’on fouine dans ses affaires.

Toujours envie de l’approcher ? Il n’a vraiment pas beaucoup d’amis –pour ne pas dire aucuns. Le pire ? Cela lui importe peu. Souvent, les gens qui connaissent un peu le détective pensent qu’il est fou, qu’il a un problème mental. C’est peut-être vrai. Enfin, pour ma part… Je suis attirée par les êtres intelligents. *rire*

« Brainy is the new sexy. »


[Raconté par une personne ayant côtoyé le détective un moment. Vous n’en saurez pas plus.]

Trivia : il joue du violon, parfois jusque tard la nuit.

Il utilise des restes de cadavres pour ses expériences farfelues.

Seules les enquêtes importantes l’intéressent.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il possède un bon sens de l’humour.

Les gens qui pensent l’énervent et il leur demande de se taire pour réfléchir au calme.

Parfois il s’enferme dans « son palais mental » sorte de matérialisation mentale de son cerveau et de toutes ses connaissances.

A la fâcheuse tendance de ne pas expliquer ce qu’il comprend.

L’auteur a certainement oublié plein de détails sur ce personnage, soyez compréhensif.





« I am the smart one »


Résumé:
 


Allons bon, que me vaut cette visite ? Vous n’avez pas l’air d’être un mauvais bougre… Peut-être que je pourrais vous en dire plus sur Sherlock Holmes. En fait, j’ai même besoin que des gens l’approchent. Une aubaine que vous soyez là. J’ai mes sources très précieuses mais je ne peux vraiment pas me permettre de suivre ce gamin grotesque partout où il va. Pourriez-vous le faire pour moi ? Qui je suis ? Je suis ce qui se rapproche le plus d’un ami pour lui… Je suis son pire ennemi. Hmf. Bien, je vais vous décrire un peu le phénomène, du mieux que je puisse faire afin de vous aider. Oh, bien sûr, vous allez vite vous rendre compte que ce Pokémon est spécial tant dans son physique que dans sa démarche. Impossible de l’oublier ! Mais bon, il faut bien que j’essaie de vous convaincre, non ?

Alors commençons :

Holmes est un Zoroark. Qu’est-ce qu’un Zoroark vous dites ? C’est un Pokémon à l’apparence bien particulière : un renard bipède. Un peu comme certaines légendes qui parlent de Pokémon garous… Enfin, je divague. Un Pokémon de type Ténèbres donc, reconnaissable par sa peau grise, sa fourrure foncée et son incroyable crinière rouge. Ils sont assez grands, environ 1m60 pour un spécimen normal avec une masse égale à quelques 80kg. Belle bête n’est-ce pas ? Avec leur allure bipède et fourbe… Eh bien, mon très cher Sherlock n’est pas comme ça. Il n’est pas aussi… Ordinaire. Oui, il n’est pas comme vous, pauvre âme si pauvre en intelligence. J’ai pitié pour vous, vous savez ? Ce doit être terrible de réfléchir à votre vitesse !

Bon, revenons en  nos Wattouat. Ce détective est vraiment très particulier. Essayez de vous souvenir de ce que j’ai dit à propos de la corpulence des Zoroark. Ça va ? Bien. Sherlock est plus grand que la moyenne, mesurant ainsi 1m72 très exactement. Pas mal. Par contre, il ne fait clairement pas la même masse que ceux de son espèce… Environ 68kg, c’est effrayant n’est-ce pas ? Il est clairement en sous poids, on se demande pourquoi. *tousse* Ah, sachez aussi qu’il ne se tient pas comme tout le monde. Non, il se tient toujours droit, forçant sur ses genoux. Je ne sais pas pourquoi il fait cela, tant pis. Il dépasse donc largement les renards ordinaires en taille mais pas en poids. Vous comprenez ? Bien, passons à la suite.

Les couleurs de ce Pokémon ne sont clairement pas celles que je viens de vous décrire. A vrai dire, Sherlock est vraiment un être unique en son genre, de par son caractère et son physique. Voyez, sa fourrure est d’une pigmentation bien étrange. Du bleu très pâle. Cela change du gris foncé, n’est-ce pas ? Il y mieux : la crinière imposante qu’il porte sur son crâne est, non pas rouge, mais noir, avec quelques reflets. Incroyable, hm ? Non, cela ne l’est pas. Il n’y a que des gens comme vous, au QI aussi bas, qui peuvent penser cela. Oh pardon. *tousse* Pour en finir avec ses couleurs atypiques, parlons de sa peau. Habituellement, c’est du gris banal. Mais ce Zoroark possède une pigmentation très… Etrange. Du blanc. Oui, vous avez bien entendu. L’exact opposé de ses semblables, quel phénomène ce frère. Son teint pâle donne l’impression qu’il est toujours malade. En réalité, il l’est très certainement. Si c’est énigmatique, je ne trouve pas cela très sain. Enfin, c’est à vous de voir. Par ailleurs, il déteste sa couleur de peau… Peut-être trop voyante et maladive. C’est pourquoi il évite de trop montrer son corps, et comment faire pour éviter cela ? Je vous le donne dans le mille : des vêtements.

En plus d’avoir des couleurs atypiques, ce Pokémon Ténèbres porte des vêtements. Il est civilisé, ne vous y trompez pas, hm. Sherlock Holmes se couvre quasiment en permanence d’un grand manteau noir, en laine de Wattouat. Le bas lui arrive à la fin de ses jambes. Oh, un manteau ? C’est comme une cape –ou un drap- que l’on porte autour du cou mais en plus lourd et plus couvert… Pauvre paysan que vous êtes, je vous plains sincèrement mon ami. Mais il a aussi autre chose pour finir la parure de cette diva : une écharpe simple, de couleur bleu marine. Grande écharpe qu’il noue plusieurs fois. Détail important, vous ne l’auriez pas vu si je ne vous l’avez pas dit, n’est-ce pas ? Ah je vois… Vous êtes bloqué sur le mot écharpe. Il faut dire qu’en Aizora, on ne voit pas beaucoup de civilisation. *tousse* C’est un vêtement qui ressemble à un foulard –ou un torchon- que l’on noue autour du cou, voilà tout.
Autrement vous pourrez voir mon frère portait parfois d’autre chose. Cela voudra simplement dire qu’il enquête. Je vois à votre air idiot que vous ne comprenez clairement pas ce que je veux dire. Ce détective utilise des stratagèmes pour passer inaperçu, pour s’infiltrer… Bon en clair, il se déguise souvent. Enfin vous n’avez pas besoin de retenir cette information car quand vous découvrirez la supercherie, il sera trop tard. Hm. *sourit*

En parlant de déguisement, il serait peut-être bon de vous parler de la faculté que possède les Zoroark ? Ces Pokémon sont les maitres de l’illusion et Sherlock ne déroge pas à la règle. Il peut se transformer en moult Pokémon pour cacher son identité. Il ressemble très pour trait à un être ordinaire, le masque est parfait… Mais soyez intelligent : cela reste une simple illusion. A vous de vous en défaire si vous l’osez.

J’espère que votre cerveau de Magicarpe ne souffre pas de trop cher ami. J’ai encore beaucoup de chose à vous dire sur ce détective. Vous connaissez ce qui le représente rapidement, du premier coup d’œil. Mais il est important dans ce monde de prendre le temps d’observer… Et d’interpréter. Bien sûr, je pense que vous n’en serez pas capable alors je vous offre mes informations. Dans un premier temps, vous remarquerez que Sherlock Holmes est très mince, presque maigre. Comme bon nombre de Plymorfox bien sûr, mais lui encore plus. Qu’est-ce que cela montre ? Qu’il ne se nourrit pas très bien ou peu. Et donc ? Manger n’est pas sa tasse de thé *ahem* ou bien il n’a jamais le temps. Autre chose, ses griffes, ses poils et sa crinière… Tout est plus ou moins brossé, propre. Il prend donc soin de lui un minimum. Du moins pour sortir, aller savoir comment il est dans son antre.
Vu ses vêtements, il n’aime pas qu’on regarde trop son corps bien qu’il ne fera jamais de remarque à ce propos : la preuve est qu’il laisse son manteau ouvert la plupart du temps. Les boutons ne sont pas usés également. Par contre, il place souvent les pattes dans ses poches. Remarquez les pliures anciennes sur celles-ci… Un peu d’usure aux coutures, assurément. *soupir* J’ai votre attention ?

Bien. Sachez que ses gestes sont très importants également. Ce Pokémon est un penseur, cela se voit par sa façon de mettre ses pattes devant sa bouche, comme si il priait. De l’intense réflexion bien sûr, pas comme ces pseudos penseurs, hm. Mais ce n’est pas tout… Il n’hésite pas à s’approcher au plus près des cadavres quand il y en a, pour ne pas en louper une miette. Il est très mobile quand il travail, bougeant dans tous les sens (sauf en cas de réflexion). Son visage est très expressif, il suffit de le voir quand il s’exclame qu’il a trouvé un raisonnement. Pourtant, il essaie de ne rien laisser paraitre. Pas de plis sur sa face, qu’en déduisez-vous ? Oh pour Arceus… Il aime se donner en spectacle mais rechigne à créer des liens avec autrui. Bien je pense que nous allons repartir sur de l’ordinaire, vous semblez avoir perdu le fil de vos pensées, à la vue de votre regard vide. *soupir*

Sherlock possède comme tous les Zoroark des armes naturelles, à savoir ses griffes et ses crocs. Mais vous remarquerez que les griffes noir de jais sont étonnamment propres et sans grosses rayures. Qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ? Ce Pokémon est un être de terrain mais ne combat pas beaucoup. En parlant de combat, sachez que le détective fait rarement le premier pas, préférant analyser vos coups pour mieux vous les rendre. Ou frapper de façon intelligente. Fourbe comme disent les ordinaires. Il passe plus de temps à observer qu’à frapper. Enfin faites attention, il n’est pas non plus sans défense. Oh pardon, j’ai divagué, c’est cela ?

Niveau allure générale, mon frère est plutôt plaisant. Du moins c’est ce que j’en déduis quand je vois toutes ces femmes (ou ces hommes) lui faire la cour. C’est vrai qu’il sait être élégant en public. Seulement en public. *tousse* Vous verriez comment il s’installe dans le sofa ou son fauteuil pour réfléchir, c’est… Fascinant. Donc nous disions plutôt beau garçon, attirant.

Je pense surtout que les gens s’intéressent àSherlock pour ses couleurs et ses yeux rares. D’un bleu pâle, parfois gris et parsemé de jaune ci-et-là. De l’hétérochromie partielle. Oh… Laissez tomber, vous ne comprendriez pas. Les plus attentifs et les plus fins remarqueront aussi cette petite tâche qu’il a dans l’œil droit… Rien d’important, vous croyez ?

Pour conclure, mon cher frère est vraiment unique. Il est atypique, extraordinaire, au sens propre du terme. Mais les gens normaux le trouvent bien souvent étrange. C’est peut-être votre cas. Ne vous en faites pas, il n’est pas méchant… Je vous payerais pour l’espionner, cela vous tente ? Comment ? Je comprends. Il existe des gens honnêtes dans ce monde. Ne tombez pas sur Sherlock Holmes dans ce cas. Vous risqueriez de le détester à vie.

Bien sur ce, je vous quitte mon ami. Puisses votre ignorance vous gardez de tous problèmes. Entre nous…

« I am the smart one. »


[Raconté par le frère de Sherlock Holmes. Vous n’en saurez pas plus.]

Trivia : Sherlock porte en permanence son manteau et son écharpe en public, pour cacher un peu sa peau blanche. Paradoxalement, il le garde ouvert pour attirer l’attention.

Il possède une hétérochromie dans ses deux yeux et une petite tache.

La fourrure près de sa tête a tendance à boucler.

Il adopte une position des mains particulière quand il réfléchit : on dirait qu’il prie. Autrement il lui arrive de s’accroupir ou de faire les cents pas.

Parfois il tombe en manque de nicotine et autres drogues, le rendant particulièrement intenable. S’il disparait, chercher les lieux de trafics.

Sourit souvent. De manière sarcastique. Ou ironique.

C'est un excellent danseur.

Il vouvoie beaucoup les gens.

Il doit manquer des détails. Soyez compréhensif.    




« The Game is On ! »
Bonjour, vous êtes ici pour me soumettre une enquête ? Prenez place, je vois à votre jambe légèrement tremblante que vous avez beaucoup marché pour me trouver. Votre pouls est régulier donc vous n’étiez pas pressé et vous avez tenté de vous abriter le plus possible du vent, à en juger par la mèche unique qui trône sur votre crâne. Vous savez, je n’accepte pas les affaires qui parlent d’un esclave perdu o-. Votre enquête, c’est moi ? Ooh brillant. Oui, brillant. De quoi inverser les rôles, n’est-ce pas ? Je pense savoir qui vous envois alors je… Je vois à votre regard que vous vous attendiez à ce que je dise tout cela. Vous me connaissez déjà et vu le frétillement de votre lèvre supérieur… Vous avez un deal à me proposer mais vous n’êtes pas sûr que j’accepte. Une véritable enquête en échange d’information, n’est-ce pas ? Votre air surpris ne trompe et puis… Vous n’auriez pas un petit cigare à me donner ? Merci bien… Maintenant que j’ai votre poignet en main, je détecte que votre pouls est plus vif que quand vous êtes entré, j’ai tapé dans le mille. Vous avez besoin d’aide mais votre attitude calme prouve que vous avez confiance… En le fait que je vais vous dire ce que vous voulez uniquement pour pouvoir résoudre votre enquête.

*s’éloigne et soupire*

Satané Mycroft. C’est bel et bien lui qui vous envois, hein ? Personne ne me connait aussi bien ! Bon de toute façon, je n’ai rien d’autre à faire et puis je doute sincèrement que votre petit cerveau puisse suivre la cadence, alors pourquoi. Vous voulez donc en savoir plus sur moi ? Ecoutez du mieux que vous le pouvez, et surtout ! Surtout ne réfléchissez pas trop par pitié… Cela m’agace vraiment. Bon, allons-y ?

Ma vie a commencé de la manière la plus banale et naturelle qui soit. Cela vous étonne ? Je ne viens pas de l’espace enfin. Vous savez, l’espace… Au-delà du ciel… Laissez tomber, votre cerveau ne vous permet pas de comprendre et votre mémoire Magicarpe ne le retiendra pas de toute façon. Donc ma mère m’a donné la vie. C’est une brillante Léopardus vous savez, elle s’intéresse à des sciences que vous n’imaginez même. Quant à mon père, c’est un Zoroark tout à fait ordinaire. Un être normal comme le dise beaucoup de personnes. Je suis né seul mais j’avais déjà un frère dans la famille. C’est lui qui vous envois avec autant d’information. Mycroft… Ce crétin avait déjà 7 ans quand on m’a mis au monde. Quoi qu’il en soit, je n’ai vraiment rien d’autre à ajouter sur le moment de ma naissance. Ce fut le seul moment où je n’étais pas extraordinaire vous savez ?

J’ai donc grandi avec mes deux parents et avec mon frère ainé. Nous vivions en ville, sur l’île de Silfiur Terrariar. C’est cette île largement en avance sur son temps, celle qui fait naitre les personnages les plus intelligents de l’histoire… Bon, laissez tomber, vos yeux me font comprendre que vous ne savez même pas où cela se trouve. Mais vous pourrez aisément comprendre que je ne viens pas d’ici. D’Aizora, je veux dire… Dites-vous devez vraiment vous ennuyer avec un organe cérébrale aussi lent ?
Quoi qu’il en soit, mes parents me donnaient des cours et des leçons dès mon plus jeune âge. Mon père ne m’apprenait que des choses basiques que j’utilisais pour comprendre les propos poussés de ma maternelle. Aussitôt cela fait, j’oubliais toujours ce que mon pauvre père m’avait dit. J’ai toujours eu tendance à effacer de ma mémoire les éléments inutiles à une bonne logique et à raisonnement efficace. Autrement, j’aurais la tête bourrée de saloperies et je serais presque aussi lent que vous à la détente. En clair, j’ai commencé à apprendre à lire, à écrire et à compter avant même d’entrer à l’école de ma ville d’origine. Ma mère Léopardus était intelligente et rusée, elle savait pertinemment que ses fils avaient un potentiel intellectuel hors norme alors elle voulait que nous nous développions rapidement. Mycroft avait toujours une longueur d’avance sur moi, cela dit.

J’ai donc commencé à suivre une formation pédagogique à l’âge de mes 3 ans. Là-bas, j’ai tout de suite compris que faire confiance aux autres était une perte de temps considérable. Surtout quand mes camarades sont de véritables Magicarpe pour apprendre. J’étais donc la plupart du temps seul et cela me plaisait bien. Ca me plait toujours autant, en passant. Je n’éprouvais pas de sentiment particulier vis-à-vis des autres Pokémon. Il me laissait indifférent, ou au maximum méprisant. Je n’aimais pas leur façon d’être, de réfléchir… C’était vraiment frustrant et puis ils m’empêchaient de m’épanouir rapidement. Mais j’ai quand même suivi les cours d’enfants pour faire plaisir à ma mère. J’apprenais de toute façon puis plus chez moi. Mycroft faisait la même chose de toute façon. Je suis resté à l’école jusqu’à mes 15 ans. En général, c’était l’âge butoir pour savoir vers quoi il fallait se tourner pour réussir sa vie.

J’ai suivi mon frère sur ce coup-là, et j’ai continué d’apprendre de nouvelles choses, d’en effacer une bonne partie, d’éviter les gens intellectuellement inférieur… Mais Mycroft avait une idée de ce qu’il voulait faire. Une sorte de juge ou un dirigeant. Moi, c’était plutôt le néant pour une fois. Je n’avais pas de goût particulier. Les travaux manuels n’étaient pas faits pour quelqu’un de ma trempe (pourtant mon père essayait de temps à autre à me pousser à faire des taches avec mes pattes. Sans succès). Je ne voulais pas gâcher cette intelligence mais les disciplines encore jeunes en science n’était pas suffisante pour moi. Je passais mon temps à m’ennuyer ou bien à faire de vagues expériences. Si celles-ci me plaisaient, c’était avant tout un bon moyen de tuer le temps et de trouver des réponses aux questions que je pouvais me poser. Pas de quoi en faire ma vie, en fait. Je me souviens qu’à mes 18ans, il s’est passé quelque chose en Aizora. Une trahison au sein de la famille royale. Une affaire qui avait fait beaucoup de bruit là-bas, puisque les postiers et les marins n’avaient que cela en bouche. A l’époque déjà, j’avais trouvé cette affaire très louche et surtout, comment une jeune de 18ans pouvait bien diviser un puissant royaume en deux ? Personne n’avait rapporté en elle une quelconque folie ou autre maladie mentale alors… Qu’est-ce qui pouvait bien manquer pour rendre cette histoire cohérente ? J’ai alors entrepris de correspondre avec un soldat de la ville de Primera, par voie aérienne, afin de mener mon enquête. En y réfléchissant de plus en plus, je me rendais compte que je prenais mon pied. Mon cerveau fonctionnait à nouveau à plein régime, trouvant des possibilités puis les écartant une à une. Il n’y avait pas de doutes possibles ! J’étais fait pour les enquêtes et les affaires criminelles.

Je ne pouvais pas m’attaquer au cas de la princesse Luna, cependant. Mes parents me couvaient encore, ayant peur que je ne m’attire des ennuis avec mon soit disant manque de tact et mon intelligence supérieure. De ce fait, j’ai passé deux ans à chercher des enquêtes mineures et à les résoudre. Mais plus le temps passait, plus je sentais le besoin grandissant de résoudre des mystères plus complexes, plus travaillés. Malheureusement, sur Silfiur Terrariar, il n’y avait pas beaucoup de crimes. Ou alors c’était des trucs sans importances qui avaient fini par me lasser. N’y tenant plus, j’ai quitté ma famille pour me rendre sur l’île voisine. Mycroft et mes parents avaient essayé de m’en dissuader bon nombre de fois, mais j’avais enfin rejoint un équipage pour traverser la mer. J’avais eu beaucoup de chance de partir à ce moment-là car peu de temps après mon arrivée sur Aizora, les frontières étaient fermées à cause de la violence de la guerre. En ayant posé la patte sur ce sol en guerre, je me souviens avoir ressenti un bon frisson. Non pas de peur mais d’excitation ! Il devait y avoir beaucoup de meurtres, d’adultères et autres joyeusetés sur cette île ! D’ailleurs, Primera est tombée aux mains des Renégats quelques mois après mon départ de Silfiur Terrariar. A partir de ce moment, le nombre d’enquêtes intéressantes avait grandement augmenté. J’étais presque aux anges, il me fallait juste… De la renommée, quelque chose qui me permettait de me faire connaitre pour pouvoir avoir toujours plus de clients. Ce fut à cet instant que j’ai créé mon propre métier : détective consultant.

Le principe est toujours le même. Recevoir des clients qui ont besoin d’un véritable expert et non pas d’une police surfaite. Je jubilais en voyant tous les crimes commis. Certains étaient vraiment très ardus… Et cela continue encore !

Je n’avais que faire de la guerre entre la Résistance et le royaume d’Helheim, j’en étais même heureux. Celle-ci apportait son nombre de victimes, et ces dernières m’apportaient de quoi faire fonctionner mon cerveau de génie. J’ai plusieurs ennemis à cause de mon indifférence. On a voulu me recruter des deux côtés pour aider à la guerre mais je n’ai jamais accepté. Le champ de bataille… Non, ce n’est pas mon terrain de jeu favori. C’est plutôt ce qui vient après. Bref, à cause de cela, on a voulu l’enlever plusieurs fois et même m’assassiner. Mais regardez, je suis toujours là, et en pleine forme.

L’année dernière, Naxias est apparue. C’était une psychopathe, à n’en point douté. Elle transformait les simples d’esprit en bête sauvage. Après une brève enquête, j’en ai conclu qu’elle utilisait pour cela les pierres magiques. De la magie Noire. Mais il devait y avoir autre chose… J’ai donc passé mon temps à esquiver les conflits, résolvant toujours des énigmes tout en me penchant sur l’affaire Luna (cette dernière étant morte d’une manière étrange, j’aurai bien voulu mettre la patte sur son cadavre) et Naxias. Finalement, un an après, la réponse est venue d’elle-même. Elle était même plutôt énorme : Giratina. Ce Pokémon légendaire, le Malin incarné. Tout faisait sens maintenant, tandis qu’il essayait de duper la populace. Mais je m’en fichais, j’avais besoin de résoudre d’autres enquêtes.

Et donc nous y voilà enfin. Le présent, ma vie actuelle. Je n’ai pas changé de métier depuis tout ce temps, celui me convenant particulièrement bien. Il y aura toujours des êtres machiavéliques et rusés pour me distraire. Je suis bien ainsi, n’en déplaisent au mou du bulbizarre. Alors, vous avez suivis l’histoire ? Pas trop long ? Bon et maintenant, vous allez me raconter un peu votre affaire…

« The Game is On. »


[Raconté par Sherlock, yep.]

Trivia :

A l’âge de ses 10 ans, Sherlock a essayé de prévenir la police pour résoudre une enquête. Il avait trouvé un élément que ces derniers n’ont finalement pas exploité car il était trop jeune. Dès lors, sa passion pour la résolution d’enquête prend forme.

Un jour, il a failli faire brûler jusqu’aux cendres la maison de ses parents, à cause d’une expérience ratée : apparemment, ce serait un œil d’un mystérieux Pokémon qui aurait éclaté sous la chaleur.

Mycroft et lui ne s’entendent pas du tout. Cela est dû au fait qu’ils sont tous deux très intelligents et bornés. De plus, son grand frère lui mangeait toujours son gouter en douce.



Derrière l'écran
Pseudo : Idenn, Fenrir, Nameless.
Âge : 19 ans.
Code de validation à trouver dans le règlement: Brilliant !
Comment as-tu connu le forum ? Grâce à une enquête…
Que penses-tu du forum ? Good. Fuck les rageux qui penseront que j’ai trop de compte ! #SHERLOCK#SWAG


Code par Nemalus


Dernière édition par Sherlock le Mer 23 Mar - 21:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ersatz

Ersatz

Date d'inscription : 13/08/2015
Messages : 596

Parchemin
Arme: RUST Prototype [Sarbacane et fléchettes empoisonnées]
Infos sur le personnage:
Points: 149

"The Game is On" -Sherlock Empty
MessageSujet: Re: "The Game is On" -Sherlock   "The Game is On" -Sherlock EmptyMer 16 Mar - 20:42

beivenue

_________________
"The Game is On" -Sherlock 1440273978-ersatzasa

Ersatz's Theme 08 : Slums of basset | Je pue en #756c9c
Une voix dans ma tête me fait chier en #9c6c84

- Ah ha... Il ne reste donc plus que toi... et moi.
NON! Chassons les jusqu'au dernier! -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucya

Lucya

Date d'inscription : 02/08/2015
Messages : 316

Parchemin
Arme: Juste ses attaques.
Infos sur le personnage:
Points: 1775

"The Game is On" -Sherlock Empty
MessageSujet: Re: "The Game is On" -Sherlock   "The Game is On" -Sherlock EmptyMer 16 Mar - 20:43

Re-bienvenue à toi! Le plaisir de le rencontrer un jour.

_________________
"The Game is On" -Sherlock Tumblr11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC9aPUY9R3_vUOJiyC64ajog
Sherlock

Sherlock

Date d'inscription : 16/03/2016
Messages : 122

Parchemin
Arme: Aucune
Infos sur le personnage:
Points: 0

"The Game is On" -Sherlock Empty
MessageSujet: Re: "The Game is On" -Sherlock   "The Game is On" -Sherlock EmptyMer 16 Mar - 21:45

Merci le spectre. Où est donc ton cadavre ? J'aurai besoin des yeux et du cerveau pour quelques expériences.

(C'trop gentil ! ♥ Et désolée pour les fautes ou les oublis, avec une fiche aussi colossale, ça arrive).

_________________
"The Game is On" -Sherlock 1458760698044097600

"The Game is On" -Sherlock 783046spritesherlock

Sherlock vous analyse en #0685AC
Dessins et kit par moi-même. Sprite de Nintendo, GameFreaks, modif' par moi. Merci de ne rien copier.

Johneuh et Sherlonk !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




"The Game is On" -Sherlock Empty
MessageSujet: Re: "The Game is On" -Sherlock   "The Game is On" -Sherlock Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
"The Game is On" -Sherlock
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Game of Thrones BD
» Sherlock
» Game of Thrones Pro Tour (Milieu de la saison 3)
» [Seinen] No Game No Life !
» Test - Quel personnage de Game of Thrones êtes-vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Story About Pokémon :: ☛ Section Joueurs ☚ :: Présentations des membres :: Fiches validées :: Civil-